Votre compte

Longtemps


Il était une fois, Gabriel, un homme acharné à demeurer normal. Par normal, il entendait marié une seule et bonne fois pour toutes. Et, pour se prévenir de son hérédité ô combien nomade, il s'était choisi un métier de paix et de racines: les jardins.

Que Dieu soit maudit et tout autant célébré dans les siècles des siècles.

Par un jour de grand froid, une passion arrive à notre Gabriel. Elle s'appelle Elisabeth, c'est la plus belle femme du monde. Hélas, deux enfants l'accompagnent et un époux l'attend: commencent le miracle et la douleur de l'adultère durable. Non les frénésies d'une passade mais trente-cinq années d'un voyage éperdu.

A Paris, Séville, Sissinghurst, Gand et Pékin, Gabriel et Elisabeth, ces deux amants à l'ancienne, vont se fuir et se retrouver dans les larmes, les vertiges éblouis du corps et la géographie.

Peu à peu, ils vont s'inventer la seule demeure qui résiste aux protestations de la morale: une légende.

Ils vont découvrir que la seule vérité, la seule dignité, la seule aventure, c'est le temps.

Voici le portrait de cet animal indomptable et démodé: un sentiment.
E.O.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,49 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Longtemps”

Fiche technique

Résumé

Il était une fois, Gabriel, un homme acharné à demeurer normal. Par normal, il entendait marié une seule et bonne fois pour toutes. Et, pour se prévenir de son hérédité ô combien nomade, il s'était choisi un métier de paix et de racines: les jardins.

Que Dieu soit maudit et tout autant célébré dans les siècles des siècles.

Par un jour de grand froid, une passion arrive à notre Gabriel. Elle s'appelle Elisabeth, c'est la plus belle femme du monde. Hélas, deux enfants l'accompagnent et un époux l'attend: commencent le miracle et la douleur de l'adultère durable. Non les frénésies d'une passade mais trente-cinq années d'un voyage éperdu.

A Paris, Séville, Sissinghurst, Gand et Pékin, Gabriel et Elisabeth, ces deux amants à l'ancienne, vont se fuir et se retrouver dans les larmes, les vertiges éblouis du corps et la géographie.

Peu à peu, ils vont s'inventer la seule demeure qui résiste aux protestations de la morale: une légende.

Ils vont découvrir que la seule vérité, la seule dignité, la seule aventure, c'est le temps.

Voici le portrait de cet animal indomptable et démodé: un sentiment.
E.O.

Biographie d’Erik Orsenna

Né en 1947, Érik Orsenna est romancier et membre de l'Académie française. Après des études de philosophie, de sciences politiques et d'économie, il devient enseignant-chercheur, puis docteur d'état en finance internationale et en économie du développement à l'Université de Paris I et à l'École normale supérieure. En 1981, il travaille au ministère de la Coopération, aux côtés de Jean-Pierre Cot. Conseiller culturel à l'Élysée de 1983 à 1984, il seconde Roland Dumas sur les questions africaines au ministère des affaires étrangères, au début des années 1990. Parallèlement maître des requêtes au Conseil d'État en décembre 1985, il est nommé conseiller d'État en 2000. Érik Orsenna fait partie du Haut Conseil de la Francophonie.Érik Orsenna est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Vie comme à Lausanne (Seuil, 1977), prix Roger-Nimier 1978 et L'Exposition coloniale (Seuil, 1988), prix Goncourt 1988. Érik Orsenna a notamment publié Histoire du monde en neuf guitares, avec Thierry Arnoult (Fayard, 1996), Deux étés (Fayard, 1997), Longtemps (Fayard, 1998), Portrait d'un homme heureux : André Le Nôtre (Fayard, 2000), La Grammaire est une chanson douce (Stock, 2001), Madame Bâ (Stock, 2003), Portrait du Gulf Stream : Éloge des courants : promenade (Seuil, 2005), Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation (Fayard, 2006) prix du livre d'économie 2007, Salut au Grand Sud, avec Isabelle Autissier (Stock, 2006) et La Révolte des accents (Stock, 2007).photo : © Bernard Matussière / Opale

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire