Votre compte

Le singe noir


Le narrateur du Singe noir, journaliste et auteur de romans politiques, est envoyé par son journal enquêter sur un étrange institut où un professeur “s’occupe” d’enfants meurtriers. “Savez-vous que, dans la Chine ancienne, certains empereurs confiaient aux enfants le soin de torturer ?” Car à l’âge béni de l’innocence, on ignore les notions de Bien et de Mal… Mais que le lecteur se rassure, malgré la noirceur de l’intrigue, le ton de Prilepine, la vivacité acide de sa phrase, l’acuité de son regard sur le monde, la vie, l’amour, la mort – les grandes questions du roman russe en somme – sont bien là !

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?
Vérifier la de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le singe noir”

Fiche technique

Résumé

Le narrateur du Singe noir, journaliste et auteur de romans politiques, est envoyé par son journal enquêter sur un étrange institut où un professeur “s’occupe” d’enfants meurtriers. “Savez-vous que, dans la Chine ancienne, certains empereurs confiaient aux enfants le soin de torturer ?” Car à l’âge béni de l’innocence, on ignore les notions de Bien et de Mal… Mais que le lecteur se rassure, malgré la noirceur de l’intrigue, le ton de Prilepine, la vivacité acide de sa phrase, l’acuité de son regard sur le monde, la vie, l’amour, la mort – les grandes questions du roman russe en somme – sont bien là !

Biographie de Zakhar Prilepine

Né en 1975, Zakhar Prilepine est rédacteur en chef de l'édition régionale de Novaïa Gazeta, le journal où écrivait Anna Politkovskaïa, la journaliste assassinée. Il a soutenu la coalition anti-pouvoir L'Autre Russie. Actes Sud a publié San'kia (2009), Des chaussures pleines de vodka chaude (2011) et Le Singe noir (2012).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire