Votre compte

Les journalistes sont formidables


 
 
La presse a connu plus de changements ces soixante dernières années qu’en six cents ans. Elle est passée en accéléré du plomb au digital. L’information est devenue immédiate. Cette révolution de l’instantanéité a profondément modifié la façon dont les journalistes travaillent, mais surtout elle a totalement bousculé les habitudes du public. Le paysage ne cesse de se transformer sous nos yeux  : en un quart de siècle, nous avons vu apparaître les sites fixes, puis les smartphones, la vidéo en ligne, les réseaux sociaux et maintenant l’intelligence artificielle.
On a pu mesurer avec la crise des Gilets jaunes, l’ampleur de la révolution en cours. Facebook a permis au mouvement d’émerger et de donner la parole à ceux qui ne l’avaient jamais eue. Une sorte de nuit du 4  août durant laquelle les journalistes ont perdu une part de leur privilège d’informer. Mais les réseaux sociaux ont aussi été un vecteur de propagation des fake news et de l’hystérisation du débat politique.

L’issue de cette révolution est bien incertaine. Assistera-t-on à la victoire de l’écran comme nouveau support de l’écrit  ? La presse papier est-elle condamnée  ? Quels titres survivront dans la tempête  ? L’histoire est en marche.

C’est l’histoire de cet incroyable big bang que vous racontent de l’intérieur Francis Morel, patron de presse, au Figaro, aux Échos puis au Parisien et Jean-Michel Salvator, qui a appartenu aux directions des rédactions d’Europe  1, du Figaro et de BFMTV.

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les journalistes sont formidables”

Fiche technique

Résumé

 
 
La presse a connu plus de changements ces soixante dernières années qu’en six cents ans. Elle est passée en accéléré du plomb au digital. L’information est devenue immédiate. Cette révolution de l’instantanéité a profondément modifié la façon dont les journalistes travaillent, mais surtout elle a totalement bousculé les habitudes du public. Le paysage ne cesse de se transformer sous nos yeux  : en un quart de siècle, nous avons vu apparaître les sites fixes, puis les smartphones, la vidéo en ligne, les réseaux sociaux et maintenant l’intelligence artificielle.
On a pu mesurer avec la crise des Gilets jaunes, l’ampleur de la révolution en cours. Facebook a permis au mouvement d’émerger et de donner la parole à ceux qui ne l’avaient jamais eue. Une sorte de nuit du 4  août durant laquelle les journalistes ont perdu une part de leur privilège d’informer. Mais les réseaux sociaux ont aussi été un vecteur de propagation des fake news et de l’hystérisation du débat politique.

L’issue de cette révolution est bien incertaine. Assistera-t-on à la victoire de l’écran comme nouveau support de l’écrit  ? La presse papier est-elle condamnée  ? Quels titres survivront dans la tempête  ? L’histoire est en marche.

C’est l’histoire de cet incroyable big bang que vous racontent de l’intérieur Francis Morel, patron de presse, au Figaro, aux Échos puis au Parisien et Jean-Michel Salvator, qui a appartenu aux directions des rédactions d’Europe  1, du Figaro et de BFMTV.

Biographie de Francis Morel

Francis Morel a commencé sa carrière d’éditeur de presse à France Soir puis au Journal du Dimanche.  Très vite, il prend la direction de grands groupes comme les Éditions Mondiales et lance Auto Plus. Il deviendra successivement patron du groupe Figaro puis des Echos et du Parisien Jean-Michel Salvator a débuté à France Inter et Europe 1. Après un passage au Journal du Dimanche, il rejoint la rédaction du Figaro. Il dirige désormais les rédactions numériques de BFMTV.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire