Votre compte

Michel Crozier - Acteurs et systèmes : l'analyse stratégique des organisations


Comme le soulignent Durand et Weil (1991), Michel Crozier est souvent défini comme un sociologue des organisations. Néanmoins, la grille de lecture qu’il propose, l’analyse stratégique, dépasse la simple analyse des firmes pour interroger, comme en témoignent ses écrits des années 90 (1989, 1995), l’évolution des sociétés en général. Saussois (1999) souligne que Crozier demeure le chercheur en Sciences Sociales le plus connu du monde de l’entreprise. Cette renommée repose sur une construction théorique originale.

Réfutant les approches fonctionnalistes, contestant tout à la fois les analyses interactionnistes et culturalistes, Crozier propose d’analyser les phénomènes organisationnels selon une double perspective individuelle et holistique. L’individu est un acteur autonome, à la liberté contrainte par l’incertitude entourant l’action de ses partenaires et par sa méconnaissance des effets de système engendrés par la multitude des liens structurant son espace social. Incertitude, système d’action et pouvoir constituent les fondements de l’analyse.

Au-delà de ce double mouvement singulier de compréhension du social, l’analyse stratégique ne se résume pas à une étude des phénomènes de pouvoir. Elle intègre la problématique du changement. Ce dernier est comme un moment de crise des équilibres internes à la firme, questionnant les jeux existants.

Ce livre est classé dans les catégories :

3,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Michel Crozier - Acteurs et systèmes : l'analyse stratégique des organisations”

Fiche technique

Résumé

Comme le soulignent Durand et Weil (1991), Michel Crozier est souvent défini comme un sociologue des organisations. Néanmoins, la grille de lecture qu’il propose, l’analyse stratégique, dépasse la simple analyse des firmes pour interroger, comme en témoignent ses écrits des années 90 (1989, 1995), l’évolution des sociétés en général. Saussois (1999) souligne que Crozier demeure le chercheur en Sciences Sociales le plus connu du monde de l’entreprise. Cette renommée repose sur une construction théorique originale.

Réfutant les approches fonctionnalistes, contestant tout à la fois les analyses interactionnistes et culturalistes, Crozier propose d’analyser les phénomènes organisationnels selon une double perspective individuelle et holistique. L’individu est un acteur autonome, à la liberté contrainte par l’incertitude entourant l’action de ses partenaires et par sa méconnaissance des effets de système engendrés par la multitude des liens structurant son espace social. Incertitude, système d’action et pouvoir constituent les fondements de l’analyse.

Au-delà de ce double mouvement singulier de compréhension du social, l’analyse stratégique ne se résume pas à une étude des phénomènes de pouvoir. Elle intègre la problématique du changement. Ce dernier est comme un moment de crise des équilibres internes à la firme, questionnant les jeux existants.

Biographie de François Grima

Maître de conférences à l’Université Paris 12 et professeur associé à Reims Management School. Membre de l’IRG, ses recherches concernent les thématiques de la précarité, de la violence au travail et de la carrière. Dans ces domaines, il est l’auteur d’articles académiques parus en France et à l’étranger. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire