Votre compte

Théories critiques et droit international


Au sein de la francophonie, le champ du droit international semble offrir beaucoup plus de résistance au développement d’un espace critique que dans le monde anglophone. Sauf exceptions, la critique francophone semble souvent s’y résumer à quelques chercheurs remettant en question le rôle du droit international dans la pérennisation des structures de domination, et d’autres, qui ont intégré la critique post-positiviste et poststructuraliste du droit international, mais qui peinent à faire une critique radicale de ses effets sur les structures de pouvoir politiques, économiques et culturelles. Plus important encore, ces voix dissidentes restent marginales et ont un impact limité sur les pratiques institutionnelles.   Ce livre cherche à rompre avec cette situation en rassemblant des contributions d’une dizaine de jeunes auteurs œuvrant de près ou de loin dans le droit international et qui s’interrogent sur les fondements d’une théorie critique dans ce champ. En plus de contributions proposant des analyses critiques à différentes problématiques propres au droit international, ce livre offre des réflexions ce qu’est une théorie critique, sur les fondements historiques, épistémologiques et méthodologiques de celle-ci, ainsi que sur les stratégies à adopter pour en assurer la diffusion à l’intérieur de la francophonie.

Ce livre est classé dans les catégories :

109,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Théories critiques et droit international”

Fiche technique

Résumé

Au sein de la francophonie, le champ du droit international semble offrir beaucoup plus de résistance au développement d’un espace critique que dans le monde anglophone. Sauf exceptions, la critique francophone semble souvent s’y résumer à quelques chercheurs remettant en question le rôle du droit international dans la pérennisation des structures de domination, et d’autres, qui ont intégré la critique post-positiviste et poststructuraliste du droit international, mais qui peinent à faire une critique radicale de ses effets sur les structures de pouvoir politiques, économiques et culturelles. Plus important encore, ces voix dissidentes restent marginales et ont un impact limité sur les pratiques institutionnelles.   Ce livre cherche à rompre avec cette situation en rassemblant des contributions d’une dizaine de jeunes auteurs œuvrant de près ou de loin dans le droit international et qui s’interrogent sur les fondements d’une théorie critique dans ce champ. En plus de contributions proposant des analyses critiques à différentes problématiques propres au droit international, ce livre offre des réflexions ce qu’est une théorie critique, sur les fondements historiques, épistémologiques et méthodologiques de celle-ci, ainsi que sur les stratégies à adopter pour en assurer la diffusion à l’intérieur de la francophonie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire