• L'impact de Tristes Tropiques sur la pensée du vingtième siècle est immense. Pourquoi et comment devient-on ethnologue ? Comment les aventures de l'explorateur et les recherches du savant s'intègrent-elles et forment-elles l'expérience propre à l'ethnologue ? C'est à ces questions que l'auteur, philosophe et moraliste autant qu'ethnographe, s'est efforcé de répondre en confrontant ses souvenirs parfois anciens, et se rapportant aussi bien à l'Asie qu'à l'Amérique.Claude Lévi-Strauss souhaite ainsi renouer avec la tradition du voyage philosophique illustrée par la littérature depuis le XVIème siècle jusqu'au milieu du XIXème siècle, c'est à dire avant qu'une austérité scientifique mal comprise d'une part, le goût impudique du sensationnel de l'autre n'aient fait oublier qu'on court le monde, d'abord, à la recherche de soi.
    />

  • À Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae
    et Woodrow Call ont remisé leurs armes après de longues années
    passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant,
    l'aventure va les rattraper lorsqu'ils décident de voler du bétail au
    Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y établir un
    ranch. Commence alors un immense périple à travers l'Ouest, au cours
    duquel le convoi affrontera de violentes tempêtes, des bandes de tueurs
    et d'Indiens rebelles... et laissera de nombreux hommes derrière lui.

  • La première partie de Lonesome Dove nous a entraînés à la suite
    d'Augustus McCrae et Woodrox Call, illustres ex-Texas Rangers, sur
    la route dangereuse du Montana, là où, dit-on, les terres sont encore à
    qui les prend. De nombreuses épreuves attendent le convoi lors de cet extraordinaire périple à travers l'Ouest. Les hommes devront tour à tour affronter des éléments déchaînés, des pillards et leurs propres démons. Au bout de cette piste longue et périlleuse, beaucoup manqueront à
    l'appel.

  • 1921 Les guerres indiennes sont loin. Leurs survivants ont, pour la plupart, été parqués dans des réserves où ils végètent, misérables, abandonnés à leur sort.

    Une exception à cette règle : le peuple osage. Il s'est vu attribuer un territoire minéral aux confins de l'Oklahoma. Or ces rochers recouvrent le plus grand gisement de pétrole des États-Unis. Les Osages sont millionnaires, roulent en voitures de luxe, envoient leurs enfants dans les plus prestigieuses universités et se font servir par des domestiques blancs. Le monde à l'envers.
    Un jour, deux membres de la tribu disparaissent. Un corps est retrouvé, une balle dans la tête. Puis une femme meurt empoisonnée. Et une autre. Plus tard, une maison explose. Trois morts. Qui commet ces assassinats ? Qui a intérêt à terroriser les riches Osages ? Les premières enquêtes, locales, sont bâclées, elles piétinent. C'est pourquoi, après une nouvelle série noire, ce dossier brûlant est confié au BOI (Bureau of Investigation, qui deviendra le FBI en 1935). À sa tête, un très jeune homme. Son nom est Hoover, Edgar J. Hoover. Il veut deux choses. La première : faire toute la lumière sur cette sombre affaire, et il s'en donne les moyens, enquêteurs hors pair, méthodes rigoureuses de police scientifique, mise en fiche de la moindre information. La seconde : le pouvoir. Surtout le pouvoir. Et ce premier coup d'éclat va le lui offrir sur un plateau.

  • À la frontière du Mexique, le Texas n'est qu'un désert hostile où se risquent quelques rares colons. Pour les protéger, Gus et Call, Texas rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Scull. Le danger est partout : face à eux, le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d'être asservi, tandis que de l'autre côté de la frontière, Ahumado, mystérieux brigand expert en embuscades, sème la terreur. Dans cette partie des États-Unis, l'Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et indiens vivre les ultimes aventures d'un Ouest encore sauvage.

  • Aux confins d'un Texas encore sauvage, les jeunes Augustus
    McCrae et Woodrow Call viennent de s'engager pour faire régner
    un semblant d'ordre dans ce pays en devenir. Sous-équipés,
    piètrement entraînés et mal dirigés, ils s'apprêtent à traverser une série
    d'expéditions et d'aventures plus dangereuses les unes que les autres.
    Tour à tour poursuivis par des Indiens, l'armée mexicaine ou des ours, ils
    devront se battre au milieu d'une nature hostile. Heureusement que les
    femmes sont là pour les laisser rêver à des jours meilleurs.

  • " Quand, dans la société primitive, l'économique se laisse repérer comme champ autonome et défini, quand l'activité de production devient travail aliéné, comptabilisé et imposé par ceux qui vont jouir des fruits de ce travail, c'est que la société n'est plus primitive, c'est qu'elle est devenue une société divisée en dominants et dominés, en maîtres et sujets, c'est qu'elle a cessé d'exorciser ce qui est destiné à la tuer : le pouvoir et le respect du pouvoir. La division majeure de la société, celle qui fonde toutes les autres, y compris sans doute la division du travail, c'est la nouvelle disposition verticale entre la base et le sommet, c'est la grande coupure politique entre détenteurs de la force, qu'elle soit guerrière ou religieuse, et assujettis à cette force. La relation politique de pouvoir précède et fonde la relation économique d'exploitation. Avant d'être économique, l'aliénation est politique, le pouvoir est avant le travail, l'économique est une dérive du politique, l'émergence de l'État détermine l'apparition des classes. " P. C.



    Anthropologue et ethnologue, Pierre Clastres (1934-1977) a effectué de nombreux séjours auprès des Indiens d'Amérique du Sud qui ont été le point de départ de sa réflexion et de ses différents travaux d'anthropologie politique, parmi lesquels Chroniques des Indiens Guayaki (Plon, 1972 ; Pocket, coll. " Terre Humaine ", 2001) et La Société contre l'État (Les Éditions de Minuit, 1974).

  • Un hommage à l'esprit de résistance jivaro contre toute politique d'assimilation.On les appelle Jivaros. Ils préfèrent se dénommer Achuar, les Gens du Palmier d'eau. Isolés dans la jungle de Haute-Amazonie, aux confins de l'Equateur et du Pérou, cette tribu légendaire fut protégée durant des siècles de l'incursion des Blancs par son inquiétante réputation de chasseurs de têtes. Plus qu'une condition de leur indépendance, la guerre est pour ces Indiens une vertu cardinale ; elle donne du prestige, renforce la solidarité, raffermit l'identité ethnique et permet le renouvellement rituel des âmes. Grâce à elle, les Achuar sont encore plusieurs milliers, fiers de leurs traditions et farouchement attachés à leur mode de vie. Ce livre est une chronique de leur découverte et un hommage à leur résistance.L'auteur y relate au quotidien les étapes d'une intimité affective et intellectuelle croissante avec ce peuple dont il a partagé l'existence pendant près de trois années comme anthropologue. Tableau des temps ordinaires comme des événements tragiques, ce récit évoque aussi un apprentissage initiatique mené à l'écoute des mythes et des chants magiques, de l'interprétation des rêves et de l'enseignement des chamans. Une pensée riche et poétique s'en dégage, bouleversant nos conceptions de la connaissance, du sentiment religieux et des rapports à la nature. Des fondements de la violence collective à la logique de la sorcellerie, des principes de l'autorité politique à la définition de l'identité culturelle, de la philosophie de l'échange à l'intelligence de l'environnement, ce témoignage exceptionnel sur une manière libre, et presque oubliée, de vivre la condition humaine tire d'une expérience singulière un enseignement pour le temps présent.

  • Flora, jeune esclave noire à la beauté fascinante, est dotée d'un esprit fier qui seul lui permet de survivre à la brutalité de son maître. Quand ce dernier part pour la guerre et que son fils unique meurt, Flora se trouve libre. Elle conçoit alors une vengeance terrible : elle apportera à son ancien bourreau le corps de son enfant, conservé dans un cercueil empli de sel. Mais, en ce milieu du XIXe siècle, les territoires immenses qu'elle doit traverser, aux confins de l'Amérique, sont sauvages et sans loi, pleins de troubles et de sang. Flora engage donc deux voyous intrépides et fatalistes, Pigsmeat et Tom, pour l'escorter sur la route du Mexique, sans savoir ce qui l'attend.

  • Au coeur du XIXe siècle, dans les grandes plaines de l'Ouest américain, les quatre parties de ce récit retracent le destin de Quanah Parker, dernier chef Comanche qui mena toute sa vie un combat pour tenter de sauver la culture, les croyances et les terres de son peuple.
     

  • À l'aube du xxe siècle, dans une région reculée le long de la côte pacifique des États-Unis, Talmadge prend soin de ses arbres fruitiers. Depuis près d'un demi-siècle, cet homme mène une existence apaisée, rythmée par les saisons des fruits. Jusqu'au jour où deux jeunes filles farouches et abandonnées font irruption dans son domaine... Leur arrivée bouleversera définitivement la vie de ces personnages, les rappelant à leurs douloureux passés. Retraçant l'histoire des êtres liés à ce verger, Amanda Coplin bâtit un récit d'une étonnante maturité littéraire, où l'épique se mêle à l'intime. « Nombreux sont les romanciers contemporains à poser la question de ce qui constitue une famille, mais peu d'entre eux y ont répondu avec une voix aussi résolue et profondément poétique. » Jan Stuart, New York Times. « Amanda Coplin a dépeint le paysage du nord-ouest américain qui lui est familier avec une telle fidélité que les lecteurs en reconnaîtront tous les horizons, les odeurs et les sons. Et, dans cet univers, elle place des personnages captivants, aux histoires non moins captivantes. Un premier roman époustouflant. » Ron Rash.

  • Andre et Smoker ont grandi dans le Pacifique Nord-Ouest, près de la réserve indienne de Colville. Après le divorce de leurs parents, dont la passion désordonnée n'a résisté ni au temps ni à l'alcool, les deux frères deviennent inséparables. Adultes, ils restent farouchement loyaux l'un envers l'autre. Aussi, lorsque Smoker apprend que son ex-femme a confié leur fille à une communauté marginale nichée en pleine montagne, Andre n'hésite pas une seconde à tout lâcher pour se joindre à lui. Commence une quête qui, de bagarres en virées alcoolisées, repoussera les limites de l'amour fraternel.


  • La vie d'un cinéaste bouleversée par le chant d'un chamane amazonien

    Propulsé par son métier aux quatre coins d'une planète tourmentée, plongé dans le désarroi par un projet d'adoption difficile, Jacques Dochamps voit sa vie basculer et ses certitudes s'effondrer. C'est en plein coeur de l'Amazonie, où il s'est rendu pour tourner un documentaire sur les Kichwas de Sarayaku, que l'espoir renaît en lui. Le chant secret du vieux chaman de ce peuple qui résiste à la déforestation le bouleverse. Grâce aux " perruches du soleil ", il découvre les pouvoirs cachés de celui qui se réconcilie avec sa nature et son destin.
    À l'heure où les enjeux climatiques pèsent sur le futur de la planète et de l'humanité, Jacques et le peuple de Sarayaku nous inspirent pour imaginer un Nouveau Monde, celui de la paix et d'une fraternité réinventée avec le Vivant.

  • « Road-movie d'une âme blessée, portrait d'un insoumis égaré dans l'Amérique du profit, De Marquette à Veracruz est aussi un chant d'amour adressé à ce Michigan encore édénique dont Harrison fait entendre le moindre murmure, sous les caresses du vent. Un

  • Églises, missions, haciendas, deux langues conquérantes - l'espagnol et le portugais - qui côtoient de nombreux idiomes indigènes... Autant de traits d'un Nouveau Monde, fruit de l'expansion européenne du début des temps modernes. Marquée par sa durée d'un peu plus de trois siècles (XVIe-XIXe) et par son influence en profondeur, l'Amérique ibérique est l'entreprise la plus colossale et la plus originale que l'Occident ait jamais menée outre-mer.

  • Immense fresque narrative, ce chef-d'oeuvre de la littérature historique raconte comment, près de deux siècles durant, les Blancs et les Indiens de la région des Grands Lacs ont tâché de construire ensemble, malgré des logiques conflictuelles et divergentes, un monde mutuellement compréhensible.

  • 1492 En débarquant à San Salvador, Christophe Colomb inaugure la conquête du Nouveau Monde par l'Ancien. Un choc culturel que nous considérons trop souvent du seul point de vue des Conquistadors. Ce choc, pourtant, eut aussi lieu en Europe. Jusqu'à l'orée du XXe siècle, plusieurs milliers d'Amérindiens furent en effet conduits vers le Vieux Continent où ils durent apprendre à vivre. Esclaves, otages, espions, interprètes, spécimens, curiosités, trophées, apprentis, évangélisateurs. Arrachés à leur terre, confrontés à l'inconcevable, ils furent précipités dans une culture inconnue et condamnés à trouver leur place dans un monde qui n'était pas le leur. Une histoire oubliée qu'Éric Taladoire fait revivre dans ce livre qui, en inversant les perspectives, interroge l'impact culturel et anthropologique de ces migrations, forcées ou volontaires, d'indigènes américains vers l'Ancien Monde.

  • Sans pitié offre un vibrant portrait des réalités quotidiennes d'un Autochtone vivant au Canada. Ce recueil traite de métissage, de culture et de souveraineté, des sujets qui sont toujours d'actualité et toujours marqués du sceau des préjugés, de l'oppression et de l'injustice. Dans une langue directe et incisive, le poète les dénonce avec force et sensibilité.

    Quand tu es un Indien au Canada
    tu sais que les policiers ne conduisent pas toujours si lentement
    à Port Arthur ou Tuxedo
    tu sais que tu es une commodité pour touristes
    et une proie facile pour l'Aide à l'enfance
    tes sens sont toujours affilés comme un rasoir
    fébrilement à l'affût
    de la société
    et ceci raccourcit notre vie
    et la rend précieuse

    Poèmes de guerre et de paix, poèmes de protestation et de résistance, poèmes de mémoire et d'espoir, ces mots d'une des voix autochtones les plus fortes de son époque nous tendent la main.

  • L'histoire d'Atohi, jeune Indien pour qui il est temps de se choisir un totem... Un récit pour voyager dans le temps, spécialement écrit pour les grands, pour faire découvrir à son enfant le plaisir de lire tout seul.Cette histoire est tirée de l'album 8 histoires d'un autre temps aussi disponible au format numérique.Idéal pour les 6-9 ans.Découvrez vite toutes les autres histoires Fleurus, en album ou à l'unité, et en version numérique.

  • Six nouvelles sur le rapport de l'homme à la nature, six voyages de l'Asie à l'Amérique, en passant par l'Australie. Une île du Pacifique à la fois tombeau de Magellan et unique territoire d'un arbre à papillons endémique. Un homme au visage arraché par un tigre mais qui continue de protéger " la plus belle créature sur Terre ", coûte que coûte. Un jeune sioux oglala qui accompagne un père jusque-là inconnu sur la voie du terrorisme écologique.
    Un trio de jeune japonais qui gagne sa vie en pillant la zone d'exclusion totale de Fukushima. De jeunes aborigènes désoeuvrés qui cherchent dans la réalité virtuelle un rêve tout aussi fort que le Temps du Rêve de leur mythologie. Une terre future, post-Singularité, inlassablement survolée par les drones de Dieu. Dans les six nouvelles de Sept secondes pour devenir un aigle, qui mêlent science-fiction, fantastique, uchronie, Thomas Day explore l'écologie, ses espoirs, ses peurs et ses contradictions, avec sa manière bien particulière : entre humanisme indéfectible et violence sans concession.

  • Six nouvelles sur le rapport de l'homme à la nature, six voyages de l'Asie à l'Amérique, en passant par l'Australie. Une île du Pacifique à la fois tombeau de Magellan et unique territoire d'un arbre à papillons endémique. Un homme au visage arraché par un tigre mais qui continue de protéger " la plus belle créature sur Terre ", coûte que coûte. Un jeune sioux oglala qui accompagne un père jusque-là inconnu sur la voie du terrorisme écologique.
    Un trio de jeune japonais qui gagne sa vie en pillant la zone d'exclusion totale de Fukushima. De jeunes aborigènes désoeuvrés qui cherchent dans la réalité virtuelle un rêve tout aussi fort que le Temps du Rêve de leur mythologie. Une terre future, post-Singularité, inlassablement survolée par les drones de Dieu. Dans les six nouvelles de Sept secondes pour devenir un aigle, qui mêlent science-fiction, fantastique, uchronie, Thomas Day explore l'écologie, ses espoirs, ses peurs et ses contradictions, avec sa manière bien particulière : entre humanisme indéfectible et violence sans concession.

  • D'incroyables aventures dans les temps passés !

    Huit histoires d'un autre temps spécialement écrites pour les grands. Des textes dynamiques avec un fond historique et des illustrations pleines de vie pour faire découvrir à son enfant le plaisir de lire tout seul.

    Idéal pour les 6-9 ans.

    Au sommaire :
    - L'exploit de Krâeu - L'écuyer funambule - À la recherche d'un oeuf de soleil - Un chantier semé d'embûches - Thoutii et les pilleurs de pyramides - Un cheval pas si triste - L'oncle Charles veut être roi - Le totem d'Atohi Ces histoires sont aussi disponibles à l'unité au format numérique à 0,99 euros.

  • En 1970, jeune anthropologue, Serge Bouchard recueillait les propos de Mathieu Mestokosho, chasseur montagnais de la Minganie. Grâce à la parole de Mathieu, c'est tout un monde qui revit, celui des enfants de la Terre de Caïn que les colons européens avaient choisi d'ignorer. Heureusement pour nous, la mémoire de Mathieu Mestokosho nous permet de nous réapproprier - bien tardivement - toute une part de notre héritage culturel que nous avons failli laisser perdre.

    Il y avait parmi les Innus plusieurs Mathieu Mestokosho, des hommes magistraux, et autant de vieilles femmes parlantes, savantes et souriantes. Fut sauvé ce qui fut sauvé. Ils sont morts et elles sont parties. Mais il en reste quelque chose, une philosophie, des chansons, des sons, de la poésie. Ne reste qu'à écouter, entendre, comprendre, apprendre et apprécier. Discours incantatoire de fierté et d'orgueil, représentation de l'humaine humanité, telle que nous la recherchons tant de nos jours.
    Serge Bouchard

  • Ce livre a été écrit à partir des paroles de Davi Kopenawa, chaman et leader des Indiens yanomami du Brésil, recueillies dans sa langue par Bruce Albert, ethnologue français auquel le lie une amitié de plus de trente ans.
    Davi Kopenawa retrace sa vocation de chaman depuis l'enfance et révèle une métaphysique séculaire basée sur l'usage de puissants hallucinogènes. Il relate, à travers son histoire personnelle souvent dramatique, l'avancée dévastatrice des Blancs dans la forêt et ses voyages à l'étranger pour défendre son peuple.
    Ce témoignage exceptionnel est à la fois le récit d'une vie hors du commun, un vibrant manifeste chamanique et un cri d'alarme face à la crise écologique mondiale vue depuis le coeur de l'Amazonie.
    Véritables Tristes Tropiques de la pensée sauvage, c'est un événement, dans l'histoire de l'anthropologie.
    Davi Kopenawa, porte-parole et chaman yanomami, reconnu au Brésil et dans le monde comme un des grands leaders amérindiens à la pointe du combat pour la protection de la forêt amazonienne.
    Bruce Albert, anthropologue, directeur de recherche à l'IRD, fervent défenseur de la cause des Yanomami du Brésil avec lesquels il travaille - et chez lesquels il séjourne très régulièrement - depuis 1975.

empty