Votre compte

Dans la peau d'une bête


«  Je veux savoir quel effet ça fait d’être en animal sauvage… je décris le paysage, la vie tels que les perçoivent un blaireau, une loutre, un renard, un cerf et un martinet. A cette fin, je recours à deux méthodes. Je m’immerge d’abord dans la littérature physiologique pertinente et découvre ainsi ce que l’on a appris sur le fonctionnement de ces animaux. Ensuite, je m’immerge dans leur monde.  » C.F
 
Et effectivement, Charles Foster a vécu plusieurs semaines dans la peau d’un blaireau, dans un trou et a mangé des vers. Comme une loutre, il a nagé dans des rivières du Devon, comme un renard citadin, il a fouillé les poubelles de l’est de Londres  ; comme un cerf, il a brouté l’herbe des Highlands d’Ecosse. Et pour se rapprocher des martinets, il a suivi jusqu’à l’obsession leur route migratoires entre Oxford et l’Afrique de l’Ouest.
Avec un sens de l’observation qui rassemble à la fois les connaissances scientifiques, la sagesse, la beauté et aussi l’humour, Charles Foster nous offre une plongée unique dans le monde animal et une réflexion profonde sur nos sens et notre instinct.
Profondément sérieux, parfois hilarant et toujours tenu par une écriture brillante Dans la peau d’une bête ne ressemble à rien de ce qui a été publié sur la vie animale et sur la frontière qui sépare l’homme de la nature.

Traduit de l’anglais par Thierry Pielat

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Dans la peau d'une bête”

Fiche technique

Résumé

«  Je veux savoir quel effet ça fait d’être en animal sauvage… je décris le paysage, la vie tels que les perçoivent un blaireau, une loutre, un renard, un cerf et un martinet. A cette fin, je recours à deux méthodes. Je m’immerge d’abord dans la littérature physiologique pertinente et découvre ainsi ce que l’on a appris sur le fonctionnement de ces animaux. Ensuite, je m’immerge dans leur monde.  » C.F
 
Et effectivement, Charles Foster a vécu plusieurs semaines dans la peau d’un blaireau, dans un trou et a mangé des vers. Comme une loutre, il a nagé dans des rivières du Devon, comme un renard citadin, il a fouillé les poubelles de l’est de Londres  ; comme un cerf, il a brouté l’herbe des Highlands d’Ecosse. Et pour se rapprocher des martinets, il a suivi jusqu’à l’obsession leur route migratoires entre Oxford et l’Afrique de l’Ouest.
Avec un sens de l’observation qui rassemble à la fois les connaissances scientifiques, la sagesse, la beauté et aussi l’humour, Charles Foster nous offre une plongée unique dans le monde animal et une réflexion profonde sur nos sens et notre instinct.
Profondément sérieux, parfois hilarant et toujours tenu par une écriture brillante Dans la peau d’une bête ne ressemble à rien de ce qui a été publié sur la vie animale et sur la frontière qui sépare l’homme de la nature.

Traduit de l’anglais par Thierry Pielat

Biographie de Charles Foster

Charles Foster est chargé de cours à Oxford. Il est vétérinaire mais aussi Docteur en éthique et en droit de la médecine. Il est aussi l’auteur de livres de voyages et de philosophie. Il vit prés d’Oxford dans une maison merveilleusement bohème avec sa famille de six enfants et ses animaux.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire