Votre compte

Une heure avant minuit


Totalement inédit en France, roman d'inspiration autobiographique, qualifié de Stoner néerlandais, Une heure avant minuit retrace le destin d'une petite fille passionnée de musique et celui de sa famille dans la communauté juive flamande de l'entre-deux-guerres. Une œuvre drôle et poignante qui aurait pu élever Ida Simons au rang des grands noms de la littérature si son décès prématuré ne l'avait plongée dans l'oubli.
À Anvers, Amsterdam et Berlin, au début des années 1930
Les parents de Gittel, douze ans, se disputent souvent, de préférence les jours de fête. Toute la famille vit à La Haye mais quand les murs tremblent, la mère de Gittel prend sa fille sous le bras et rentre chez sa mère à Anvers. Ce qui embête bien la petite car elle doit ensuite rattraper son retard à l'école et ses leçons de piano. Et que ces allers-retours constants l'éloignent aussi de sa meilleure amie Milli.
Pourtant, Gittel aime aussi revoir sa ville natale, la maison de sa grand-mère et la vieille bonne, la fidèle Rosalba. Et puis, elle se fait de nouveaux amis, dont Lucie, une célibataire de 29 ans qui l'invite à venir jouer du piano sur le beau Steinway de son père, et Gabriel, un beau garçon qui travaille pour le père de Lucie.
Mais à peine le temps de savourer cette nouvelle vie que son schlemiel de père voit ses affaires à nouveau péricliter. Et toute la famille de partir pour Berlin, de perdre encore une fortune, de rentrer à La Haye, puis à Anvers, suite à une énième dispute.
En une année, Gittel va grandir d'un coup, gagnant en maturité, perdant en insouciance. Et pendant ce temps, l'Allemagne se prépare à annexer les Flandres...

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Une heure avant minuit”

Fiche technique

  • Auteur : Ida SIMONS
  • traduit par : Mireille COHENDY
  • Éditeur : Belfond
  • Date de parution : 03/03/16
  • EAN : 9782714473424
  • Format : ePub
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Totalement inédit en France, roman d'inspiration autobiographique, qualifié de Stoner néerlandais, Une heure avant minuit retrace le destin d'une petite fille passionnée de musique et celui de sa famille dans la communauté juive flamande de l'entre-deux-guerres. Une œuvre drôle et poignante qui aurait pu élever Ida Simons au rang des grands noms de la littérature si son décès prématuré ne l'avait plongée dans l'oubli.
À Anvers, Amsterdam et Berlin, au début des années 1930
Les parents de Gittel, douze ans, se disputent souvent, de préférence les jours de fête. Toute la famille vit à La Haye mais quand les murs tremblent, la mère de Gittel prend sa fille sous le bras et rentre chez sa mère à Anvers. Ce qui embête bien la petite car elle doit ensuite rattraper son retard à l'école et ses leçons de piano. Et que ces allers-retours constants l'éloignent aussi de sa meilleure amie Milli.
Pourtant, Gittel aime aussi revoir sa ville natale, la maison de sa grand-mère et la vieille bonne, la fidèle Rosalba. Et puis, elle se fait de nouveaux amis, dont Lucie, une célibataire de 29 ans qui l'invite à venir jouer du piano sur le beau Steinway de son père, et Gabriel, un beau garçon qui travaille pour le père de Lucie.
Mais à peine le temps de savourer cette nouvelle vie que son schlemiel de père voit ses affaires à nouveau péricliter. Et toute la famille de partir pour Berlin, de perdre encore une fortune, de rentrer à La Haye, puis à Anvers, suite à une énième dispute.
En une année, Gittel va grandir d'un coup, gagnant en maturité, perdant en insouciance. Et pendant ce temps, l'Allemagne se prépare à annexer les Flandres...

Biographie d’Ida SIMONS

Née Ida Rosenheimer le 11 mars 1911 dans une famille juive d'Anvers, Ida Simons a émigré aux Pays-Bas avec ses parents pour fuir la Première Guerre mondiale. À dix-neuf ans, la jeune femme est une pianiste renommée et se produit sur les plus grandes scènes européennes. Mais en 1941, Ida Simons est déportée et passe deux ans dans les camps de Westerbork puis de Terezín, où elle doit donner des concerts. Très affaiblie à sa sortie des camps, elle doit renoncer à sa carrière de concertiste. C'est là qu'elle entreprend l'écriture d'Une heure avant minuit, un roman d'inspiration autobiographique, qui connaîtra à sa sortie un énorme succès critique et public aux Pays-Bas et en Flandre. Alors que tout la destine à une brillante carrière littéraire, Ida Simons décède brutalement en 1960, à La Haye, un an seulement après la parution de son unique roman.
Une heure avant minuit connaît aujourd'hui une nouvelle carrière à la faveur de sa redécouverte dans la maison de famille d'une éditrice néerlandaise qui l'avait reçu de sa propre mère en cadeau quand elle était jeune fille. Sa reparution, qui a eu l'écho d'un Stoner aux Pays-Bas, a permis de redonner à Ida Simons la place qu'elle mérite sur la scène littéraire.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire