Votre compte

Désintégration française


Championne du monde de l'autodénigrement, la France, en proie à la déliquescence de son école, à la repentance coloniale et au danger du multiculturalisme, s’enfonce dans une perte d’identité totale. Son modèle d’intégration est en panne.
La raison ? Notre pays est malade de son Histoire. Malade de ne pas la connaître, de ne pas la transmettre, d’être sans cesse tenté de la réécrire pour l’instrumentaliser ; malade, surtout, d’y renoncer par lâcheté et refus de se confronter aux minorités. L’Éducation nationale, dans sa fuite en avant multiculturaliste, multiplie les réformes qui privent nos enfants des repères les plus élémentaires sur l’Histoire de France. Quant aux élites qui nous gouvernent, elles sont prêtes à sacrifier l’amour du drapeau, la Marseillaise et la laïcité sur l’autel du « vivre ensemble »… Résultat : nous avons perdu cette fierté nationale palpable chez les Américains, les Britanniques ou les Chinois.
En renonçant à son passé, la France sape son présent et met en péril son futur. Peut-on vraiment vivre ensemble en ignorant ce qui a façonné l’identité de notre pays ? en oubliant que la France s’est construite par son panache plus que par ses renoncements ? Quand nous aurons détruit notre héritage, n’aurons-nous pas tout perdu ?
Un essai passionnément engagé ; une déclaration d’amour à l’Histoire de France, seul remède à la désintégration.
 

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Désintégration française”

Fiche technique

Résumé

Championne du monde de l'autodénigrement, la France, en proie à la déliquescence de son école, à la repentance coloniale et au danger du multiculturalisme, s’enfonce dans une perte d’identité totale. Son modèle d’intégration est en panne.
La raison ? Notre pays est malade de son Histoire. Malade de ne pas la connaître, de ne pas la transmettre, d’être sans cesse tenté de la réécrire pour l’instrumentaliser ; malade, surtout, d’y renoncer par lâcheté et refus de se confronter aux minorités. L’Éducation nationale, dans sa fuite en avant multiculturaliste, multiplie les réformes qui privent nos enfants des repères les plus élémentaires sur l’Histoire de France. Quant aux élites qui nous gouvernent, elles sont prêtes à sacrifier l’amour du drapeau, la Marseillaise et la laïcité sur l’autel du « vivre ensemble »… Résultat : nous avons perdu cette fierté nationale palpable chez les Américains, les Britanniques ou les Chinois.
En renonçant à son passé, la France sape son présent et met en péril son futur. Peut-on vraiment vivre ensemble en ignorant ce qui a façonné l’identité de notre pays ? en oubliant que la France s’est construite par son panache plus que par ses renoncements ? Quand nous aurons détruit notre héritage, n’aurons-nous pas tout perdu ?
Un essai passionnément engagé ; une déclaration d’amour à l’Histoire de France, seul remède à la désintégration.
 

Biographie de Dimitri Casali

Historien spécialiste de Napoléon, longtemps professeur d’histoire en ZEP, Dimitri Casali est l’auteur d’une quarantaine d'ouvrages historiques, notamment L'Alter Manuel d'histoire de France (Perrin) et L’Histoire de France interdite (Lattès). Après avoir travaillé avec Jean Tulard, il collabore régulièrement avec la presse : L’Express, Point de vue…
Dimitri Casali se penche la première fois sur Napoléon pour son mémoire de maîtrise d’histoire, dirigé par Jean Tulard, à Paris IV la Sorbonne, en 1992. Son mémoire - Répertoire et analyse des oeuvres musicales sur Napoléon et son mythe - met en scène les contemporains de Napoléon, Beethoven et Berlioz et des artistes rock du XXème siècle tels Elvis Costello. L’histoire de Dimitri Casali et de Napoléon ne s’arrête pas là. 

Plus tard, il compose « Historock », un album et un spectacle inspiré de grands personnages historiques et qui est marqué par des rythmes modernes comme le rock, le rap ou le reggae. Une pratique innovante afin de faire découvrir les grands hommes de l’Histoire en chanson et en se divertissant.
Dimitri Casali, qui est directeur de collection chez L’Express, est l’auteur de multiples livres sur Napoléon. Le Larousse de Napoléon Bonaparte qui a paru en 2008 est un ouvrage très complet et illustré qui retrace toute la vie de l’Empereur. On y retrouve le détail sur les grandes batailles napoléoniennes, le mode de vie des Français et la mise en place des institutions modernes.

Dans Qui a gagné Waterloo ?, sorti en 2015, l’auteur soutient que la bataille de Waterloo serait... une victoire de l’empereur. « Napoléon par les peintres », ouvrage coécrit avec David Chanteranne, décrit chaque tableau représentant l’Empereur en mettant en exergue le contexte historique de chaque scène. Le lecteur y découvre de nombreux faits d’Histoire rarement évoqués et presque tombés dans l’oubli.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire