Votre compte

La chute de la ville d'Is


Laissez-vous conter le mythe de l’engloutissement de Ker Is !
Nombreuses sont les versions de la légendaire histoire de la ville d’Is. Collectées au XIXe siècle, qu’elles soient chrétiennes ou celtes, toutes nous racontent le mythe du roi Gradlon, de sa fille Dahut et de la submersion d’Is.
Plus belle ville de son époque, affrontant la punition divine, elle n’a cessé de fasciner, d’Émile Souvestre à M. Reynes Monlaur, de Gabriel de la Landelle à Guy de Maupassant.
Cette anthologie rassemble quelques-uns des plus beaux récits de la chute de Ker Is légués par le XIXe siècle. Plusieurs sont réédités pour la première fois.
« En Bretagne, veut-on parler proverbialement d’une époque fort reculée, on dit “C’était du temps du roi Hérode” ou par variante : “du temps du roi Gradlon” — ce qui ne prouve en aucune façon que ces deux monarques fussent contemporains.
Gradlon, d’après les chroniqueurs, est le moins ancien de quatre ou cinq siècles.
Les poèmes, chants, contes et légendes populaires abondent sur son compte et sur celui de sa capitale, la ville d’Is ou Keris, submergée par la trahison de sa propre fille, la princesse Dahut ou Ahès, qui livra la clef des écluses protectrices à un amant bien cruellement digne d’elle. De nos jours encore les pêcheurs de la baie de Douarnenez, quand la mer est très limpide, prétendent apercevoir au fond les vestiges de l’antique cité rivale d’Occismor. »

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La chute de la ville d'Is”

Fiche technique

Résumé

Laissez-vous conter le mythe de l’engloutissement de Ker Is !
Nombreuses sont les versions de la légendaire histoire de la ville d’Is. Collectées au XIXe siècle, qu’elles soient chrétiennes ou celtes, toutes nous racontent le mythe du roi Gradlon, de sa fille Dahut et de la submersion d’Is.
Plus belle ville de son époque, affrontant la punition divine, elle n’a cessé de fasciner, d’Émile Souvestre à M. Reynes Monlaur, de Gabriel de la Landelle à Guy de Maupassant.
Cette anthologie rassemble quelques-uns des plus beaux récits de la chute de Ker Is légués par le XIXe siècle. Plusieurs sont réédités pour la première fois.
« En Bretagne, veut-on parler proverbialement d’une époque fort reculée, on dit “C’était du temps du roi Hérode” ou par variante : “du temps du roi Gradlon” — ce qui ne prouve en aucune façon que ces deux monarques fussent contemporains.
Gradlon, d’après les chroniqueurs, est le moins ancien de quatre ou cinq siècles.
Les poèmes, chants, contes et légendes populaires abondent sur son compte et sur celui de sa capitale, la ville d’Is ou Keris, submergée par la trahison de sa propre fille, la princesse Dahut ou Ahès, qui livra la clef des écluses protectrices à un amant bien cruellement digne d’elle. De nos jours encore les pêcheurs de la baie de Douarnenez, quand la mer est très limpide, prétendent apercevoir au fond les vestiges de l’antique cité rivale d’Occismor. »

Biographie d’Ouvrage Collectif

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire