Votre compte

J'avais une île


Une île minuscule, au large de la Toscane. C'est là que naissent Caterina et Teresa, deux sœurs, dans les années soixante-dix.
Dans cette famille insulaire, les caractères sont bien trempés, à commencer par Elena, leur mère, que l'on surnomme "La Rouge" pour sa chevelure flamboyante, mais surtout pour ses idées politiques. Vittorio, leur père, éternel Hédoniste, mène son existence comme bon lui semble, tandis que Nonnalina, leur grand-mère, traverse la vie avec une force résignée, héritage de la guerre qui a bouleversé son passé.
Différentes mais complémentaires, Caterina, l'aînée, subjugue et domine Teresa, qui, pour trouver sa place, devra apprendre à se détacher de sa terre comme de sa famille. Lorsque arrive l'âge adulte, et le temps des décisions, saura-t-elle apprivoiser la nostalgie de son enfance pour se construire un avenir ?

Entre roman d'apprentissage et saga familiale, ce livre magnétique articule avec brio les destins individuels et celui d'un pays. Avec en toile de fond les événements qui ont marqué les dernières décennies - des "années de plomb" au naufrage du Costa Concordia - Lorenza Pieri nous montre comment l'histoire afflue partout, jusque sur les côtes d'un petit paradis perdu.

"Une voix lumineuse, aux échos à la fois d'Elsa Morante et d'Elena Ferrante." Vanity Fair

"Un roman poignant que l'on avale d'un trait." Elle

"Un remarquable premier roman." La Repubblica
11,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “J'avais une île”

Fiche technique

Résumé

Une île minuscule, au large de la Toscane. C'est là que naissent Caterina et Teresa, deux sœurs, dans les années soixante-dix.
Dans cette famille insulaire, les caractères sont bien trempés, à commencer par Elena, leur mère, que l'on surnomme "La Rouge" pour sa chevelure flamboyante, mais surtout pour ses idées politiques. Vittorio, leur père, éternel Hédoniste, mène son existence comme bon lui semble, tandis que Nonnalina, leur grand-mère, traverse la vie avec une force résignée, héritage de la guerre qui a bouleversé son passé.
Différentes mais complémentaires, Caterina, l'aînée, subjugue et domine Teresa, qui, pour trouver sa place, devra apprendre à se détacher de sa terre comme de sa famille. Lorsque arrive l'âge adulte, et le temps des décisions, saura-t-elle apprivoiser la nostalgie de son enfance pour se construire un avenir ?

Entre roman d'apprentissage et saga familiale, ce livre magnétique articule avec brio les destins individuels et celui d'un pays. Avec en toile de fond les événements qui ont marqué les dernières décennies - des "années de plomb" au naufrage du Costa Concordia - Lorenza Pieri nous montre comment l'histoire afflue partout, jusque sur les côtes d'un petit paradis perdu.

"Une voix lumineuse, aux échos à la fois d'Elsa Morante et d'Elena Ferrante." Vanity Fair

"Un roman poignant que l'on avale d'un trait." Elle

"Un remarquable premier roman." La Repubblica

Biographie de Lorenza Pieri

Lorenza Pieri est née à Lugo di Romagna, près de Ravenne, et a grandi sur l’île du Giglio. Après des études à Sienne et à Paris, elle a travaillé quinze ans dans le milieu de l’édition.
Elle a contribué à diverses anthologies et revues littéraires. Aujourd’hui traductrice, elle vit aux États-Unis avec sa famille. J’avais une île est son premier roman.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire