Votre compte

Dominants et dominés chez les animaux


Animaux « dominants » ou « dominés » ? Chez le Fou à pieds bleus, un oiseau marin, on repère des oisillons soumis à leur aîné dès la couvée. Mais chez le Maylandia zebra, un poisson africain, les rapports de subordination peuvent changer du tout au tout à quelques jours d’intervalle… Pourquoi y a-t-il donc dans le monde animal des hiérarchies ? Est-ce pour limiter la violence dans les groupes, comme on le dit parfois ? Les animaux se dominent-ils seulement par la force physique ou des facteurs psychologiques entrent-ils en jeu ? Et, au fond, pourquoi certains groupes semblent-ils hiérarchisés alors que d’autres ne le sont pas ? Dans cet ouvrage, Alexis Rosenbaum nous montre à quel point les relations de dominance du monde vivant ont parfois été mal comprises, en dévoilant les multiples dimensions d’apprentissage, de coopération et de parenté qu’elles recèlent. Alexis Rosenbaum enseigne la philosophie des sciences à l’université Paris-Saclay. Il s’intéresse depuis plusieurs années aux fonctions de la hiérarchie, sur laquelle il a publié différents ouvrages. 
18,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Dominants et dominés chez les animaux”

Fiche technique

Résumé

Animaux « dominants » ou « dominés » ? Chez le Fou à pieds bleus, un oiseau marin, on repère des oisillons soumis à leur aîné dès la couvée. Mais chez le Maylandia zebra, un poisson africain, les rapports de subordination peuvent changer du tout au tout à quelques jours d’intervalle… Pourquoi y a-t-il donc dans le monde animal des hiérarchies ? Est-ce pour limiter la violence dans les groupes, comme on le dit parfois ? Les animaux se dominent-ils seulement par la force physique ou des facteurs psychologiques entrent-ils en jeu ? Et, au fond, pourquoi certains groupes semblent-ils hiérarchisés alors que d’autres ne le sont pas ? Dans cet ouvrage, Alexis Rosenbaum nous montre à quel point les relations de dominance du monde vivant ont parfois été mal comprises, en dévoilant les multiples dimensions d’apprentissage, de coopération et de parenté qu’elles recèlent. Alexis Rosenbaum enseigne la philosophie des sciences à l’université Paris-Saclay. Il s’intéresse depuis plusieurs années aux fonctions de la hiérarchie, sur laquelle il a publié différents ouvrages. 

Biographie d’Alexis Rosenbaum

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire