Votre compte

Clovis Dardentor


Jules Verne (1828-1905)

"Lorsque tous les deux descendirent en gare de Cette – train de Paris à la Méditerranée – Marcel Lornans, s’adressant à Jean Taconnat, lui dit :

« Qu’allons-nous faire, s’il te plaît, en attendant le départ du paquebot ?...

– Rien, répondit Jean Taconnat.

– Cependant, à s’en rapporter au Guide du Voyageur, Cette est une ville curieuse, bien qu’elle ne soit pas de haute antiquité, puisqu’elle est postérieure à la création de son port, ce terminus du canal du Languedoc, dû à Louis XIV...

– Et c’est peut-être ce que Louis XIV a fait de plus utile pendant toute la durée de son règne ! répliqua Jean Taconnat. Sans doute, le Grand Roi prévoyait que nous viendrions nous y embarquer aujourd’hui, 27 avril 1885...

– Sois donc sérieux, Jean, et n’oublie pas que le Midi peut nous entendre ! Ce qui me paraît sage, c’est de visiter Cette, puisque nous sommes à Cette, ses bassins, ses canaux, sa gare maritime, ses douze kilomètres de quais, sa promenade arrosée par les eaux limpides d’un aqueduc...

– As-tu fini, Marcel, de me réciter du Joanne ?...

– Une ville, continua Marcel Lornans, qui aurait pu être une Venise...

– Et qui s’est contentée d’être un petit Marseille ! riposta Jean Taconnat."

Dans le port de Cette (Sète), l'Argèlès est prêt à larguer les amarres pour rejoindre l'Algérie. Jean Taconnat et son cousin Marcel Lornans s'embarquent pour s'engager dans les chasseurs, à Oran. Ils rencontrent M. et Mme Désirandelle, accompagnés de leur fils Agathocle, qui se rendent également à Oran pour organiser le mariage d'Agathocle avec Louise Elissane. C'est l'heure du départ et... il manque un passager, au grand dam de M. et Mme Désirandelle : leur ami Clovis Dardentor !

Ce livre est classé dans les catégories :

1,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Clovis Dardentor”

Fiche technique

Résumé

Jules Verne (1828-1905)

"Lorsque tous les deux descendirent en gare de Cette – train de Paris à la Méditerranée – Marcel Lornans, s’adressant à Jean Taconnat, lui dit :

« Qu’allons-nous faire, s’il te plaît, en attendant le départ du paquebot ?...

– Rien, répondit Jean Taconnat.

– Cependant, à s’en rapporter au Guide du Voyageur, Cette est une ville curieuse, bien qu’elle ne soit pas de haute antiquité, puisqu’elle est postérieure à la création de son port, ce terminus du canal du Languedoc, dû à Louis XIV...

– Et c’est peut-être ce que Louis XIV a fait de plus utile pendant toute la durée de son règne ! répliqua Jean Taconnat. Sans doute, le Grand Roi prévoyait que nous viendrions nous y embarquer aujourd’hui, 27 avril 1885...

– Sois donc sérieux, Jean, et n’oublie pas que le Midi peut nous entendre ! Ce qui me paraît sage, c’est de visiter Cette, puisque nous sommes à Cette, ses bassins, ses canaux, sa gare maritime, ses douze kilomètres de quais, sa promenade arrosée par les eaux limpides d’un aqueduc...

– As-tu fini, Marcel, de me réciter du Joanne ?...

– Une ville, continua Marcel Lornans, qui aurait pu être une Venise...

– Et qui s’est contentée d’être un petit Marseille ! riposta Jean Taconnat."

Dans le port de Cette (Sète), l'Argèlès est prêt à larguer les amarres pour rejoindre l'Algérie. Jean Taconnat et son cousin Marcel Lornans s'embarquent pour s'engager dans les chasseurs, à Oran. Ils rencontrent M. et Mme Désirandelle, accompagnés de leur fils Agathocle, qui se rendent également à Oran pour organiser le mariage d'Agathocle avec Louise Elissane. C'est l'heure du départ et... il manque un passager, au grand dam de M. et Mme Désirandelle : leur ami Clovis Dardentor !

Biographie de Jules Verne

Collaborateur de nombreuses revues, Jules Verne (1828-1905) a publié soixante-quatre romans, dont les célèbres Cinq semaines en ballon, Voyage au centre de la Terre, Le tour du monde en 80 jours, Vingt mille lieues sous les mers, ainsi que des ouvrages de vulgarisation et une quinzaine de pièces de théâtre.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire