Votre compte

Le quartier chinois

Jacques BATILIOT (translator)

Jeong EUN-JIN (translator)


Une fillette de neuf ans quitte la campagne pour une ville portuaire détruite par la guerre, un " quartier chinois ". Parmi les maisons croulantes, les gosses pouilleux voleurs de charbon ou les " putes à Yankee ", elle affronte la vie, passe du statut de l'enfance à celui de femme.

Yôngjo, lui, est un môme rêveur, trop rêveur au goût de ses parents. Il assiste aux préparatifs des festivités municipales, à la mort du vieux coq de la famille. Soudain éclate le feu d'artifice qui fascine la foule anonyme.

Dans " la cour de l'enfance ", une fillette de six ans est ébranlée par l'absence du père. Tout est figé dans l'attente de son retour de la guerre. La mère, serveuse, ne rentre pas tous les soirs, ou ivre, le frère se réfugie dans la violence, la grand-mère tente de garder des lambeaux de son élégance d'ancienne courtisane, un bébé contre toute attente survit...La sensibilité d'Oh Jung-hi s'exprime toujours de façon subtile et pudique, et dote ses personnages d'une grâce qui fait glisser sur eux le malheur ambiant.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le quartier chinois”

Fiche technique

Résumé

Une fillette de neuf ans quitte la campagne pour une ville portuaire détruite par la guerre, un " quartier chinois ". Parmi les maisons croulantes, les gosses pouilleux voleurs de charbon ou les " putes à Yankee ", elle affronte la vie, passe du statut de l'enfance à celui de femme.

Yôngjo, lui, est un môme rêveur, trop rêveur au goût de ses parents. Il assiste aux préparatifs des festivités municipales, à la mort du vieux coq de la famille. Soudain éclate le feu d'artifice qui fascine la foule anonyme.

Dans " la cour de l'enfance ", une fillette de six ans est ébranlée par l'absence du père. Tout est figé dans l'attente de son retour de la guerre. La mère, serveuse, ne rentre pas tous les soirs, ou ivre, le frère se réfugie dans la violence, la grand-mère tente de garder des lambeaux de son élégance d'ancienne courtisane, un bébé contre toute attente survit...La sensibilité d'Oh Jung-hi s'exprime toujours de façon subtile et pudique, et dote ses personnages d'une grâce qui fait glisser sur eux le malheur ambiant.

Biographie d’Oh JUNG-HI

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire