Votre compte

Marin La Meslée

Jules Roy (foreword_by)


Dans les premiers jours de février 1945, au-dessus d’un champ de l’Alsace reconquise, l’avion du Commandant Marin la Meslée était abattu par un obus de la D.C.A. ennemie. L’un des héros les plus prestigieux de la guerre, l’as aux vingt victoires, disparaissait, à trente-deux ans, quelques jours avant la libération complète du sol. C’est la vie brève et exemplaire de Marin la Meslée, que Michel Mohrt raconte dans ce livre. N’ayant pas connu son modèle, il a dû se livrer à une enquête auprès des parents et des anciens compagnons d’armes du héros. Nous voyons Marin la Meslée dans sa famille à Lille ; jeune apprenti pilote chez Morane ; élève à l’école militaire d’Istres, puis à celle d’Avord, où il conquiert ses galons d’officier de réserve. Passé dans l’active, Marin franchit tous les échelons de la hiérarchie et établit sa réputation de pilote de chasse. Autour de la figure centrale de Marin la Meslée, c’est l’aviation de chasse dans la campagne de 1939-40, que l’auteur fait revivre. Chemin faisant, il trace des portraits des officiers qui l’ont commandé ou des pilotes qu’il a eu sous ses ordres : le Général Murtin ; le Colonel Accart ; le Colonel de Fouquières... Il analyse les conditions du combat ; raconte quelques-unes des plus belles victoires du héros. Après la défaite, Marin la Meslée est replié en Afrique du Nord. Le débarquement américain va permettre à la chasse française de reprendre le combat. A la tête du célèbre groupe 1/5, avec lequel il a fait toute la guerre, Marin est chargé de la surveillance des côtes oranaises et de la protection des convois. Puis c’est le retour en France, tant attendu : la campagne d’Alsace, le sacrifice. La figure légendaire de Marin la Meslée revit dans ces pages. A dessein, l’auteur s’est employé à ne pas hausser le ton, à éviter toute emphase ; le visage du héros n’en paraît que plus humain et plus fraternel. C’est le visage d’un homme qui avait fait le sacrifice de sa vie à un idéal, et qui demeure l’exemple des plus hautes vertus militaires : un visage devant lequel on se sent fier d’être un homme.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Marin La Meslée”

Fiche technique

Résumé

Dans les premiers jours de février 1945, au-dessus d’un champ de l’Alsace reconquise, l’avion du Commandant Marin la Meslée était abattu par un obus de la D.C.A. ennemie. L’un des héros les plus prestigieux de la guerre, l’as aux vingt victoires, disparaissait, à trente-deux ans, quelques jours avant la libération complète du sol. C’est la vie brève et exemplaire de Marin la Meslée, que Michel Mohrt raconte dans ce livre. N’ayant pas connu son modèle, il a dû se livrer à une enquête auprès des parents et des anciens compagnons d’armes du héros. Nous voyons Marin la Meslée dans sa famille à Lille ; jeune apprenti pilote chez Morane ; élève à l’école militaire d’Istres, puis à celle d’Avord, où il conquiert ses galons d’officier de réserve. Passé dans l’active, Marin franchit tous les échelons de la hiérarchie et établit sa réputation de pilote de chasse. Autour de la figure centrale de Marin la Meslée, c’est l’aviation de chasse dans la campagne de 1939-40, que l’auteur fait revivre. Chemin faisant, il trace des portraits des officiers qui l’ont commandé ou des pilotes qu’il a eu sous ses ordres : le Général Murtin ; le Colonel Accart ; le Colonel de Fouquières... Il analyse les conditions du combat ; raconte quelques-unes des plus belles victoires du héros. Après la défaite, Marin la Meslée est replié en Afrique du Nord. Le débarquement américain va permettre à la chasse française de reprendre le combat. A la tête du célèbre groupe 1/5, avec lequel il a fait toute la guerre, Marin est chargé de la surveillance des côtes oranaises et de la protection des convois. Puis c’est le retour en France, tant attendu : la campagne d’Alsace, le sacrifice. La figure légendaire de Marin la Meslée revit dans ces pages. A dessein, l’auteur s’est employé à ne pas hausser le ton, à éviter toute emphase ; le visage du héros n’en paraît que plus humain et plus fraternel. C’est le visage d’un homme qui avait fait le sacrifice de sa vie à un idéal, et qui demeure l’exemple des plus hautes vertus militaires : un visage devant lequel on se sent fier d’être un homme.

Biographie de Michel Mohrt

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire