Isabelle de Gaulmyn

  • De but 2019, le climat est lourd dans les milieux catholiques. Les re ve lations et les scandales se succe dent : l'effondrement menace... Comme pour l'effondrement écologique, faut-il choisir entre une résignation sourde (un climato-scepticisme) ou bien des solutions personnelles isolées (un néo-survivalisme) ? Isabelle de Gaulmyn explore une troisième voie, celle de la "transition catholique", c'est-à-dire celle d'un christianisme de liberté, construit avec des chrétiens à l'action inspirante. Elle est partie à la rencontre de personnalités comme Anne Lécu, dominicaine, médecin en prison, auteur de nombreux ouvrages, comme François Sureau, avocat et écrivain, Gilles Rebèche, diacre dans le Var et écrivain, ou encore Vincent de Conninck qui travaillait pour le Secours catholique dans la Jungle de Calais, etc. De l'Ardèche à Lille, en passant par Lyon ou Le Mans, la liberte de dire les choses prend le pas sur tout. Les propos sont décapants. Après son « Histoire d'un silence », la journaliste engagée nous offre ici un hymne à la parole libre et inspirante. Ce voyage peut répondre à la question : comment va-t-on s'y prendre pour réinventer une vie chrétienne ? Car penser l'effondrement, c'est aussi penser un recommencement.

  • De 1970 à 1991, dans la paroisse Saint-Luc, à Sainte-Foy-lès-Lyon, le père Preynat règne sur " ses " scouts, les stimulant par son charisme. Tous savent que le père a des " chouchous " ; certains sentent même l'étrangeté des invitations qu'il leur adresse. Mais personne n'ose penser l'impensable.
    Isabelle de Gaulmy était scoute. Comme une grande majorité de ses camarades, elle a aimé les activités organisées par le père Preynat. Mais lorsqu'un prêtre de la paroisse lui raconte, en 2005, qu'il y a un " gros dossier " sur lui, ses soupçons d'enfant se réveillent. Il faudra encore dix ans pour que l'affaire sorte dans la presse : d'anciens scouts parlent et une plainte vise le père.
    Fille d'une famille de Sainte-Foy, croyante, journaliste dans le domaine religieux depuis des années, l'auteure est intimement touchée par l'affaire. Elle choisit d'écrire pour comprendre : comment un prêtre, guide sur le chemin de la foi, pourrait-il avoir abusé impunément de la confiance que mettaient en lui de jeunes garçons ? Comment les parents auraient-ils pu ne pas voir ? Pourquoi l'archevêché se serait-il tu ? Comment réparer ? Elle interroge ceux qui ont témoigné d'agressions sexuelles, les membres de la paroisse qu'elle connaît depuis l'enfance, les familles. Un récit unique, vécu de l'intérieur, et qui tente de répondre à des questions qui nous touchent tous.
    Isabelle de Gaulmyn est rédactrice en chef adjointe de La Croix. Elle a déjà publié : Benoît XVI, le pape incompris (Bayard, 2008) et François, un pape pour tous (Seuil, 2014).

  • Quelque chose a changé dans l'Église catholique. François, ce pape jésuite venu du bout du monde, fait souffler sur Rome et au-delà un vent de réforme qui suscite chez les catholiques étonnement et espoir. Il est vrai que l'Église, victime de son hyper-centralisation, ne semblait plus à même de répondre aux besoins de plus de 1,2 milliard de fidèles, désormais répartis sur toute la planète. Confrontée à la sécularisation en Europe et à la concurrence des autres religions dans le reste du monde, elle était tentée de se crisper sur le seul souvenir de son passé glorieux.Né et éduqué loin de l'Europe, François ne craint pas de bousculer un système héritier de plusieurs siècles de monarchie absolue. Qu'il s'agisse de la Curie, du gouvernement de l'Église dans le monde ou de la manière de s'adresser à la société et de lui annoncer l'Évangile, le nouveau pape est en train d'opérer un bouleversement copernicien, qui prend appui sur le concile Vatican II.Quelles sont les réformes qu'il propose ? Jusqu'où veut-il aller ? Quel visage prendra demain la première religion du monde ? À travers l'examen des chantiers en cours et des pistes envisagées, ce livre dessine les contours possibles de la papauté du XXIe siècle de façon d'autant plus éclairante qu'il s'appuie sur d'essentiels rappels historiques.Isabelle de Gaulmyn est journaliste. Elle a été envoyée permanente de La Croix auprès du Saint-Siège, puis chef du secteur religieux. Elle est à présent responsable du site du journal. Elle a notamment publié Benoît XVI : le pape incompris (Bayard, 2008).

empty