Votre compte

Sous le charme du barman

Alexia Vaz (translator)


Qui aurait pu croire que coucher avec l'ennemi était si amusant ?
Est-ce que ce coup d'un soir était une bonne idée ?

En y repensant, probablement pas.

Pour ma défense, je venais juste de ré-emménager chez mes grands-parents, j'avais perdu le boulot de mes rêves et un mec sur Tinder venait de me poser un lapin. C'était comme si la vie venait de tamponner « Loser » sur mon front.

Donc quand le mec derrière le bar a commencé à me lancer LE regard... vous savez, celui qui promettait que j'allais crier son nom jusqu'au petit matin ? Et quand ce mec avait également une parfaite barbe de trois jours sur son menton bien ciselé, des biceps gonflés sous son T-shirt et un sourire arrogant, je savais qu'il serait bon au lit.

Donc quand il m'a lancé ce fameux regard, je n'ai pas réfléchi. J'ai sauté sur le cheval et je l'ai monté !

Oui, le jeu de mots était volontaire. Et tout à fait justifié, soit dit en passant.

Je l'admets, je m'apitoie sur mon sort et j'ai agi impulsivement, mais le temps que je comprenne QUI était le barman, je craquais déjà pour lui.

5,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Sous le charme du barman”

Fiche technique

Résumé

Qui aurait pu croire que coucher avec l'ennemi était si amusant ?
Est-ce que ce coup d'un soir était une bonne idée ?

En y repensant, probablement pas.

Pour ma défense, je venais juste de ré-emménager chez mes grands-parents, j'avais perdu le boulot de mes rêves et un mec sur Tinder venait de me poser un lapin. C'était comme si la vie venait de tamponner « Loser » sur mon front.

Donc quand le mec derrière le bar a commencé à me lancer LE regard... vous savez, celui qui promettait que j'allais crier son nom jusqu'au petit matin ? Et quand ce mec avait également une parfaite barbe de trois jours sur son menton bien ciselé, des biceps gonflés sous son T-shirt et un sourire arrogant, je savais qu'il serait bon au lit.

Donc quand il m'a lancé ce fameux regard, je n'ai pas réfléchi. J'ai sauté sur le cheval et je l'ai monté !

Oui, le jeu de mots était volontaire. Et tout à fait justifié, soit dit en passant.

Je l'admets, je m'apitoie sur mon sort et j'ai agi impulsivement, mais le temps que je comprenne QUI était le barman, je craquais déjà pour lui.

Biographie de Piper Rayne

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire