Votre compte

Expression médiatique de la diversité culturelle en Europe centrale et orientale


En traitant de la problématique de l’expression de la diversité culturelle en Europe centrale et orientale, cet ouvrage se situe dans l’esprit de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005) de l’Unesco.
Dans cette «région » d’Europe, la problématique est fortement ancrée dans la vie quotidienne des populations en raison de leur situation ethnolinguistique et, surtout, de l’Histoire du XXe siècle. L’angle d’approche des contributeurs est celui de l’expression des minorités reconnues au sein de ces États à travers leurs médias généralistes ou l’existence de médias appropriés dans leurs langues spécifiques. La période prise en compte est celle qui suit leur accès à la démocratie depuis la fin du Bloc soviétique symbolisée par la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989.
Dans ce contexte, la diversité culturelle des populations s’est révélée comme une donnée essentielle pour l’avenir de ces États en tant que tels, mais aussi pour l’Europe en construction, du fait de l’adhésion de la plupart d’entre eux aux Institutions européennes que sont le Conseil de l’Europe (Strasbourg) et l’Union européenne (Bruxelles).
Or, si, dans l’ensemble, les populations minoritaires sont reconnues avec leurs langues nationales, elles ne disposent pas toutes des mêmes supports d’expression que sont les médias car les États de cette région de l’Europe, de la Baltique aux Balkans, n’ont pas pu gérer leur évolution interne dans une perspective convergente.  L’éclatement de la Yougoslavie en a été un exemple tragique en raison des guerres internes ayant émergé au sein de cette ancienne République fédérale et du fait des rapports dominants-dominés qu’elles ont révélées. D’autres États ont été confrontés à des crises et tensions, internes et externes, en raison des rapports avec leurs minorités culturelles et linguistiques de part et d’autre de leurs frontières et au fil de l’évolution de l’histoire. Mais celles-ci ont aussi été en lien avec les processus ayant entraîné la liberté d’expression et le besoin d’affirmer ou de réaffirmer leurs identités spécifiques par les médias traditionnels mais aussi les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Ce livre est classé dans les catégories :

89,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Expression médiatique de la diversité culturelle en Europe centrale et orientale”

Fiche technique

Résumé

En traitant de la problématique de l’expression de la diversité culturelle en Europe centrale et orientale, cet ouvrage se situe dans l’esprit de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005) de l’Unesco.
Dans cette «région » d’Europe, la problématique est fortement ancrée dans la vie quotidienne des populations en raison de leur situation ethnolinguistique et, surtout, de l’Histoire du XXe siècle. L’angle d’approche des contributeurs est celui de l’expression des minorités reconnues au sein de ces États à travers leurs médias généralistes ou l’existence de médias appropriés dans leurs langues spécifiques. La période prise en compte est celle qui suit leur accès à la démocratie depuis la fin du Bloc soviétique symbolisée par la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989.
Dans ce contexte, la diversité culturelle des populations s’est révélée comme une donnée essentielle pour l’avenir de ces États en tant que tels, mais aussi pour l’Europe en construction, du fait de l’adhésion de la plupart d’entre eux aux Institutions européennes que sont le Conseil de l’Europe (Strasbourg) et l’Union européenne (Bruxelles).
Or, si, dans l’ensemble, les populations minoritaires sont reconnues avec leurs langues nationales, elles ne disposent pas toutes des mêmes supports d’expression que sont les médias car les États de cette région de l’Europe, de la Baltique aux Balkans, n’ont pas pu gérer leur évolution interne dans une perspective convergente.  L’éclatement de la Yougoslavie en a été un exemple tragique en raison des guerres internes ayant émergé au sein de cette ancienne République fédérale et du fait des rapports dominants-dominés qu’elles ont révélées. D’autres États ont été confrontés à des crises et tensions, internes et externes, en raison des rapports avec leurs minorités culturelles et linguistiques de part et d’autre de leurs frontières et au fil de l’évolution de l’histoire. Mais celles-ci ont aussi été en lien avec les processus ayant entraîné la liberté d’expression et le besoin d’affirmer ou de réaffirmer leurs identités spécifiques par les médias traditionnels mais aussi les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire