Votre compte

Apprendre pour demain


Et si la formation professionnelle était le remède au chômage de masse ?
Pourtant la formation professionnelle fait l’objet d’un consensus mou car le sujet, faute d’être clivant, ne passionne pas. Il en va pourtant de l’emploi, de la compétitivité, et donc de la croissance.
Il y a urgence car le chômage de masse se conjugue aujourd’hui avec des pénuries de main-d’oeuvre pour certains métiers. L’Europe vit sur ses acquis alors qu’il faudrait investir plus pour être à la hauteur du bouleversement des métiers.
ON A TOUS DROIT À PLUSIEURS VIES PROFESSIONNELLES
En période de crise, il faut plus de formations qualifiantes.
En période de chômage élevé, il faut donner à chacun une chance de rebondir.
En période de crise des finances publiques, il faut faire plus avec moins de budgets !
En période de mutation, chacun doit se préoccuper de son employabilité, c’est-à-dire d’apprendre pour demain.
Le mot est lâché ; il nous faut apprendre pour demain, d’autant que le numérique peut résoudre la contradiction entre personnalisation des parcours de formation et massification.
La double ambition de cet ouvrage, conduit par Yves Barou avec un collectif d’experts et de personnalités qualifiées, est de décoder avec simplicité et lucidité les mots et les concepts d’hier, d’aujourd’hui et de demain de la formation professionnelle, et, ainsi, de clarifier les enjeux sociaux et économiques sous-jacents.
Il est également une adresse à l’ensemble des responsables politiques pour que la formation professionnelle soit la grande cause nationale qui nous réunisse dans la lutte contre le chômage et pour l’insertion.

Ce livre est classé dans les catégories :

0,00 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Apprendre pour demain”

Fiche technique

Résumé

Et si la formation professionnelle était le remède au chômage de masse ?
Pourtant la formation professionnelle fait l’objet d’un consensus mou car le sujet, faute d’être clivant, ne passionne pas. Il en va pourtant de l’emploi, de la compétitivité, et donc de la croissance.
Il y a urgence car le chômage de masse se conjugue aujourd’hui avec des pénuries de main-d’oeuvre pour certains métiers. L’Europe vit sur ses acquis alors qu’il faudrait investir plus pour être à la hauteur du bouleversement des métiers.
ON A TOUS DROIT À PLUSIEURS VIES PROFESSIONNELLES
En période de crise, il faut plus de formations qualifiantes.
En période de chômage élevé, il faut donner à chacun une chance de rebondir.
En période de crise des finances publiques, il faut faire plus avec moins de budgets !
En période de mutation, chacun doit se préoccuper de son employabilité, c’est-à-dire d’apprendre pour demain.
Le mot est lâché ; il nous faut apprendre pour demain, d’autant que le numérique peut résoudre la contradiction entre personnalisation des parcours de formation et massification.
La double ambition de cet ouvrage, conduit par Yves Barou avec un collectif d’experts et de personnalités qualifiées, est de décoder avec simplicité et lucidité les mots et les concepts d’hier, d’aujourd’hui et de demain de la formation professionnelle, et, ainsi, de clarifier les enjeux sociaux et économiques sous-jacents.
Il est également une adresse à l’ensemble des responsables politiques pour que la formation professionnelle soit la grande cause nationale qui nous réunisse dans la lutte contre le chômage et pour l’insertion.

Biographie d’Yves Barou

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire