Votre compte

Balade des épavistes (La)


« Tu sais, Max, c'est dur de s'avouer qu'on est mort de son vivant. » Ainsi s'exprime Clovis, ancien journaliste rock devenu le bras droit de Max le Gitan, seul patron avant Dieu de la « Casse Rentchler ». Mais depuis la mort de sa Consuela, Max aussi file un mauvais coton. Quand un tireur anonyme abat sans sommation Adolph, le fidèle ami de Clovis et gardien du commerce, l'ex-journaliste se dit qu'il y a peut-être autre chose qui assombrit l'humeur de Max ; quand une fausse demande de remorquage les éloigne de la casse et qu'au retour il constate la disparition de Mahmoud, le jeune Beur qui travaille avec eux, Clovis a la certitude que Max connaît la raison de tout ça et il le somme de vider son sac. Or, en écoutant le vieux Gitan raconter la sordide histoire d'un sac de drogue qui, au hasard d'un accident routier, a abouti dans les mauvaises mains, Clovis comprend la profondeur du merdier dans lequel ils sont plongés. Alors les deux associés planifient une petite balade de nuit qui leur permettra de régler le problème d'un seul coup. Mais les balades, c'est bien connu, ne se terminent pas toutes dans la joie et l'allégresse…

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Balade des épavistes (La)”

Fiche technique

  • Auteur : Luc Baranger
  • Éditeur : Alire
  • Date de parution : 28/06/09
  • EAN : 9782896154142
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 324
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

« Tu sais, Max, c'est dur de s'avouer qu'on est mort de son vivant. » Ainsi s'exprime Clovis, ancien journaliste rock devenu le bras droit de Max le Gitan, seul patron avant Dieu de la « Casse Rentchler ». Mais depuis la mort de sa Consuela, Max aussi file un mauvais coton. Quand un tireur anonyme abat sans sommation Adolph, le fidèle ami de Clovis et gardien du commerce, l'ex-journaliste se dit qu'il y a peut-être autre chose qui assombrit l'humeur de Max ; quand une fausse demande de remorquage les éloigne de la casse et qu'au retour il constate la disparition de Mahmoud, le jeune Beur qui travaille avec eux, Clovis a la certitude que Max connaît la raison de tout ça et il le somme de vider son sac. Or, en écoutant le vieux Gitan raconter la sordide histoire d'un sac de drogue qui, au hasard d'un accident routier, a abouti dans les mauvaises mains, Clovis comprend la profondeur du merdier dans lequel ils sont plongés. Alors les deux associés planifient une petite balade de nuit qui leur permettra de régler le problème d'un seul coup. Mais les balades, c'est bien connu, ne se terminent pas toutes dans la joie et l'allégresse…

Biographie de Luc Baranger

Auteur de seize romans et recueils de nouvelles depuis 1997, publiés tant en France (Gallimard, Le Seuil, La Blanche, etc.) qu’au Québec (Alire, Québec Amérique), Luc Baranger a traduit une bonne quarantaine de romans américains, dont pour Alire la série « Reed & Sydowski », de Rick Mofina. Habitant aujourd’hui Farnham, vraisemblablement jusqu’au cimetière, il a vécu tour à tour en Europe, aux États-Unis, dans l’océan Indien et dans le Pacifique sud. Il a exercé des métiers aussi divers que loueur de bicyclettes, conseiller ministériel, chauffeur de taxi, exploitant de submersible, éducateur à la DPJ ou nègre littéraire. Ses passions demeurent le blues et les civilisations amérindiennes.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire