Votre compte

Les trois morts de Georges Politzer


Dès l’âge de neuf ans, après la mort de ses parents Georges et Maï Politzer, Michel Politzer a vu s’effacer la mémoire de son enfance. Qui furent ses parents ? Comment György, ce lycéen révolté qui participe à 16 ans le fusil à la main à la révolution des Conseils hongrois de 1919, devient-il Georges, un brillant agrégé de philosophie propulsé au centre de la vie intellectuelle parisienne ? Comment cet admirateur de Descartes rencontre-t-il ensuite sa future épouse, Maï, qui vénère Pascal, dans un train du pays basque ? Quelle fut la vie de ces deux militants communistes et résistants, dévorée par l’étude, l’action et la rédaction d’une œuvre philosophique singulière ? Une vie qui valut à Georges de tomber sous les balles nazies en 1942, et à Maï de ne jamais revenir du camp d’Auschwitz. Grâce à quelques photos et à de rares témoignages qui lui ont permis de retrouver une partie de sa famille restée dans l’ombre, après un voyage dans la Hongrie natale de Georges, Michel Politzer recompose le portrait de ses parents, héros d’une génération d’intellectuels engagés. Son récit des origines est le fruit d’une bouleversante enquête.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Les trois morts de Georges Politzer”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Politzer
  • Éditeur : Flammarion
  • Date de parution : 03/04/13
  • EAN : 9782081304369
  • Format : PDF
  • Nombre de pages: 368
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Dès l’âge de neuf ans, après la mort de ses parents Georges et Maï Politzer, Michel Politzer a vu s’effacer la mémoire de son enfance. Qui furent ses parents ? Comment György, ce lycéen révolté qui participe à 16 ans le fusil à la main à la révolution des Conseils hongrois de 1919, devient-il Georges, un brillant agrégé de philosophie propulsé au centre de la vie intellectuelle parisienne ? Comment cet admirateur de Descartes rencontre-t-il ensuite sa future épouse, Maï, qui vénère Pascal, dans un train du pays basque ? Quelle fut la vie de ces deux militants communistes et résistants, dévorée par l’étude, l’action et la rédaction d’une œuvre philosophique singulière ? Une vie qui valut à Georges de tomber sous les balles nazies en 1942, et à Maï de ne jamais revenir du camp d’Auschwitz. Grâce à quelques photos et à de rares témoignages qui lui ont permis de retrouver une partie de sa famille restée dans l’ombre, après un voyage dans la Hongrie natale de Georges, Michel Politzer recompose le portrait de ses parents, héros d’une génération d’intellectuels engagés. Son récit des origines est le fruit d’une bouleversante enquête.

Biographie de Michel Politzer

Michel Politzer, peintre et sculpteur, vit dans le Morbihan. Les trois morts de Georges Politzer est son premier livre.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire