Votre compte

Babel & Blabla


Michel Volkovitch, dès le début du projet publie.net, a proposé d’y adjoindre un ensemble de traductions du grec contemporain, devenues indisponibles.

Mais, tout au long de son travail de traducteur, il y a ces notes, incises, hommages aux autres traducteurs (Markowicz, Lortholary, Laure Bataillon, Sylvère Monod), réflexion sur la langue, les pays, sur les obstacles à franchir.

Dans cet ensemble de 250 pages, c’est d’écrire et de traduire qu’il est question. Un portrait du traducteur, mais remis entre nos mains, pour nos propres apprentissages.

FB

Vingt-cinq ans de traduction du grec, romans, nouvelles, récits, poésie, théâtre. Tout au long de ce parcours, à côté de moi puis dans l’ordinateur, un carnet où je prends des notes. Besoin de ces écritures pour réfléchir sur mon travail et progresser, mais aussi faire progresser les apprentis traducteurs dont j’ai la charge — puisque la traduction, on commence à le savoir, peut et doit s’enseigner.

Analyses, comparaisons, portraits, choses vues, lues, entendues, moments ordinaires ou extraordinaires, douleurs et bonheurs, ceci est une espèce de journal de bord s’adressant non seulement aux traducteurs eux-mêmes, mais à tous ceux qui écrivent ou qui lisent : lire, écrire, traduire, trois apprentissages qui n’en font qu’un. Le blabla théorique est ici réduit au minimum. Pas de traductologie, mais une approche par les sens, l’oreille, le toucher. De la musique avant toute chose...

MV

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Babel & Blabla”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Volkovitch
  • Éditeur : publie.net
  • Collection : Grèce
  • Date de parution : 17/05/08
  • EAN : 9782814501317
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 250
  • Protection : NC

Résumé

Michel Volkovitch, dès le début du projet publie.net, a proposé d’y adjoindre un ensemble de traductions du grec contemporain, devenues indisponibles.

Mais, tout au long de son travail de traducteur, il y a ces notes, incises, hommages aux autres traducteurs (Markowicz, Lortholary, Laure Bataillon, Sylvère Monod), réflexion sur la langue, les pays, sur les obstacles à franchir.

Dans cet ensemble de 250 pages, c’est d’écrire et de traduire qu’il est question. Un portrait du traducteur, mais remis entre nos mains, pour nos propres apprentissages.

FB

Vingt-cinq ans de traduction du grec, romans, nouvelles, récits, poésie, théâtre. Tout au long de ce parcours, à côté de moi puis dans l’ordinateur, un carnet où je prends des notes. Besoin de ces écritures pour réfléchir sur mon travail et progresser, mais aussi faire progresser les apprentis traducteurs dont j’ai la charge — puisque la traduction, on commence à le savoir, peut et doit s’enseigner.

Analyses, comparaisons, portraits, choses vues, lues, entendues, moments ordinaires ou extraordinaires, douleurs et bonheurs, ceci est une espèce de journal de bord s’adressant non seulement aux traducteurs eux-mêmes, mais à tous ceux qui écrivent ou qui lisent : lire, écrire, traduire, trois apprentissages qui n’en font qu’un. Le blabla théorique est ici réduit au minimum. Pas de traductologie, mais une approche par les sens, l’oreille, le toucher. De la musique avant toute chose...

MV

Biographie de Michel Volkovitch

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire