Littérature traduite

  • Pour fuir l'oppression anglaise, Claire et Jamie embarquent pour le Nouveau Monde, où ils espèrent enfin trouver la paix. Toutefois, lorsqu'ils échouent sur les rivages de Caroline du Nord en 1767, l'Amérique est à l'aube de son Indépendance : tandis que la révolution se prépare, les deux amants vont une fois de plus être emportés par le tourbillon de l'Histoire.
    Restée en sécurité dans le xxe siècle, leur fille Brianna cherche à percer le secret de sa naissance. Quand elle découvre qu'un sort tragique guette ses parents, elle met tout en oeuvre pour les rejoindre dans le passé... avant que les portes du temps ne se referment sur eux.

  • Après avoir repoussé vingt-deux demandes en mariage, Sophie York se résigne à accepter celle de Braddon, comte de Slaslow. Certes, la proposition de Patrick Foakes était bien plus excitante : entre ses bras, Sophie perdait tout sens des convenances. Mais ce séducteur impénitent l'aurait maintes fois trompée. Quand un inconnu déguisé en Braddon tente de l'enlever, Sophie reconnaît Patrick. Et cède aux caresses de cet amant incomparable...

  • De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s'isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar. Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le coeur et le corps de la Belle de la Tour... sa duchesse.

    Couverture : Piaude d'après : Premier plan © Elisabeth Ansley / Trevillion Images. Lune © Trish Mistric / Arcangel Images © Eloisa James, 2013 Pour la traduction française © Éditions J'ai lu, 2014

  • Un nouveau scandale guette les Bennet : Lydia, la plus jeune soeur de la famille, s'est livrée à Mr Wickham et s'est enfuie à son côté ! Extrêmement troublée par cette terrible nouvelle, Elizabeth, dans sa hâte, se confie à Mr Darcy. Toutefois, elle refuse obstinément son aide et, plus encore, toute idée de mariage avec lui, malgré les allusions de ses proches. En effet, elle craint que l'affection que ce dernier lui témoigne de plus en plus ouvertement ne puisse résister à cet esclandre. Déterminée à mettre de côté ses sentiments pour Darcy plutôt que d'associer son nom à cette situation choquante, Elizabeth espère se débrouiller seule pour sauver l'honneur de sa famille. Mais y parviendra-t-elle sans lui... ?
    />

  • Après la disparition tragique de sa femme, sir Phillip est totalement désemparé. Comment va-t-il faire pour élever ses enfants traumatisés par la maladie de leur mère ? Comment leur apprendre la tendresse, lui qui ne sait pas exprimer ses émotions ? Pourquoi ne proposerait-il pas le mariage à miss Bridgerton, avec qui il entretient une relation épistolaire ? Surprise, mais en même temps troublée, Eloïse, qui ne fait rien comme tout le monde, quitte Londres en secret pour rejoindre cet homme qu'elle n'a jamais vu.

  • Dans le clbre Orgueil et prjugs de Jane Austen, aprs que la belle mais impertinente Elizabeth a refus sa demande en mariage, Mr Darcy, du, irrit, s'explique longuement dans une missive, puis se met en retrait. Et s'il existait une autre version selon laquelle Mr Darcy se montrait sous un jour nouveau ? Si, profondment boulevers, il entendait les conseils de son cousin, qui l'exhorte l'action, et se dterminait conqurir le coeur de la jeune femme ? S'il redoublait d'efforts et de ruse pour faire changer Elizabeth d'avis ? Cette histoire existe, et elle raconte comment Mr Darcy va prouver son amour l'intrpide Miss Bennet...

  • Lord Stillwell n'en croit pas ses yeux lorsqu'il accueille l'architecte qui doit rénover sa demeure ancestrale détruite par un incendie. C'est une femme ! Doit-il vraiment confier cet énorme chantier à lady Miranda Garret ? Elle a des idées saugrenues, elle veut même faire installer l'électricité au manoir! Est-elle une visionnaire ? Une folle ? Ce qui est sûr, c'est qu'il a affaire à une dissimulatrice. Lui, le séducteur patenté qui connaît la gent féminine par coeur, se perd bientôt en conjectures. Que lui cache Miranda ? Et qui est ce mystérieux M. Tempest, son invisible associé ? Il y a décidément beaucoup de secrets autour de cette jolie veuve...

  • Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n'est-il pas déjà fiancé ? À la soeur d'Olivia, très précisément ?

  • « Bien sûr que j'accepte d'être le tuteur de vos filles ! » avait dit le duc de Holbrook au vicomte de Brydone. Or, ce dernier décède peu après, laissant le duc responsable de quatre Écossaises désargentées. Lui qui s'attendait à des fillettes constate, médusé, qu'il s'agit de quatre belles jeunes filles. Désormais, il va falloir les marier et le duc est vite dépassé. Aussi la raisonnable Tess Essex décide-t-elle de se dévouer. En tant qu'aînée, c'est à elle de donner l'exemple et d'épouser le comte de Mayne, qui lui fait l'honneur de demander sa main. Mais réussira-t-elle à oublier les baisers sulfureux de Lucius Felton ?

  • La vie est parfois cruelle. Après avoir passé tant d'années à papillonner de femme en femme, Michael Stirling est tombé amoureux fou de la seule femme qu'il lui était interdit d'aimer : Francesca, l'épouse de son cousin John, que Michael aime comme un frère. Quand ce dernier meurt brutalement, Michael devient comte de Kilmartin. Désormais, Franscesca est libre, mais le souvenir du défunt se dresse entre eux. Comment trouver le bonheur sans avoir l'impression de trahir celui qu'ils chérissaient tant ?

  • La cadette des Bridgerton, l'une des meilleures familles du Londres des années 1820, est-elle destinée au célibat ? Trop fine mouche, trop directe, Hyacinthe n'a rien de l'héritière effacée qu'apprécient les hommes de la bonne société. Pourtant, ce n'est pas une raison pour finir vieille fille ! Certes, quand Gareth Saint-Clair, un aristocrate à la réputation douteuse, croise son chemin, on est loin du coup de foudre. Mais la traduction, à quatre mains, d'un journal intime écrit en italien va jouer un rôle qui n'était pas du tout prévu.

  • Que deviennent les héros d'un roman, une fois la dernière page tournée ? Pour Daphné et Simon, après vingt ans d'un mariage idyllique et quatre beaux enfants, c'est un événement inattendu qui bouleverse leur quotidien. Kate et Anthony doivent s'affronter dans une compétition d'un genre un peu particulier. Eloïse découvre un improbable secret. La vie inflige une épreuve à Francesca et Michael. Et même Violet, la matriarche de la famille Bridgerton, va s'apercevoir que les belles histoires n'ont peut-être pas de fin.

  • Depuis l'âge de quinze ans, Pénélope Featherington aime secrètement Colin Bridgerton, sans nourrir la moindre illusion. Néanmoins, un pari va les rapprocher : c'est décidé, ils uniront leurs efforts pour démasquer la mystérieuse lady Whistledown, la plume anonyme qui épingle le beau monde dans ses billets malicieux. Et, dans cette aventure, d'autres surprises pourraient être au rendez-vous.

  • Gregory Bridgerton a toujours cru au grand amour. Il sait que sa future épouse l'attend quelque part, que leur amour est prédestiné. Le jour où il rencontre lady Hermione Watson, il pense, transporté de bonheur : « C'est elle ! » Hélas, lady Hermione aime ailleurs, lui révèle sa meilleure amie, Lucinda Abernathy, une jeune personne qui, bien que fort spirituelle, n'a pas l'éblouissante beauté d'Hermione. Gregory a cependant besoin de son aide s'il veut gagner le coeur de sa dulcinée.

  • À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l'enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l'a renié sans pitié. Le jeune Simon a donc grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu'à la mort de son père, et c'est désormais porteur d'un titre prestigieux qu'il revient en Angleterre où il est assailli par une horde de mères prêtes à tout pour marier leurs filles. Mais Simon ne s'intéresse pas aux débutantes. Sauf peut-être à Daphné Bridgerton, qu'il a rencontrée dans des circonstances cocasses. Comme Simon, elle voudrait qu'on la laisse en paix. Une idée machiavélique naît alors dans l'esprit du duc...

  • - Vous êtes fou, père ! Theodora est comme ma soeur ! - Peu importe. Tu l'épouseras. Suite à de mauvais placements, le duc d'Ashbrook a « emprunté » sur la dot de sa filleule des fonds qu'il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que

  • Quand Marcus, comte de Westfield et agent de la Couronne, reçoit l'ordre de protéger lady Elizabeth Hawthorne, il pressent des retrouvailles passionnées. Quatre ans plus tôt, effrayée par son désir, elle l'avait éconduit sans ménagement. Aujourd'hui veuve, elle ne lui témoigne que froideur et dédain, mais Marcus perçoit son trouble. Cette fois, pas question de la laisser s'échapper. Et lorsqu'il l'aura enfin libérée de ses peurs, c'est elle qui réclamera les plaisirs interdits que lui seul peut lui offrir.

  • « Jolie mais vulgaire ». Ces commentaires méprisants, Violette Goodwin, issue des bas-fonds de Londres, y est habituée depuis longtemps. Elle est consciente de sa maladresse et de son manque d'éducation Mais qu'on l'accuse d'avoir assassiné son mari à l'arsenic, là c'en est trop ! Qu'aurait-elle eu à y gagner ? À la mort de son mari, ses créanciers se sont emparés de tous ses biens. Désormais sa plus grande crainte est de retourner dans le ruisseau. Bien sûr, elle pourrait tirer parti de sa beauté auprès des hommes mais elle s'y refuse. Son coeur appartient déjà au ténébreux et inaccessible Blake Harding.

  • En pleine révolution américaine, Amy mène une existence morne entre son père, le révérend Leighton, et ses deux pimbêches de demi-soeurs. Elle ne rêve que de voyages et d'aventures chevaleresques. Des aspirations irréalistes que ses soeurs ne se privent pas de railler. Un jour, son frère Will ramène du champ de bataille un officier anglais moribond qui, contre toute attente, survit à ses blessures. C'est un ennemi, fidèle au roi d'Angleterre, pourtant le coeur d'Amy bat la chamade. Hélas, dans son délire, le beau capitaine a prononcé le prénom d'une autre femme !

  • Anne Stewart est désespérée. Après avoir été contraint de l'épouser, son mari, lord Dominick Saint-Georges, vicomte Lyons, l'abandonne le soir de leur nuit de noces. Alors lorsque, quatre ans plus tard, ce dernier réapparaît à Waverly Hall comme si rien ne s'était passé, elle n'en revient pas. Quel culot ! Elle refuse de le laisser entrer. Mais Dominick ne semble pas prêt à renoncer aussi facilement et fait tout pour reconquérir son épouse.

  • Sur le point de faire ses débuts dans le monde, Charlotte Calverstill quitte Londres pour un court séjour à la campagne, chez son amie Julia. Exténuées par d'interminables leçons de maintien, toutes deux sont bien décidées à profiter de ces quelques jours de liberté. Julia suggère donc de se rendre au bal masqué de Stuart Hill. Ces réjouissances populaires sont quelque peu inconvenantes pour des jeunes filles de la bonne société mais, sous leurs dominos, personne ne pourra les identifier. Charlotte n'avait certes pas prémédité de perdre son innocence ce soir-là. C'est pourtant ce qui advient dans les jardins où l'entraîne un bel inconnu. La voilà irrémédiablement compromise... Tait pis pour les projets de mariage, elle restera célibataire ! Trois ans plus tard, Charlotte reconnaît son amant d'un soir en la personne d'Alexander, duc de Sheffield...

empty