Loin de la foule déchaînée

À propos

Gabriel Oak, jeune paysan du Wessex, est devenu propriétaire d'une bergerie. Il s'éprend de Barbara Everdene, venue s'installer au pays avec sa tante. Mais la belle repousse ses avances avec hauteur. Ayant perdu toutes ses bêtes par la faute d'un chien mal dressé, Gabriel, ruiné, est réduit à trouver du travail dans une ferme qu'il vient de sauver d'un incendie et dont la propriétaire n'est autre que... Barbara, qu'un héritage a rendue riche.Entretemps, la jeune femme subit les assauts d'un prospère exploitant, William Boldwood, mais aussi de son rival, le fringant sergent Francis Troy, qu'elle finit par épouser, sans savoir qu'une domestique, Fanny, est enceinte de ses oeuvres... Gabriel ne parvient pas à lui cacher la mort en couches de la mère et de l'enfant, tandis que Troy, repentant, tente de se noyer. Alors que chacun le croit mort, il resurgit à la veille de Noël et est abattu par Boldwood, qui retourne l'arme contre lui. Lorsque enfin Barbara comprend qu'elle n'a jamais eu qu'un ami, Gabriel lui annonce qu'il quitte l'Angleterre pour la Californie...Le quatrième roman de Thomas Hardy (1874) fut son premier grand succès public et critique.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782352877844

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Poids

    3 469 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Thomas Hardy

Poète et romancier anglais, fils d'un tailleur de pierre, Thomas Hardy (1840-1928) est représentatif du courant naturaliste dans le roman britannique. Une grande partie de sa production romanesque, qui se déroule dans la région fictive du Wessex (sud-ouest de l'Angleterre), met en scène des personnages en lutte avec leurs propres pulsions, dans un climat de tragédie rurale, d'hypocrisie sociale et d'humour cruel. Boudé par son époque, jugé trop pessimiste, dégoûté par la critique et l'incompréhension, l'auteur de Loin de la foule déchainée (1874), du Retour au pays natal (1878), du Maire de Casterbridge (1886) et de Tess d'Urberville (1891) n'obtiendra la consécration qu'après sa mort.

empty