Votre compte

Révolution 2 - Les désordres


Ils ont contribué à la chute de l'Ancien Régime pour ériger une nouvelle société française. Mais l'heure de la remise en cause a sonné.


1791. La Révolution a fait voler en éclats la société française. Tout a changé : le régime, les lois, le système éducatif... Mais la situation politique du pays reste profondément instable. À Paris et en province, les luttes de pouvoir, les conspirations, l'intransigeance des nouveaux élus, la menace d'une guerre qui anéantirait une France déjà exsangue instaurent un climat délétère. Après avoir œuvré pour la Révolution et occupé le devant de la scène, Danton et Camille Desmoulins voient Robespierre se radicaliser, et ériger la terreur en système. Peuvent-ils encore stopper leur ami ? Rien n'est moins sûr puisque Danton se retrouve mêlé à des affaires de corruption et que Desmoulins a été vu en train de pleurer devant ses amis condamnés et emmenés à la guillotine... Inéluctablement, les révolutionnaires vont devenir les victimes de la terrifiante machine qu'ils ont eux-mêmes créée.

Ce deuxième tome nous fait passer de l'exaltation née des espoirs de la Révolution à la tragédie féroce de la Terreur et de ses implacables exécutions. Avec la même véracité historique, la même habileté dans la narration, Hilary Mantel décrit cette fois le nouveau visage de la France, rongée par la suspicion et les appétits de pouvoir. Un véritable tour de force.



Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Révolution 2 - Les désordres”

Fiche technique

Résumé

Ils ont contribué à la chute de l'Ancien Régime pour ériger une nouvelle société française. Mais l'heure de la remise en cause a sonné.


1791. La Révolution a fait voler en éclats la société française. Tout a changé : le régime, les lois, le système éducatif... Mais la situation politique du pays reste profondément instable. À Paris et en province, les luttes de pouvoir, les conspirations, l'intransigeance des nouveaux élus, la menace d'une guerre qui anéantirait une France déjà exsangue instaurent un climat délétère. Après avoir œuvré pour la Révolution et occupé le devant de la scène, Danton et Camille Desmoulins voient Robespierre se radicaliser, et ériger la terreur en système. Peuvent-ils encore stopper leur ami ? Rien n'est moins sûr puisque Danton se retrouve mêlé à des affaires de corruption et que Desmoulins a été vu en train de pleurer devant ses amis condamnés et emmenés à la guillotine... Inéluctablement, les révolutionnaires vont devenir les victimes de la terrifiante machine qu'ils ont eux-mêmes créée.

Ce deuxième tome nous fait passer de l'exaltation née des espoirs de la Révolution à la tragédie féroce de la Terreur et de ses implacables exécutions. Avec la même véracité historique, la même habileté dans la narration, Hilary Mantel décrit cette fois le nouveau visage de la France, rongée par la suspicion et les appétits de pouvoir. Un véritable tour de force.



Biographie d’Hilary MANTEL

Hilary Mantel est née en juillet 1952 à Glossop au Royaume-Uni, dans une famille catholique d'origine irlandaise.

Souhaitant devenir juriste, elle débute des études de droit au sein de la prestigieuse London School of Economics, tout en s'intéressant également de près à la politique. Elle s'engage dans des mouvements d'extrême gauche et caresse l'idée d'une carrière politique. Elle abandonne finalement ses études afin de devenir assistante sociale.

Âgée d'une vingtaine d'années, elle ressent les premiers symptômes d'une grave maladie d'abord diagnostiquée comme relevant d'un trouble psychiatrique. Elle reçoit dans un premier temps des traitements inadaptés qui entraînent des troubles psychotiques sans la soulager. C'est seulement après des années de souffrance que les médecins identifient une grave forme d'endométriose. À force de traitements, prises de neuroleptiques et opérations chirurgicales, la maladie modifie son apparence physique et Hilary Mantel doit abandonner sa carrière politique. Contrainte de vivre dans l'ombre, loin d'une quelconque scène publique, elle se tourne vers l'écriture.

Dès 1977 et pendant huit ans, elle voyage énormément pour suivre son mari, Gerald McEwen, géologue. Tout en continuant à écrire, elle enseigne l'anglais en Afrique et au Moyen-Orient – dont cinq années au Botswana et quatre en Arabie Saoudite, avant de retourner en Angleterre, au milieu des années 1980.

Son premier roman, Every Day is Mother's Day est publié en 1985 et revient sur son expérience d'assistante sociale. Elle rencontre un succès critique immédiat et publie plusieurs romans et témoignages dans la foulée. Mais c'est avec le roman historique que son travail d'écrivain est reconnu à sa juste valeur.

Dès les années 1970, Hilary Mantel se lance en effet dans l'écriture de Révolution, une œuvre d'une ambition folle sur la Révolution française. Après vingt ans de travail le roman est publié en Angleterre en 1992 sous le titre A Place of Greater Safety. Il est très vite reconnu comme un texte de première importance.

Frappée pendant ses voyages par la suprématie moyenâgeuse de la religion dans certains pays d'Afrique et du Moyen-Orient, elle se lance dans un second roman historique ayant pour cadre le règne d'Henri VIII et l'ascension de Thomas Cromwell, dans l'Angleterre du xvie siècle. Wolf Hall (publié en 2013 chez Sonatine sous le titre Le Conseiller) rencontre un immense succès au Royaume-Unis autant sur le plan critique que public. Adapté en mini-série par la BBC le roman est également porté sur scène par la Royal Shakespeare Company.

Aujourd'hui reconnue comme l'un des plus grands écrivains de langue anglaise, Hilary Mantel a reçu de nombreux prix littéraires et rencontre un véritable succès international. Elle fait date dans l'histoire des lettres anglaises en recevant le Man Booker Prize (équivalent britannique du prix Goncourt) deux fois de suite, en 2009 et 2012 pour le premier et second tome de la même œuvre historique.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire