Votre compte

Le Magnétisme des solstices


« La philosophie est d’abord l’art de mener une vie philosophique. » Ce journal, tenu au fil de ces dernières années, est une plongée dans l’univers de Michel Onfray. On y croise des philosophes qu’il admire, de Diogène à Proudhon en passant par Montaigne. Mais on y parle aussi de politique, de laïcité et d’anarchisme, de littérature, d’art ou de musique. Lectures personnelles, réflexions sur l’actualité, rencontres amicales ou souvenirs d’enfance, tout y est matière à s’étonner et à penser. Et à se demander sans relâche : « Comment mener une vie philosophique ? »

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Magnétisme des solstices”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Onfray
  • Éditeur : Flammarion
  • Date de parution : 09/10/13
  • EAN : 9782081323759
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 407
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

« La philosophie est d’abord l’art de mener une vie philosophique. » Ce journal, tenu au fil de ces dernières années, est une plongée dans l’univers de Michel Onfray. On y croise des philosophes qu’il admire, de Diogène à Proudhon en passant par Montaigne. Mais on y parle aussi de politique, de laïcité et d’anarchisme, de littérature, d’art ou de musique. Lectures personnelles, réflexions sur l’actualité, rencontres amicales ou souvenirs d’enfance, tout y est matière à s’étonner et à penser. Et à se demander sans relâche : « Comment mener une vie philosophique ? »

Biographie de Michel Onfray

Michel Onfray a construit son oeuvre autour des thèmes de l’hédonisme, de l’athéisme et de la construction de soi. Il a publié plus de quatre-vingts livres, dont plusieurs grands succès, traduits dans de nombreuses langues. Il a également créé l’Université populaire de Caen et l’Université du goût à Argentan, transférée à Chambois, son village natal.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire