Votre compte

La Guerre d'hiver


Au premier abord, la famille Paul incarne le rêve de la classe moyenne scandinave : célèbre dans les années 90 pour son étude sur la vie sexuelle des Finlandais, Max est un sociologue réputé. Avec sa femme, Katriina, D.R.H. dans un hôpital, ils vivent dans un appartement spacieux au coeur d'Helsinki. Mais à y regarder de plus près, le tableau est loin d'être idyllique : Max a perdu bien des illusions et désespère de pouvoir terminer un jour son nouveau livre. Son couple bat de l'aile, et ses filles - l'une à Londres, l'autre à Helsinki - mènent leurs vies sans lui. Alors, quand l'une de ses anciennes étudiantes devenue journaliste lui propose de l'interviewer pour son soixantième anniversaire, il accepte sans hésiter... ni imaginer les conséquences de cet entretien sur sa vie et celle des siens.

À mi-chemin entre Richard Yates et Jonathan Franzen, mais avec un charme résolument nordique, le Finlandais Philip Teir explore dans ce premier roman à l'ironie mordante les questions de la jeunesse, des rencontres et des ruptures, de l'amour et de la perte, et de sa résurrection au moment où on l'attend le moins.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Guerre d'hiver”

Fiche technique

  • Auteur : Philip Teir
  • Éditeur : Albin Michel
  • Date de parution : 02/01/15
  • EAN : 9782226337764
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 384
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Au premier abord, la famille Paul incarne le rêve de la classe moyenne scandinave : célèbre dans les années 90 pour son étude sur la vie sexuelle des Finlandais, Max est un sociologue réputé. Avec sa femme, Katriina, D.R.H. dans un hôpital, ils vivent dans un appartement spacieux au coeur d'Helsinki. Mais à y regarder de plus près, le tableau est loin d'être idyllique : Max a perdu bien des illusions et désespère de pouvoir terminer un jour son nouveau livre. Son couple bat de l'aile, et ses filles - l'une à Londres, l'autre à Helsinki - mènent leurs vies sans lui. Alors, quand l'une de ses anciennes étudiantes devenue journaliste lui propose de l'interviewer pour son soixantième anniversaire, il accepte sans hésiter... ni imaginer les conséquences de cet entretien sur sa vie et celle des siens.

À mi-chemin entre Richard Yates et Jonathan Franzen, mais avec un charme résolument nordique, le Finlandais Philip Teir explore dans ce premier roman à l'ironie mordante les questions de la jeunesse, des rencontres et des ruptures, de l'amour et de la perte, et de sa résurrection au moment où on l'attend le moins.

Biographie de Philip Teir

Philip Teir est né en 1980 à Jacobstad, une petite ville côtière de l'ouest de la Finlande, dans une famille bilingue (son père parle le suédois et sa mère le finnois). Après des études de littérature scandinave et de philosophie à l'université d'Helsinski, il a été pendant plus de dix ans journaliste et critique, et continue d'être le correspondant finlandais du Dagens Nyheter, l'un des grands journaux suédois. Il fait partie des jeunes romanciers de moins de quarante ans sélectionnés dans la revue Granta finlandaise. Il vit aujourd'hui à Tölö, à Helsinski, le quartier où habitent les personnages de la Guerre d'hiver. Il est marié et a deux enfants. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire