Editions du Palémon

  • Retrouvez Mary Lester pour une nouvelle enquête à Belle-île...
    Le corps sans vie de Madeleine Duverger est retrouvé sur la terrasse d'un hôtel dont elle était propriétaire, à Belle-Île-en-Mer.
    Crime?? Suicide?? Accident?? Un crime?? Vous n'y pensez pas. C'est très mauvais pour le tourisme et d'ailleurs, qui aurait pu en vouloir à cette vieille dame si digne?? Pour ne pas faire de peine à la famille, on écarte également la thèse du suicide, et c'est donc celle de l'accident qui est retenue.
    Seulement, cette femme était l'épouse d'un homme politique important dont le fils occupe un poste de conseiller au plus haut niveau de l'État, et celui-ci veut comprendre. Mervent envoie le commandant Lester pour « y voir clair ».
    Mary débarque ainsi incognito sur l'île, accompagnée de sa fidèle Amandine, pour une enquête discrète. Elle va alors plonger dans les secrets de cette île mystérieuse, de sa côte sauvage et de ses attachants autochtones. Et quand, à Belle-Île, la tempête fait rage, le vent n'est pas le seul à devenir violent...
    Mary Lester est envoyée incognito à Belle-île afin d'élucider le mystère qui se cache derrière un accident...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler - Auteur de pièces de théâtre, de romans historiques, de romans policiers. Vit et écrit à l'île-Tudy (Finistère).

  • Retrouvez Mary Lester pour une nouvelle enquête à Notre-Dame-des-Landes...
    Mary Lester est cette fois envoyée par son ami « Ludo », conseiller particulier à l'Élysée, dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Les conflits entre Zadistes et forces de l'ordre ont plus ou moins cessé, mais l'ombre malfaisante des terribles black blocs plane toujours et la lutte entre pratiquants de chasse à courre et extrémistes végans fait rage. Les attaques se multiplient.
    Mary décide donc de rencontrer les différents protagonistes. Si elle reçoit un excellent accueil chez le comte de Morsac, qui va lui faire découvrir le monde tellement controversé de la chasse à courre, il n'en est pas de même à la Bergerie, ancienne ferme occupée par des activistes particulièrement agressifs. Mary va même ne devoir son salut qu'à sa fuite, et conclure que ce conflit ne la concerne pas.
    Mais lorsque le corps du voyou qui l'a agressée est retrouvé, l'affaire prend une autre tournure et Mary n'aura d'autre choix que d'enquêter dans ce nid de guêpes. La solide Gertrude et le fidèle Fortin ne seront pas de trop pour mater les militants les plus virulents.
    Les pistes menant au coupable vont s'entrecroiser et, au coeur du bocage de Notre-Dame-des-Landes, autrefois si paisible et encore si beau, entre traditions ancestrales et nouvelles tendances, il ne sera pas simple pour Mary Lester d'y voir clair...
    Le commandant Lester se retrouve au milieu d'une affaire peu commune, enfouie dans le monde de la chasse à courre... Une nouvelle enquête passionnante qui vous plongera dans les traditions et coutumes de Notre-Dame-des-Landes !
    EXTRAIT
    Il regarda Mary d'un air soupçonneux :
    - Vous êtes vraiment flic ?
    Elle sortit sa carte de sa poche et la lui présenta. Il lut à mi-voix : « Commandant Lester » et s'étonna :
    - Vous êtes vraiment commandant ?
    Elle rétorqua :
    - Et vous, monsieur de Morsac, avez-vous vraiment fait Sciences Po ?
    - Touché ! s'exclama Morsac. Je l'avoue, j'en suis même sorti dans la botte.
    Il la regarda d'un air malicieux :
    - Ça vous surprend ?
    - Pas plus que vous avez été surpris de voir ma carte de commandant.
    - Vous voulez voir mon diplôme ?
    - Je ne vous en demande pas tant, je vous crois sur parole. Seulement...
    - Seulement vous vous étonnez de m'avoir trouvé juché sur un tracteur comme n'importe quel forestier.
    Elle haussa les épaules :
    - Peut-être faites-vous ça pour vous détendre entre deux missions diplomatiques ?
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    Je ne saurai dire pourquoi une fois un Mary Lester en main vous ne pouvez plus le quitter. Alors pour ne pas perdre cet envoûtement vous en entamez un autre à peine la dernière page du précédent fermée. - Tana77, Babelio.
    J'ai lu tous les Mary Lester ! Un bonheur à chaque fois de retrouver cette jeune femme drôle et courageuse ! Ces livres écrits à la façon de cosy mystery offrent au lecteur une douce parenthèse dans ce monde où tout est violence et corruption...- eliselark, Babelio
    Jean failler a su à mon goût faire évoluer ses intrigues et ne pas laisser Mary Lester bloquée dans le passé. Elle vit avec son temps et les technologies modernes. C'est avec un grand plaisir que je la retrouverai dans d'autres aventures. - Les_lectures_de_Sophie, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler est auteur de pièces de théâtre, de romans historiques, de romans policiers. Vit et écrit à l'île-Tudy (Finistère).

  • Un paysage sauvage et maritime devient le lieu d'une étrange scène de crime.
    Une interminable plage de sable fin balayée par les vents de l'Atlantique, un célèbre comédien en quête de solitude et une cavalière de concours hippiques venue entraîner son cheval sur cette grève...
    D'immenses bâtiments de béton édifiés au ras des marais par les Allemands pendant la Guerre 39-45 afin de concasser des galets destinés à construire leur mur...
    C'est dans ce décor magnifique et désolé que le comédien et la cavalière vont se rencontrer et découvrir, au cours d'une promenade sentimentale, le corps sans vie d'une jeune femme.
    Impliquée bien malgré elle, Mary Lester est priée par sa hiérarchie de se pencher sur cette mort mystérieuse.
    S'agit-il d'un tueur en série ? Un handicapé mental qui erre sur la palud semble faire un coupable idéal... Mary Lester se met en quête de la vérité.
    Découvrez la cinquantième enquête de Mary Lester, à la recherche d'un mystérieux tueur sur la côte Atlantique.
    EXTRAIT
    L'air de la course et même les senteurs si particulières du commissariat (qui avaient pourtant offensé son odorat à de fréquentes reprises) lui parurent presque délectables après l'odeur de mort dont sa visite à la morgue l'avait imprégnée.
    Peu à peu elle reprit des couleurs, et sitôt rentrée à son bureau, elle fut prise d'une frénésie d'action et se précipita chez Albert Passepoil.
    - Albert, j'ai un boulot pour toi.
    Elle brandit son téléphone sur l'écran duquel paraissait le portrait de la jeune morte.
    - Qui est-ce ? demanda Passepoil.
    - C'est justement ce que je voudrais que tu trouves. Le corps de cette pauvre fille a été découvert sur la palud à Tréguennec. Tu pourrais me faire une recherche en reconnaissance faciale ?
    - Elle a un casier ?
    - Je n'en sais rien.
    - Alors, dans quoi veux-tu que je cherche ?
    - Tu pourrais commencer par le fichier des personnes disparues.
    Il bredouilla :
    - Voui... voui... Et après ?
    - Après ? Je te fais confiance.
    Il hasarda :
    - Ça va prendre un peu de temps !
    - Ça prendra le temps que ça prendra, décida-t-elle. Je suis sûre que tu feras au plus vite.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Le petit plus, c'est le ton humoristique employé. Les dialogues sont savoureux et l'art de la dialectique n'échappe pas à Mary Lester qui sait renvoyer dans les cordes l'adjudant de gendarmerie revêche. - Blog Les lectures de l'oncle Paul
    Jean Failler et son héroïne sont malicieux, c'est aussi pour cela qu'on prend un vrai grand plaisir à lire leurs aventures. C'est à la fois sérieux et drôle ; sérieux parce que la mort d'une personne c'est rarement joyeux et drôle parce que les réparties de Mary Lester et du capitaine Fortin le sont souvent. - yv1, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean Failler est un ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers, qui a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • La chef de la PJ de Brest, Léanne, est prête à tout pour faire innocenter sa meilleure amie, accusée d'avoir tué son amant.
    Quand le corps de Marc Chabot est découvert, les soupçons se portent sur sa maîtresse. Indices, témoignages, tout accuse Vanessa, bassiste du groupe Les Trois Brestoises.
    La suspecte a beau être une psychologue respectée, quand la machine judiciaire se met en marche, elle ne fait pas de cadeaux...
    Pour Léanne, la chef de la PJ de Brest, l'amitié n'est pas un vain mot. Quelle que soit la vérité, elle est bien décidée à sortir Vanessa de prison. Et pour y arriver, tous les moyens seront bons?!
    Une enquête menée tambour battant entre Brest et Carhaix, en passant par la mystique Vallée des Saints.
    Pierre Pouchairet dépeint ici, avec beaucoup de justesse et de réalisme, différents univers : le milieu carcéral, celui des dealers, celui de la PJ... Suspense et action sont une fois de plus au programme, pour notre plus grand plaisir !
    EXTRAIT
    Le substitut se racle la gorge :
    - Bon, Léanne, ramasse ton chat et laisse tes collègues travailler.
    Elle apprécie peu qu'on lui parle comme à une gamine qui dérange, mais elle préfère ne pas relever. C'est une fois dans la voiture qu'elle se libère.
    - Cet enfoiré va mettre le paquet sur Vanessa. Pour lui, elle est la tueuse toute désignée. Il ne cherchera pas ailleurs.
    - C'est vrai que les faits ne sont pas en sa faveur.
    - On la connaît, elle ne...
    - On est tous capables de tuer. Ça dépend juste du moment.
    - Elle n'aurait pas pu passer la soirée à jouer de la musique, chanter. Nous avons ri ensemble... Nous sommes des amies de trente ans. Il faut êtrebon comédien pour faire comme si de rien n'était après avoir tué quelqu'un. Ce n'est pas elle.
    - Tu as peut-être raison, je l'espère et je pense comme toi. Sauf que... Vanessa est une ancienne militaire. Elle vient d'une unité d'élite, les forces spéciales. Des drames, des morts, elle en a vu plus que nous deux réunis. Et puis c'est une psy, elle sait donner ce qu'on attend d'elle.
    Léanne ne répond pas et regarde la route défiler.
    Quoi que Vanessa ait pu faire, elle fera tout pour l'aider.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "Tous les ingrédients d'une excellente série polar qui ravira les amateurs du genre !" Olivier Marchal
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Plongée dans une sombre affaire de trafic de drogue pour Mary Lester...
    Le commandant Lester doit voler au secours d'un OPJ accusé d'avoir détourné une importante quantité de drogue au siège de la brigade parisienne des stups. Les charges contre ce lieutenant sont lourdes et sa culpabilité ne fait pas de doute pour la presse puisqu'il aurait été nuitamment filmé par des caméras de surveillance sortant du 36 porteur de deux gros paquets.
    Son seul allié, l'un de ses amis, commandant de la crim', est intimement convaincu de son innocence.
    Mary n'est pas enthousiasmée par l'idée de s'impliquer dans une telle affaire mais finit par accepter lorsqu'elle apprend qu'une vieille connaissance, le commissaire Mercadier, va y fourrer son nez. Dès que cet officier arriviste et manipulateur apparaît dans le paysage avec son âme damnée, la commissaire Cécile Darle, elle comprend que les coups fourrés vont pleuvoir et que la partie sera délicate.
    Il n'en faut pas plus pour qu'elle prenne la piste...
    Une enquête particulièrement trouble pour notre enquêtrice bretonne !
    EXTRAIT
    La salle de réunion sise au dernier étage du commissariat de Quimper n'avait jamais été aussi pleine. Bien qu'on eût repoussé les chaises contre les murs et déplacé la grande table centrale, on se marchait un peu sur les pieds.
    « On », c'était le personnel du commissariat central, du gardien stagiaire au patron, le commissaire divisionnaire Fabien qui, pour la circonstance, avait revêtu un complet gris clair impeccable au revers duquel la rosette de sa Légion d'honneur brillait comme une larme de sang.
    Le brouhaha des conversations se tut soudainement. Le patron faisait tinter une petite cuiller contre l'une des bouteilles qui se trouvaient sur la grande table bien garnie.
    - Votre attention, s'il vous plaît !
    Tous les regards se braquèrent sur le commissaire Fabien et sur les six policiers qui se tenaient près de lui, deux femmes et quatre hommes : le capitaine Lester, le lieutenant Fortin, le brigadier-chef Gertrude Le Quintrec, visiblement très émue, et trois gardiens en tenue.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d'un profond sens de la justice, d'un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. - Charbyde2, Babelio
    Que j'aime Mary Lester, enquêtrice qui ne manie pas la langue de bois et qui ne l'a pas non plus dans sa poche. - Veurey, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Des meurtres en séries dans une ville touristique forceront la capitaine Lourisse à jongler entre les suspects afin de mettre fin au massacre.
    Alors que la saison touristique bat son plein, la petite ville fortifiée de Guérande est le théâtre d'une série de meurtres aussi spectaculaires qu'inexplicables. Chargé de l'enquête, le capitaine Axel Lourisse avance toujours avec un temps de retard sur les événements et enchaîne les déconvenues.
    Subissant la pression de la commandant Nahia Etchegaray, une Basque intransigeante, il doit aussi composer avec les journalistes attirés par le sensationnel, dont la sulfureuse blogueuse Adeline Langèle, prête à tout pour obtenir l'exclusivité d'une information.
    Capitaine «?old school?», divorcé, père de jumelles adolescentes, Axel Lourisse n'imagine pas que cette enquête va en quelques heures faire basculer sa propre vie.
    Et si la solution se trouvait dans le regard de Tosca, chienne impliquée malgré elle dans les méandres d'un été hors du commun?? Et si la réponse à cette énigme se trouvait là, sous les yeux d'Axel, et qu'elle lui échappait??
    Coup de coeur du comité de lecture du Palémon, ce polar mêlant action, suspense et réflexions canines vous fera arpenter les sombres ruelles de Guérande...
    Bernard Glotin nous offre une intrigue palpitante où action et suspense s'entrecroisent jusqu'au dénouement final !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste pendant plus de dix ans pour des quotidiens régionaux (Ouest-France, Presse-Océan, La Voix du Nord), rédacteur en chef d'un magazine territorial à Saint-Nazaire, Bernard Glotin s'est depuis tourné vers une écriture plus personnelle. À cinquante ans, il publie Les remparts de la colère, son premier roman. Ayant vécu cinq ans à Guérande, il a puisé son inspiration dans sa connaissance et son amour de la cité médiévale. Parolier, auteur de nouvelles, Bernard est passionné de sports et de randonnées. Il a notamment débuté en 2019 son périple sur le Chemin de Compostelle. En grand amoureux de la race canine, il a pris beaucoup de plaisir à placer sa chienne Tosca au centre de cette intrigue. Il vit aujourd'hui près de Pornic.

  • À Brest, Léanne Vallauri enquête sur une macabre découverte faite à proximité de l'ancienne base des sous-marins allemands...
    La commandant Léanne Vallauri a beau engranger les succès à la tête de la Police judiciaire de Brest, elle se retrouve engluée dans une méchante affaire. L'informateur qu'elle protégeait a été la cible de deux tueurs et elle encourt des sanctions disciplinaires et pénales. Alors que le moral est en berne, elle accueille avec soulagement l'occasion d'oublier ses ennuis en travaillant sur un nouveau dossier. La découverte d'un cadavre lardé de coups de couteau et abandonné à proximité de l'ancienne base des sous-marins allemands va l'entraîner dans une nouvelle aventure à hauts risques et lui faire découvrir des lieux dont elle n'imaginait pas l'existence. Les tunnels et les souterrains de Brest, vestiges de la guerre, recèlent bien des mystères et des dangers. Ils vont cette fois être le théâtre d'une impitoyable chasse à l'homme dont Léanne et son équipe ne ressortiront pas indemnes... Pierre Pouchairet nous montre ici toute l'étendue de son talent : intrigue captivante, suspense à couper le souffle, ambiance glaçante... Vous ne verrez plus jamais Brest de la même façon !
    Découvrez, dans ce polar breton, les mystères des souterrains de Brest et des vestiges de la guerre, lors d'une chasse à l'homme sous haute tension !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Si je vous dis un roman mené tambour battant qui m'a tenu en haleine de la première à la dernière page, vous allez dire, ça y est, il a placé la phrase bateau, fourre tout, lue 100 000 fois et pas toujours convaincante. Alors je vais essayer de vous le vendre autrement ce polar, parce que L'assassin qui aimait Paul Bloas m'a tenu éveillé jusqu'à 1h du mat, alors ça veut bien dire quelque chose quand même. -Tostaky61, Babelio
    De nouveau, un très bon moment de lecture, un très bon volet, qui se termine par un événement qui ne peut que nous précipiter vers la suite !!! J'adore ce procédé qui nous maintient en haleine jusqu'au bout. - LeslecturesdeMaud, Babelio
    Au final je me suis laissé prendre par cette lecture à laquelle je suis devenue accro plus on approche de la fin. Les scènes d'actions sont captivantes et le lecteur peut se laisser surprendre ! Ce qui est certain c'est que je vais lire les deux précédents tomes avec intérêt. - Amandine49, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Un piège auquel il ne s'attendait pas forcera le commissaire Perrot à se cacher et à compter sur ses deux acolytes afin de résoudre son enquête.
    Attiré dans un guet-apens qui le laisse plus mort que vif, le commissaire Perrot choisit de passer à la clandestinité pour assurer sa propre sécurité. Il se réfugie donc, dans le plus grand secret, à Penmarc'h.
    Ses collègues ont déjà fort à faire avec le cas de l'homme désorienté qu'ils ont trouvé errant dans les rues de Quimper ainsi qu'avec un réseau pédophile sévissant sur la région, mais Perrot pourra compter sur le soutien indéfectible de Jeanne et Lefèvre...
    Qui peut donc lui en vouloir autant?? Pour quels motifs?? Qui est cet inconnu sans passé qui n'a fait l'objet d'aucun avis de disparition?? Quels monstres se cachent derrière leurs écrans sous les pseudonymes de Casanova et Princecharmant??
    Autant d'énigmes que va devoir résoudre l'équipe de Perrot... Une fois de plus, Anne-Solen Kerbrat nous montre avec quelle justesse elle dépeint personnages et scènes de vie, dans cette intrigue entre Quimper et le Pays bigouden.
    Découvrez sans plus attendre la nouvelle enquête de Perrot et Lefèvre dans une intrigue haletante où notre cher commissaire devra frôler la clandestinité pour s'en sortir !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Anne-Solen Kerbrat a vécu en Côtes d'Armor et possède des attaches en Finistère sud. Professeur d'anglais dans le secondaire puis le supérieur, elle est également passée par le Val d'Oise, la Charente-Maritime et le Bordelais avant de poser ses valises à Nantes. Elle se consacre aujourd'hui à l'éducation de ses quatre enfants, à sa boutique de brocante et... à l'écriture. Son style féminin, à la fois sensible et incisif, et la qualité de ses intrigues sont régulièrement salués par la critique. Plusieurs de ses romans ont été primés (Prix du Goéland Masqué, Prix Inner Wheel District 65).

  • Richard se demande où est passée sa fille, dont le voilier a fait naufrage et le mari a été assassiné. Tandis qu'il se met à sa recherche, il croise la route d'une mystérieuse embarcation.
    Qu'est devenue Mary?? Il y a trois mois, elle naviguait avec Éric, son compagnon, entre La Rochelle et Cork, en Irlande. Mais leur voilier a fait naufrage sur les côtes bretonnes. À l'intérieur du bateau gisait le corps d'Éric, assassiné. Aucune trace de la jeune femme. Le père de Mary, Richard, ne peut se résoudre à attendre des nouvelles de la police. L'Irlandais emprunte un yacht pour mener ses propres recherches. Il va alors faire la connaissance de Ronan, un Bigouden en quête de liberté. Ensemble, ils vont traquer un mystérieux voilier, dans une odyssée qui leur fera explorer les divers rivages européens et leurs dangers. Mais jusqu'où les mènera-t-elle??
    Que réservent les flots à Richard et son nouvel acolyte Ronan ?
    EXTRAIT
    Richard mit le cap plein est et peu de temps après, il aperçut une tâche grise sortir de l'horizon et grossir à vue d'oeil. Il saisit sa paire de jumelles et la pointa dans sa direction. Un homme en short et tee-shirt et une jeune femme en paréo et haut de maillot de bain se trouvaient à bord. La coque du bateau était très effilée, visiblement taillée pour la vitesse. Richard l'estima d'une douzaine de mètres de long. Son nom était inscrit en lettres noires sur la coque, Gulf Stream. Richard baissa la manette des gaz pour amorcer son accostage. Un petit coup de marche arrière suffit à stopper l'erre de la puissante vedette.
    Il se positionna à couple du Gulf Stream avec précision, s'amarra par l'avant et par l'arrière, puis éteignit le moteur. L'homme avait pris la précaution de positionner des défenses afin que les deux coques ne se heurtent pas.
    - Alors, un problème technique, jeunes gens ? lança Richard.
     - Oui. Je n'arrive plus à relancer le moteur. Saleté de machine !
    Richard enjamba le bastingage et rejoignit le couple. À l'arrière du Gulf Stream, un grand panneau blanc s'ouvrait sur les entrailles du bateau : deux volumineux moteurs inboard montés en z-drive.
    - Dites-moi, ce n'est pas un petit jouet que vous avez-là... constata Richard en se penchant au-dessus des moteurs.
    Au même moment, il sentit un objet métallique se poser dans son dos.
     - En effet, deux fois trois cent cinquante chevaux. Et ce que je tiens dans la main n'est pas non plus un jouet.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Caroline Le Rhun est née en 1972 à Lesconil dans une famille de marins-pêcheurs du Pays bigouden. Elle passe son enfance sur les rochers et les plages de son petit port natal. Sombres dérives est son premier roman. Elle puise son inspiration dans cet environnement maritime qui a façonné sa personnalité et lui a donné l'envie d'écrire. Elle aime passer du temps en mer, pour pêcher ou pour le simple plaisir de naviguer. Amoureuse des grands espaces, elle ne se lasse pas d'arpenter la Bretagne, le sud-ouest de l'Irlande et de découvrir de nouveaux horizons. Elle vit désormais à Penmarc'h.

  • Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, se retrouve en forte mauvaise posture...Accusé de meurtre, il devra tout faire pour blanchir son nom.
    Décembre?1815?: après l'exécution du maréchal Ney, dans un Paris en proie aux règlements de comptes entre royalistes et bonapartistes, Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, ancien de la Garde impériale, est amené à constater, chez son nouveau voisin, le marchand de jouets François Imbert, le décès du dernier colonel des dragons de l'Impératrice, au dos troué d'une balle de pistolet-tromblon égyptien.
    Or, voici qu'Imbert disparaît et que surgit la police qui accuse Jérôme de ce meurtre. S'échappant de justesse, il trouve refuge chez Dominique-Jean Larrey, ex-chirurgien de la Grande Armée.
    Ils ne seront pas trop de deux pour démasquer un réseau visant à assassiner l'ancien état-major de Napoléon. Une enquête qui les fera remonter jusqu'à l'expédition d'Égypte, dix-sept ans plus tôt...
    Découvrez le second roman de la nouvelle série policière historique de Valérie Valeix, qui raconte les aventures et les enquêtes d'un ancien militaire au début du XIXe siècle.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Passionnée d'Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d'un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l'apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d'Audrey. Elle s'engage alors dans le combat contre l'effondrement des colonies, la «?malbouffe?» et dans l'apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche). Elle eut l'honneur d'être l'amie - et le fournisseur de miel - de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l'écriture.

  • Il n'est pas simple d'être une femme dans un monde d'hommes... mais Mary Lester ne compte pas se laisser marcher sur les pieds ! La découverte d'un clochard noyé dans le Scorff, entre Lanester et Lorient, quoi de plus banal ? La disparition d'un directeur de société, ça arrive tous les jours ! Des loubards qui volent une voiture, cambriolent une maison... Routine que tout cela pour l'inspecteur Amédéo. La vie s'écoule, simple et tranquille au commissariat de Lorient. Ou plutôt s'écoulerait, si une jeune femme, inspecteur stagiaire, ne s'avisait de vouloir contre toute logique, relier ces faits pour en tirer des conclusions pour le moins surprenantes. Mary Lester parviendra-t-elle, dans cet univers d'hommes, à mener son enquête jusqu'au bout ? Vous le saurez en marchant sur ses traces. Découvrez vite le tome qui ouvre la série des trépidantes enquêtes de Mary Lester ! EXTRAIT - Ben dites donc, fit l'inspecteur Mary Lester à l'adresse du gardien qui avait tapé de ses deux doigts la déposition de Maugracieux, il n'est pas baisant celui-là ! Aimable, en plus il se prénomme Aimable ! Mary Lester ne pouvait pas savoir que Désiré Maugracieux, père du susnommé et son épouse Anne, née Dagorn, avaient voulu neutraliser ce fâcheux patronyme en donnant à leur unique rejeton un prénom qu'ils pensaient avenant. Las, avec son air perpétuellement mal embouché, depuis cinquante-neuf ans Maugracieux portait son prénom comme une croix. - Aimable Maugracieux... Mary Lester lisait à haute voix. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Vivant, drôle, Les Bruines de Lanester offre un vrai et réel plaisir de lecture. Une saga policière à connaître si vous n'en avez encore jamais lu un tome. - Au détour d'un livre Un livre frais et pétillant qu'on a envie de dévorer sans se poser trop de question. - Melly's Book L'intrigue est bien construite et alors qu'aux deux tiers du livre on pense avoir deviné qui est le coupable, un nouveau rebondissement va survenir... Un livre qui se lit facilement, on passe un bon moment avec Mary Lester, personnage attachant et perspicace. - A propos de livres À PROPOS DE L'AUTEUR Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-trois, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Enquête sur un sinistre meurtre à l'arsenic pour Mary Lester !
    Cette fois, Mary Lester est priée d'aller à Dinard se pencher sur le mystérieux décès d'un jeune homme retrouvé loin de chez lui, empoisonné à l'arsenic.
    L'épouse d'une éminence grise de la République semble sérieusement impliquée dans ce crime anachronique qui pourrait faire trembler le gouvernement sur ses bases.
    La mission qui est confiée au commandant Lester par la redoutable juge Laurier est donc des plus délicates, d'autant que le patron de la police dinardaise, le commissaire Nazelier, en dépit d'un accueil trop chaleureux pour être honnête, n'est pas vraiment disposé à lui faciliter la tâche. Il va falloir que le commandant Lester déploie, pour approcher la vérité, des trésors d'ingéniosité et de patience.
    Car, ne vous y trompez pas, elle sait être patiente quand les circonstances l'exigent !
    Découvrez le tome 46 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !
    EXTRAIT
    Finalement, Fortin s'était sorti avec les honneurs d'un drôle de traquenard. Une bien sale affaire qui avait failli lui coûter cher.1
    Grâce à l'opiniâtreté de Mary Lester, à son flair aussi, le grand n'était pas tombé dans le piège machiavélique qui lui avait été tendu et, après avoir craint d'être traîné en justice puis, par voie de conséquence, viré de la police comme un malpropre, il se retrouvait quasiment en position de chevalier blanc : le filet s'était retourné contre ceux qui l'avaient déployé et trois hommes, Gérard Burel, Joël Muselier et Stephan Janovic, surpris en flagrant délit de tentative de meurtre contre Nadine Monestier, attendaient leur jugement derrière les barreaux.
    La jeune femme, impliquée elle aussi à son corps défendant dans l'affaire dite de la villa Kermanec'h, avait été entendue par la justice et mise hors de cause.
    D'autant qu'avec un courage certain, elle avait accepté de jouer les appâts pour faciliter l'arrestation du croate Janovic, cheville ouvrière de cette sinistre manipulation dans laquelle deux femmes avaient trouvé la mort.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Une très bonne enquête de l'inénarrable Mary Lester. - Domdu84, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Meurtres à huis clos.
    Alors que la France s'apprête à affronter un ouragan d'une ampleur comparable à celui de 1987, les pilotes du vol Air France AF007 qui a décollé de New York apprennent qu'ils font l'objet d'une menace terroriste et se voient interdire le survol de l'espace européen. Comme ils ignorent quels sont les passagers incriminés, une seule solution s'impose à eux?: un atterrissage d'urgence sur l'aéroport d'Ouessant, pourtant inadapté pour ce type d'appareil.
    Pour la commandant Vallauri et ses amis, bien installés dans l'Airbus A380 après un séjour outre-Atlantique, c'est la fin des vacances et le début de quarante-huit heures dramatiques.
    Alors que l'île se retrouve coupée du monde par la tempête, les morts se succèdent sans que l'on parvienne à identifier les coupables. Entre peur et désir de vengeance, les esprits s'échauffent...
    Dans ce passionnant polar, Pierre Pouchairet privilégie le rythme, l'action et la vitesse. Il signe un roman au scénario digne d'un film catastrophe et ne laisse aucun répit au lecteur.
    Retrouvez la commandant Vallauri et ses amis au coeur de l'action dans ce nouveau polar de Pierre Pouchairet !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Pierre Bouchairet écrit ses livres caméra à l'épaule - Blog Quantre sans Quatre
    Du grand art ! Et quel rythme ! Avec L'île abandonnée, Pierre Pouchairet nous a concocté un roman efficace à déguster cet été. Avec Ouessant comme ère du drame. Du bel ouvrage. - frpreneau, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Après ses « exploits » au commissariat de Lorient, l'inspecteur stagiaire Mary Lester est nommée à Quimper, où elle a passé une partie de son enfance.
    Elle retrouve avec émotion les lieux où elle a vécu des moments heureux et où elle va désormais exercer son métier de femme flic. Cependant, le commissaire principal est en vacances et son adjoint semble avoir une certaine prévention contre les jeunes filles qui veulent « faire de la police » .
    Aussi la confine-t-il dans de vagues tâches administratives qui ne conviennent pas du tout à la nature active de Mary. Un curieux personnage qui parle d'un hold-up dans une bijouterie. Rien que de très banal n'est-ce-pas ? Même s'il y a eu prise d'otages.
    Découvrez le tome 2 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !
    EXTRAIT
    La frêle silhouette se tenait adossée à la vieille rambarde de fer rouillé qui bordait la rivière. Le bouillonnement furieux de l'eau s'engouffrant entre les arches faisait, sous ses pieds, frémir le tablier du pont. Depuis un mois les pluies étaient abondantes, et l'Odet, qui traverse la ville en son milieu, charriait ce soir-là des flots tumultueux d'eau limoneuse.
    Pour le moment il ne pleuvait plus, mais on sentait presque physiquement un ciel lourd, des nuages bas et de fortes rafales d'un vent humide, presque tiède, balayaient les rues désertes de la petite ville. De rares voitures passaient, dans un chuintement de pneumatiques sur la chaussée mouillée, traînant dans leur sillage le reflet sanglant de leurs feux rouges sur l'asphalte luisant et noir.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Je retrouve dans ce deuxième volume, l'atmosphère délicieuse découverte [...] dans Le Troisième oeil du professeur Margerie. Sensibilité, délicatesse, humour accompagnent un travail soigné. - PChabannes, Babelio
    Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d'un profond sens de la justice, d'un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. - Charbyde2, Babelio
    On y retrouve tout ce qui m'avait plu dans le précédent volume : des personnages variés et plutôt sympathiques, une intrigue bien ficelée avec quelques surprises, des rebondissements et de l'action sans (trop de) violence. On découvre également un peu plus le personnage de Mary Lester dans ce volume. - Blog Andrée la papivore
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, est prêt à tout pour respecter la promesse faite à Napoléon Bonaparte de protéger son trésor.
    Paris, octobre 1815. Jérôme Blain, alias le capitaine Sabre, ancien officier de la Garde impériale gravement blessé à Waterloo, renaît à la vie. Dans un monde qui n'est plus le sien, il doit apprendre à survivre. Sur les conseils de Vidocq, son associé, il ouvre l'Agence de l'Ours noir, en référence au célèbre bonnet. Sa première mission?: retrouver la trace des diamants de Pauline Borghèse, soeur de l'Empereur, disparus sur le champ de bataille. Alors que tous les indices désignent la Prusse, une piste le mène en Normandie, à l'ombre du château de Bizy, près de Vernon, où Jérôme a vécu enfant. Une mission des plus improbables et a priori impossible... Mais « impossible » est absent du langage de la Garde impériale, même vaincue?!
    Découvrez la nouvelle série policière historique de Valérie Valeix, qui raconte les aventures et les enquêtes d'un ancien militaire au début du XIXe siècle, dans une France meurtrie suite à la défaite de Napoléon Bonaparte.
    EXTRAIT
    Tandis que les femmes se détournaient et que les hommes fixaient le cadavre d'un air étrangement détaché, Jérôme posa un genou à terre et observa le cou privé de son chef au niveau de la glotte. Aucune veine, aucun muscle, pas le plus petit vaisseau ou tendon n'étaient écrasés. À peine quelques fluides. De la belle besogne exécutée au sabre. Au vu du corps exsangue, il était clair que la dépouille avait reçu quelques soins post mortem.
    Jérôme avait passé suffisamment de temps sur les champs de bataille, et aussi avec son ami Larrey, pour parvenir à cette conclusion. Il glissa deux doigts sous le sarrau noir : la clavicule était tiède. Il remarqua des traces brunes aux poignets, traces se retrouvant aux chevilles. De toute évidence, Leloup avait été ligoté avant d'être exécuté. Où était la tête ? Comment le corps était-il arrivé sur la terrasse ? Cet assassinat avait-il un lien avec sa mission ?
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE 
    J'aime assister à la naissance d'un héros récurrent, et Jérôme Blain m'a l'air sympathique et a vécu suffisamment d'événements pour en faire un personnage complexe qui évoluera dans le temps et dans une époque tourmentée. le contexte est là, bien planté et prometteur. Sa première enquête est fort bien menée, ne lésinant pas sur les malfrats, les coups tordus, les gentils pas si gentils et les méchants pas si méchants. - yv1, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d'Histoire, Valérie Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d'un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l'apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d'Audrey. Elle s'engage alors dans le combat contre l'effondrement des colonies, la « malbouffe » et dans l'apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).
    Elle eut l'honneur d'être l'amie - et le fournisseur de miel - de sa romancière favorite Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l'écriture « apicole ».

  • Le passé finit toujours par nous rattraper... De retour à Quimper après une longue convalescence, le commissaire Fabien me confie une bien étrange mission : rencontrer un magnat du commerce qui aurait des ennuis. Le genre de job que j'affectionne, comme vous le savez... Mais voilà, ce Monsieur m'est recommandé par un ponte de la place Beauvau, l'ineffable commissaire Mervent, devenu bras droit du ministre de l'Intérieur. Pour faire preuve de bonne volonté, car Mervent m'a rendu un signalé service lors d'une précédente enquête, je décide de rendre visite à monsieur Pinchard en son domicile de Landévennec. Celui-ci me révèle que son fils Matthieu, condamné à vingt ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son meilleur ami et en fuite depuis sa condamnation, vient d'être retrouvé. Où s'était-il caché pendant ces quinze ans ? Tout simplement à quelques encablures du domicile de son père, au monastère de Landévennec où il était connu sous le nom de « Frère Grégoire ». Tout est rocambolesque dans cette histoire, depuis la mort de Jacques Courtois, l'évasion de Matthieu Pinchard et même son arrestation à Brest vingt ans plus tard par le plus grand des hasards. Moi, vous me connaissez, dès qu'il y a mystère, il faut que je voie l'envers du décor. De Landévennec à Plougastel-Daoulas, du port de commerce de Brest au quartier de Pontanézen, c'est en long en large et en travers que je vais arpenter cette mystérieuse rade. Et je ne serai pas déçue ! Vous non plus, j'espère ! Cordialement vôtre, Mary Lester Cette fois c'est la capitaine Lester qui est aux commandes de la narration et nous offre un récit d'enquête haut en couleurs ! EXTRAIT - Capitaine, le patron a demandé après vous. Formulation directement traduite du breton. Mélennec n'était sorti de sa ferme de Briec que pour faire son service militaire et, dans la foulée, il était entré dans la police par le biais des Compagnies Républicaines de Sécurité. J'avais cru voir une étincelle dans les petits yeux bleus du bonhomme qui attendait sa retraite paisiblement en cultivant son jardin, un embonpoint prospère et une trogne fleurie. D'ailleurs, au passage, il m'avait balancé un clin d'oeil complice et il avait prononcé « Le Patron » avec une emphase telle qu'on devinait une majuscule à l'article comme on le fait lorsqu'il s'agit d'une divinité. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE C'est agréable de se balader avec Mary dans les rues de Brest la blanche [...] C'est donc à la fois une jolie balade et une énigme bien mystérieuse à découvrir. - Gouelan, Babelio À PROPOS DE L'AUTEUR Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-trois, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Dans cette enquête, Mary Lester devra lutter contre l'establishment pour faire apparaître la vérité au grand jour !
    Voici Mary Lester plongée dans le monde étrange des marais de Brière dans le cadre - voulu par un ministre - d'une coopération avec la gendarmerie. Les gendarmes l'acceptent volontiers à condition qu'elle ne fasse pas de vagues et surtout, qu'elle ne se mêle pas d'enquêter sur les incendies qui ravagent des maisons de « hors venus » au marais.
    Évidemment, il suffit d'interdire quelque chose à Mary pour qu'elle ait envie de le faire. Elle ne tarde pas à découvrir que ce qui se passe sur l'île aux Vierges est bien plus grave que les incendies, et à s'intéresser à un personnages louche et à sa compagne. Des gens qui ont le bras long, au point de pouvoir empêcher Mary de mener son enquête à bien ? Ils auraient tort de le croire...
    Découvrez le tome 25 de cette saga de polars bretons haletante qui suit les aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !
    EXTRAIT
    Pour ceux qui ne me connaîtraient pas encore, je me présente: Mary Lester, bientôt trente ans, capitaine de police attachée au commissariat de Quimper dans le Finistère, célibataire sans enfants.
    En cet après-midi de décembre j'étais à mon domicile, venelle du Pain-Cuit à Quimper, m'entretenant à perdre haleine au téléphone avec Lilian Rimbermin, mon ami de coeur. Ce jeune architecte, je l'ai connu lors d'une de mes enquêtes à Saint-Quay-Portrieux, puis perdu de vue avant de le retrouver lors d'une autre enquête à Rennes.
    Depuis, nous nous voyons chaque fois que c'est possible. Lilian est un architecte d'un genre particulier. Son père, Hubert Rimbermin, un des ténors du barreau rennais, avait fait en sorte de nous séparer lorsqu'il s'était aperçu de notre attachement mutuel. « Hioube », comme aimait se faire appeler maître Rimbermin à son club de golf, considérait notre union comme une mésalliance.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Toujours aussi agréable à lire, avec une Mary têtue et ingénieuse qui n'hésite pas a donner de sa personne pour que justice soit faite. - Zembla, Babelio
    Quand on est attaqué il faut rebondir et c'est ce que fait Jean Failler en nous offrant un très bon Mary Lester, Mary qui prend ici les commandes de la narration. - tana77, Babelio
    Cette Brière que Jean Failler nous décrit, nous explique, est assez secrète en fin de compte. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé. - domdu84, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Couleur canari

    Jean Failler

    Pour cette nouvelle enquête, Mary Lester réintègre les forces de l'ordre !
    À la demande de son ancien patron, le commissaire Fabien, Mary Lester reprend du service dans la police.
    Elle est détachée à Nantes où un meurtrier en série sévit depuis quelques semaines. Trois cadavres déjà, et pas l'ombre d'une piste.
    Le capitaine Leroux, vieux flic mal embouché, mais qui connaît les bas-fonds de Nantes comme sa poche, n'a pas la moindre piste. il fait pourtant bien comprendre à Mary Lester qu'elle n'est pas la bienvenue sur son territoire. Leroux triomphe lorsqu'il arrête un suspect en flagrant délit dans une rame de tramway. Le commissaire Graissac, patron des polices urbaines à Nantes, s'apprête donc à renvoyer Mary Lester et son adjoint Fortin à Quimper lorsqu'un quatrième cadavre est découvert en pleine journée au coeur de la ville. Il semble alors évident que le capitaine Leroux n'a pas arrêté le bon coupable.
    Découvrez le tome 21 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !
    EXTRAIT
    - Mary, dit le commissaire Fabien, je suis bien embêté...
    Mary Lester regarda plus attentivement son ex-patron, intriguée par cette entrée en matière qui ne lui ressemblait pas. Ce n'était pas souvent, en effet, que le commissaire avouait son embarras. D'ordinaire son assurance ne présentait pas de failles.
    Sans mot dire, elle promena son regard sur ce bureau qu'elle connaissait si bien. Les lieux étaient tels qu'elle les avait laissés le jour où elle avait quitté la police en claquant la porte.
    Cela faisait déjà deux ans, et en deux ans rien n'avait changé, du moins en apparence.
    Les meubles étaient les mêmes. Sur la table du commissaire - désormais Directeur des Polices Urbaines - le même rectangle de buvard vert, toujours neuf, que la femme de ménage changeait chaque matin; le même bureau de faux acajou, la même bibliothèque où, derrière des claustras grillagées comme un poulailler, luisait la tranche de cuir des Dalloz entretenus à la cire d'abeille.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Une intrigue efficace bien menée dans les rues de Nantes. À dévorer sans modération ! - Geraldine2005, Babelio
    Très bon policier breton dans lequel on découvre la ville de Nantes, génial comme toujours. - kochouan, Babelio
    Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d'un profond sens de la justice, d'un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. - Charbyde2, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Une enquête complexe dans les landes bretonnes !
    Mathilde Tristani a mystérieusement disparu et sa mère Anastasie, femme d'affaires aussi influente que redoutable, a fait pression sur un ministre de ses amis pour que l'on retrouve sa fille « sans faire de vagues ».
    Le commissaire Mervent, dont la seule crainte est de déplaire à sa hiérarchie, m'a confié le dossier non sans réticence, et avec des précautions oratoires qui m'ont passablement agacée. Ça démarre mal, me direz-vous. Oui ça démarre mal. Et ça ne s'améliore guère par la suite.
    Il ne faut pas faire de publicité, il ne faut pas montrer de photos de la disparue, il ne faut pas voir son père... Il n'y a que des interdits posés par la mère Tristani. Comment enquêter dans ces conditions ? Où donc chercher cette gosse de riches ? C'est beau, le Cap Sizun, mais c'est vaste ! Et, quand au crépuscule la brume monte de la mer, noyant sous son manteau les falaises couvertes de bruyères et de landes, on y fait parfois d'étranges rencontres.
    Cordialement vôtre, Mary Lester
    Découvrez le tome 27 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !
    EXTRAIT
    En arrivant sur les hauteurs de Plouhinec, on aperçoit tout soudain le pont qui réunit les deux rives du Goyen. Lorsque le temps est beau, que le flot est à mi-marée, l'air a une transparence cristalline et les nuages se reflètent sur l'estuaire avec ces reflets de nacre et de soie que l'on retrouve dans les coquilles d'huîtres ou d'ormeaux érodées par le ressac.
    Le port d'Audierne, ainsi vu en surplomb, vaut le coup d'oeil.
    Au flanc de la colline que des fougères sèches teintent de roux, des villas cossues sont venues se mêler aux maisons basses des pêcheurs, encloses dans leurs courtils bordés de pierres moussues.
    Dans le port, des yachts de plaisance, des vedettes de pêche aux puissants moteurs se balancent devant les pontons d'aluminium et de teck.
    Autrefois, c'est-à-dire il y a cinquante ans, on trouvait, à la place de ces bateaux de plaisir, de solides dundees qui piégeaient la langouste et le homard dans la chaussée de Sein; les crêperies et autres boutiques de souvenirs abritaient alors des bistrots de marins qui sentaient la chique, le vin rouge et le poisson.
    Maintenant que pêcheurs et poissons se font rares, le tourisme est l'industrie principale du port.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Encore une enquête de Mary Lester rondement menée. - Domdu84, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Un cold-case breton qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page !
    Voici Mary Lester à Saint-Malo. Elle y a été attachée pour enquêter sur la mort de la jeune et jolie femme du notaire, survenue huit mois plus tôt.
    En son temps, la police locale avait conclu à une mort naturelle, hypothèse que tout semble confirmer, et Mary sent qu'elle n'est pas la bienvenue sur cette affaire. Bien sûr, il faut faire plaisir au notaire, personnalité de premier plan dans la ville, qui réfute la thèse du commissaire Rocca.
    Alors on suggère à Mary Lester de passer quelques jours bien agréables à Saint-Malo, de faire semblant de s'activer, et finalement d'abonder dans le sens du commissaire Rocca.
    C'est bien mal la connaître...
    Dans ce 8ème tome,  Mary Lester n'est pas au bout de ses peines. Vraie enquête, fausses vacances, elle va devoir découvrir ce que Saint-Malo lui cache. 
    EXTRAIT
    Comme l'avaient prévu les services de la météo, la tempête arriva par l'ouest. Le ciel, jusque là d'un bleu léger, à peine voilé de petits nuages blancs flottant comme un duvet, se couvrit peu à peu. Sur la mer, venant du fond de l'horizon, des nuées plombées, lourdes de menaces, apparurent.
    Puis le vent forcit. D'abord en courtes rafales, comme pour prévenir les marins qu'il fallait amener la toile, et les terriens qu'il était temps de ramasser le linge étendu aux séchoirs et de clore solidement portes et fenêtres.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Jean Failler nous décrit Saint-Malo et une partie de son histoire sans jouer les guides touristiques. Par petites touches il montre la cité de Robert Surcouf sans encombrer son intrigue. - Blog Les Lectures de l'Oncle Paul
    Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d'un profond sens de la justice, d'un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. - Charbyde2, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !
    Passionné de littérature, c'est à 20 ans qu'il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu'il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d'exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d'aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.
    À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd'hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l'occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

  • Le petit Marin, cinq ans, échappe un jour à la vigilance de sa mère sur une plage de Saint-Malo. Marianne retrouve son fils au poste de secours, mais quel n'est pas son effroi quand celui-ci prétend qu'elle n'est pas sa mère, qu'il s'appelle Paul Le Guilcher, et qu'il habite l'île de Sein?!
    La noyade dont a failli être victime l'enfant l'a-t-elle à ce point bouleversé pour qu'il s'obstine dans ses propos les semaines suivantes??
    Aucune réponse académique ne va satisfaire la jeune mère. Jusqu'au jour où elle rencontre le professeur David Miller, pédopsychiatre spécialisé dans les cas de réincarnation.
    Ensemble, ils vont se rendre avec Marin sur cette île du bout du monde si particulière, puis enquêter sur le passé de ce Paul Le Guilcher, qui serait décédé à l'âge de vingt-sept ans.
    Cette quête de la vérité, si elle aide Marin et sa mère, va faire remonter des secrets enfouis que certains essaieront à tout prix de garder bien cachés...
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Avec vingt et un titres déjà publiés, Françoise Le Mer a su s'imposer comme l'un des auteurs de romans policiers bretons les plus appréciés et les plus lus.
    Sa qualité d'écriture et la finesse de ses intrigues, basées sur la psychologie des personnages, alternant descriptions poétiques, dialogues humoristiques et suspense à couper le souffle, sont régulièrement saluées par la critique.
    Son roman Le baiser d'Hypocras a obtenu le Prix du Polar Insulaire à Ouessant en 2016.
    Née à Douarnenez en 1957, Françoise Le Mer enseigne le français dans le Sud-Finistère et vit à Pouldreuzic.

  • À Brest, Léanne Vallauri enquête sur le meurtre sauvage d'une star du rock...
    Quand une ancienne star du rock est sauvagement assassinée à son domicile de Pors Carn à Penmarc'h, la Police Judiciaire de Brest, avec Léanne Vallauri à sa tête, se retrouve chargée de l'enquête.
    La flic va devoir s'immerger dans les coulisses de la foisonnante scène bigoudène des années 60-70.
    Pour cette passionnée de musique, ce serait presque un plaisir si elle n'avait pas, en parallèle, à surveiller les agissements d'un nouveau collègue dont les méthodes perturbent quelque peu son service...
    Dans ce nouvel opus, mêlant aventure et action, Pierre Pouchairet nous propose de remonter le temps et d'évoquer l'épopée du rock en pays bigouden.
    Un nouveau roman de Pierre Pouchairet ! Découvrez, dans ce polar breton, les mystères des coulisses de la scène bigoudène des années 60-70, lors d'une enquête mouvementée !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE (à propos de la série Les trois brestoises)
    Qui de mieux pour écrire un bon polar qu'un mec qui a trempé dans le milieu (des flics, pas du grand banditisme, hein... encore que les deux soient liés) ?
    Qui de mieux pour décrire l'ambiance d'une brigade, les liens, les doutes, les interrogations, les convictions, les peurs, le courage, les montées d'adrénaline, nous montrer que ces policiers sont finalement comme vous et moi (enfin presque) ? - Tostaky61, Babelio
    Plus la série avance, plus la tension monte, plus les relations entre les personnages se durcissent ou s'améliorent. Léanne, malgré les charges contre elle, ne gagne pas en souplesse et en prudence. Lorsqu'elle enquête, elle est à fond et prend des risques. Ses copines, Vanessa, la psycho-criminologue et Elodie la médecin-légiste sont toujours là pour l'épauler, la freiner dans ses élans parfois contre-productifs, la soutenir dans ses moments difficiles (et vice-versa, chacune soutenant les autres) et jouer de la musique toutes les trois. le trio fonctionne bien, ainsi que le commissariat de Léanne qui la suit, même en râlant et en s'opposant frontalement à ses directives, mais tous la soutiennent. - yv1, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Pouchairet s'est passionné pour son métier de flic?! Passé par les services de Police judiciaire de Versailles, Nice, Lyon et Grenoble, il a aussi baroudé pour son travail dans des pays comme l'Afghanistan, la Turquie, le Liban...
    Ayant fait valoir ses droits à la retraite en 2012, il s'est lancé avec succès dans l'écriture. Ses titres ont en effet été salués par la critique et récompensés, entre autres, par le Prix du Quai des Orfèvres 2017 (Mortels Trafics) et le Prix Polar Michel Lebrun 2017 (La Prophétie de Langley). En 2018, il a été finaliste du Prix Landerneau avec Tuez les tous... mais pas ici.

  • Les enquêteurs, au sommet du Mont-Saint-Michel, contemplent son histoire.
    Un moine de la congrégation de Jérusalem est retrouvé mort dans le clocher de l'abbaye du Mont-Saint-Michel, une lance plantée dans le crâne.
    Il se murmure sur le Mont que le Diable serait de retour et rôderait la nuit au coeur des ruelles anciennes et dans la baie pour punir les pécheurs.
    Velcro, Déborah et le commissaire Delcourt débarquent donc sur la Merveille de l'Occident afin de mener l'enquête et vont devoir se plonger dans les méandres de son histoire, dans ses légendes ancestrales, dans le quotidien de ses habitants aussi...
    L'équipe de la PJ rennaise parviendra-t-elle à garder pied dans le monde des vivants et à percer les mystères de ce lieu emblématique et envoûtant ?
    Les saints les guideront-ils vers la vérité ?
    EXTRAIT
    La nuit venait de tomber. Le Mont-Saint-Michel se dressait devant moi telle une profiterole flottant au-dessus de sa mer de chocolat noir. Les lumières de la petite cité jouaient avec l'étendue sombre et immobile du sable. Comme des feux follets égarés, elles crapahutaient au hasard et semblaient parsemer le dessert sucré de pépites d'or. Régal des sens. Féerie du décor. Désorientation absolue. Le site était sublime et solitaire. À cette heure avancée, les touristes étaient partis. Nous étions là, tous les trois, ébahis par ce monde parallèle.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née dans le Val de Marne, Valérie Lys, est médecin biologiste et vit dans les environs de Rennes depuis une vingtaine d'années. Elle y dirige un laboratoire d'Analyses Médicales. Elle est aussi expert en réparation juridique et dommage corporel.
    Mariée, mère de trois enfants, passionnée de peinture et de littérature, elle écrit depuis l'enfance?: théâtre, nouvelles fantastiques, polars... Ses multiples voyages sont une source d'inspiration.
    Elle est membre fondateur et vice-présidente du collectif rennais CALIBRE 35, dont le but est de dynamiser la scène rennaise de l'édition polar.

  • Les souvenirs diffèrent parfois d'une personne à l'autre, le commissaire Baron devra faire l'impossible pour démêler le vrai du faux.
    Sylvain, Gaby, Nathan, Aymeric. Quatre amis inséparables invités le temps d'un week-end par l'un de leurs anciens professeurs de faculté. Guy Mendel, pénaliste réputé, veut leur parler des études qu'il mène désormais sur des dossiers criminels que la justice n'est jamais parvenue à résoudre, et il a besoin de leur aide.
    Pour quelle affaire?? La curiosité les attire.
    La rencontre aura lieu dans un vieux manoir dominant l'archipel des Sept-Îles et le chaos de rochers de la Côte de Granit Rose. Un panorama unique.
    Mendel s'est assuré de l'aide de la propriétaire des lieux et d'une cuisinière. Onze personnes vont ainsi passer la nuit enfermées dans la vieille bâtisse du XIXe?siècle, isolée au milieu de la lande balayée par le vent.
    Au matin, l'une d'elles sera retrouvée morte.
    Il faudra au commissaire Baron renverser le paravent des conventions sociales pour dévoiler les souvenirs dérangeants, comprendre les liens qui unissaient tous les protagonistes, reconstituer les allées et venues au cours de la soirée. Et réveiller les fantômes de l'affaire dont parlait Guy Mendel, la disparition de deux jeunes filles, vingt-trois années auparavant. Deux oubliées...
    L'assassin était dans la maison...
    Perdez-vous dans le vieux manoir de l'archipel des Sept-Îles en découvrant la dix-neuvième enquête du commissaire Baron !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Hervé Huguen - Ce nantais, avocat de profession, consacre aujourd'hui son temps à l'écriture de romans policiers et de romans noirs. Son expérience et son intérêt pour les faits divers, événements tragiques ou extraordinaires qui bouleversent des vies, lui apportent une solide connaissance des affaires criminelles. Passionné de polar, il a publié son premier titre en 2009 et créé le personnage du commissaire Nazer Baron, enquêteur rêveur, grand amateur de blues, qui se méfie beaucoup des apparences... Le manoir des oubliées est le dix-neuvième volume de cette série aux intrigues ciselées et aux protagonistes attachants...

empty