Votre compte

Brrr


Un vrai roman policier. En fait, non. Plein de romans policiers – des rêves ou des cauchemars pire que des romans policiers.

Tous les codes, hémoglobine, marques de chaussures, coprophagie même, ça décape.

Et parmi les personnages de passage, pas moins que Jésus, King Kong ou la poésie lettriste elle-même. Ou faire un best-seller avec un livre sur la vie des têtards composé via Internet, vous sauriez, vous ?

Dès lancé le projet publie.net, j’avais sollicité Antoine Boute : présence forte de la scène bruxelloise, performeur proche des chemins de Charles Pennequin, lisant et intervenant aussi bien en langue française que flamande. Je ne savais pas qu’il me répondrait avec deux envois presque antagonistes : un travail de fond sur Guyotat et le toucher constamment téléchargé depuis lors, et cette suite de neuf brefs polars, classés par saison.

Sous la grande farce cruelle des scènes, dans ces polars avec pelleteuses, avec chiens, ou l’ultime variation pour un roman inerte, le poète traîne toujours des pieds dans un coin. Et c’est un poète lettriste, qui s’active dans l’intérieur même des romans à en déconstruire ou démonter les mots.

Le lien avec Antoine Boute performeur, avec Antoine Boute décortiquant le corps écrit de Guyotat, n’est donc pas si ténu.

C’est bien un seul polar géant et malsain de 150 pages qu’on propose d'avaler – ça secoue la réalité.

FB

Ce livre est classé dans les catégories :

3,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Brrr”

Fiche technique

  • Auteur : Antoine Boute
  • Éditeur : publie.net
  • Collection : Publie.noir
  • Date de parution : 06/04/12
  • EAN : 9782814502680
  • Format : Multi-format
  • Nombre de pages: 156
  • Protection : NC

Résumé

Un vrai roman policier. En fait, non. Plein de romans policiers – des rêves ou des cauchemars pire que des romans policiers.

Tous les codes, hémoglobine, marques de chaussures, coprophagie même, ça décape.

Et parmi les personnages de passage, pas moins que Jésus, King Kong ou la poésie lettriste elle-même. Ou faire un best-seller avec un livre sur la vie des têtards composé via Internet, vous sauriez, vous ?

Dès lancé le projet publie.net, j’avais sollicité Antoine Boute : présence forte de la scène bruxelloise, performeur proche des chemins de Charles Pennequin, lisant et intervenant aussi bien en langue française que flamande. Je ne savais pas qu’il me répondrait avec deux envois presque antagonistes : un travail de fond sur Guyotat et le toucher constamment téléchargé depuis lors, et cette suite de neuf brefs polars, classés par saison.

Sous la grande farce cruelle des scènes, dans ces polars avec pelleteuses, avec chiens, ou l’ultime variation pour un roman inerte, le poète traîne toujours des pieds dans un coin. Et c’est un poète lettriste, qui s’active dans l’intérieur même des romans à en déconstruire ou démonter les mots.

Le lien avec Antoine Boute performeur, avec Antoine Boute décortiquant le corps écrit de Guyotat, n’est donc pas si ténu.

C’est bien un seul polar géant et malsain de 150 pages qu’on propose d'avaler – ça secoue la réalité.

FB

Biographie d’Antoine Boute

Antoine Boute vit à Bruxelles. Il propose de nombreuses lectures performances de son travail, seul ou avec des musiciens, en français ou en flamand.

Pour l’écriture de Brrr... polars de saison, il a bénéficié d’une bourse de création du Centre national du livre (France).

Autres liens :

 Antoine Boute performeur : sur MySpace Clodo3000
 dans les Cahiers de Benjy
 ou ces 3 récentes conférences données à la Bellone à Bruxelles pour le festival Troubles lors d’un colloque sur le burlesque (la 2ième contient de la poésie sonore, la 3ième du silence burlesque)

PARTIE 1 – PARTIE 2 – PARTIE 3 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire