Fantastique / Esotérisme

  • Quelque part dans la France de l'entre-deux guerres, niché au coeur d'une ferme oubliée des hommes, le Château des animaux est dirigé d'un sabot de fer par le président Silvio... Secondé par une milice de chiens, le taureau dictateur exploite les autres animaux, tous contraints à des travaux de peine épuisants pour le bien de la communauté... Miss Bangalore, chatte craintive qui ne cherche qu'à protéger ses deux petits, et César, un lapin gigolo, vont s'allier au sage et mystérieux Azélar, un rat à lunettes pour prôner la résistance à l'injustice, la lutte contre les crocs et les griffes par la désobéissance et le rire... Premier tome d'une série prévue en quatre volumes, Le Château des animaux revisite La Ferme des animaux de George Orwell (1945) et nous invite à une multitude de réflexions parfois très actuelles...

  • Les parents de Gladys décident d'emmener Jack avec eux en Russie pour que leur fille Gladys se sente moins seule. Lors de l'arrêt à une station-service, ils recueillent un chat abandonné... qui parle ! Et qui raconte de fort belles histoires pour endormir les enfants. Quand ils se réveillent, Jack et Gladys sont dans une chambre vieillotte d'une maison modeste où vit Yaya, une espèce de sorcière. Alors qu'ils tentent de fuir, ils se retrouvent sur la place d'un village enneigé où se baladent fées, centaures et autres créatures magiques...

  • C'est la veille des vacances et Jack rêve de retrouver ses amis les animaux. Mais le soir à la maison, avec ses parents, un coup de téléphone annonce le décès de sa grand-mère et décide du départ de toute la famille chez Pop's, son grand-père adoré, pour lui tenir compagnie. Dans cette campagne tranquille, Jack se retrouve nez à nez avec un étrange volatile avec lequel il n'arrive pas à communiquer... C'est un dodo ! Bientôt d'autres espèces disparues réapparaissent...

  • Dans le chant X de l'"Odyssée" d'Homère et dans toutes les formes ultérieures de ce mythe, la magicienne Circé est présentée comme une femme fatale qui utilise le plaisir pour corrompre les sens des hommes. Dans un style graphique réaliste, le récit proposé ici, bien qu'assez fidèle dans sa chronologie, propose une vision résolument différente de la version d'Homère : raconté du point de vue de Circé, il se place du côté des femmes soumises à la violence de la domination masculine et contraintes de se défendre.

  • L'histoire incroyable mais vraie de l'homme qui a failli tuer Hitler...Berlin, décembre 1955. Nous sommes à l'aune de la guerre froide. Guntram Muller est journaliste pour un des plus grands quotidiens, le Berliner Zeitung. Il s'intéresse à une affaire assez singulière et très éloignée des préoccupations du Rédacteur en chef : le procès en révision de Maurice Bavaud, un jeune Suisse que l'on dit « illuminé » exécuté par les nazis en 1941 pour avoir tenté d'assassiner Adolf Hitler. Ce procès, réclamé par la Confédération Suisse se soldera finalement par un jugement pour le moins étonnant : le jeune « terroriste », décapité en 1941, est condamné à cinq ans de détention et cinq ans de perte des droits civiques. Guntram, ancien inspecteur de la célèbre Kripo (Kriminalpolizei), enrôlé dans l'Abwehr en 1939, s'intéresse de près à cette histoire. Et pour cause. Il a été mandaté, à l'époque des faits, par un proche de Himmler, pour enquêter sur les éventuels complices qui auraient pu aider le jeune Suisse à approcher aussi facilement le Führer dans le lieu le plus sécurisé, le fameux Nid d'Aigle.En 1955, toujours tourmenté par son passé, Guntram tente de réhabiliter la mémoire de Maurice Bavaud et se lance dans une vaste enquête, journalistique cette fois. Il est aidé en cela par un jeune homme, garçon de bureau au journal, pour lequel il s'est pris d'affection. Wolf Fiala rêve de devenir reporter comme son idole, le célèbre Albert Londres. Il va aider Guntram à dérouler le fil complexe de l'histoire de Bavaud. On découvrira toutes les hypothèses échafaudées au cours de cette étrange affaire : Bavaud était-il un fou de Dieu, tueur solitaire ? Était-il un espion agissant pour le compte d'une organisation secrète, A-t-il été mandaté par les alliés ou par un proche d'Hitler ? Comment a-t-il pu approcher le dictateur d'aussi près et à plusieurs reprises ? Pourquoi la Suisse a-t-elle refusé de l'aider en l'échangeant contre un espion Allemand ? Mais les apparences sont rarement fidèles à la réalité.

  • 2017, un homme est retrouvé mort dans les égouts de Londres.
    Lenquête se dirige rapidement vers la petite amie du défunt, car
    leur liaison a été arrangée par leur employeur commun, Nicholas
    Zaroff. Ce mystérieux oligarque russe na en fait quun seul but : se
    venger de ceux qui, 170 ans auparavant, ont causé la perte de son
    aïeul. Pour y parvenir, il va réunir leurs quatre descendants et les
    /> traquer dans une vaste chasse à lhomme

  • Capturés par le Spectre, pris en chasse par les Espagnols et trahis par les Anglais, Barbe-Rouge, Éric, Baba et Triple-pattes semblent très mal partis dans ce nouveau tome. Alors qu'une alliée inattendue réapparaît pour les aider, les forces en présence se préparent à écraser Barbe-Rouge et sa famille... Mais le démon des Caraïbes n'a rien perdu de sa sauvagerie... Jean-Charles Kraehn signe un scénario digne de Jean-Michel Charlier, tandis que Stefano Carloni met en scène avec une incroyable maestria combats en mers et duels épiques...

  • - Rien ne va jamais bien. - Ça me fait plaisir de voir que tu prends
    ça du bon côté, parce que le moral, c'est essentiel.

  • La guerre est déclarée ! Mais pas là où on l'attendait : c'est une guerre intestine au sein des ancestraux qui éclate. Dans la bataille, Ange parvient à s'échapper. La riposte est désormais en marche ! Mais dans cette valse des dizhis, il devient difficile de distinguer amis et ennemis. D'autant qu'Ange découvre qu'un vengeur masqué usurpe son identité...

  • L'imaginaire pour transcender la guerre.À bout de forces, un groupe composé de soldats et de civils russes s'éloigne péniblement du front. La première guerre mondiale s'étire et si cet ignoble conflit meurtrit les corps, il épuise aussi les esprits les plus sains. Pour soulager le moral des troupes, le soldat Zvoga, ancien capitaine de son état, préconise une halte dans un manoir isolé près duquel ils passent. Ce n'est pas du goût de son lieutenant, mais ce sera l'occasion pour le « Doc. » de soigner les blessés et d'offrir à ses filles qui l'accompagnent, Natalia et Irina, un peu de repos. La Baronne qui vit dans ses lieux avec les siens les accueille malgré elle, mais leur dissimule un secret. En effet, vit caché dans les murs de sa propriété un groupe d'enfants qu'elle tente de préserver de la guerre et de ses ravages. Une nuit, Natalia les découvre mais ces derniers la prennent tout de suite en amitié grâce aux histoires merveilleuses qu'elle leur conte et qui allègent leur souffrance et les tourments de la guerre. Mais la barbarie n'est jamais loin; une mutinerie se prépare au sein du groupe de soldats et des rumeurs inquiétantes circulent... On aurait vu la dernière ombre roder en ces lieux... Premier tome d'un diptyque inspiré dans ses ambiances par le Labyrinthe de Pan, La Dernière Ombre met en scène les tourments de la guerre et comment la puissance de l'imaginaire peut permettre d'oublier la violence humaine.

  • Après avoir passé un long moment en compagnie de Peter Pan, Régis Loisel tourne la page en nous offrant une nouvelle et magnifique série...
    Tout avait été prévu pour que ce soit une semaine studieuse ! Pauvre Pauline ! Elle comptait se mettre au vert pour préparer sa maîtrise de sciences éco... La nuit recouvre la forêt bretonne et la « deuch » vient de tomber en panne d'essence juste devant chez Erwan, à 20 kilomètres de tout village. Erwan est un métis du genre placide. Solitaire, il vit simplement, entouré d'objets étranges. Il propose à Pauline de partager sa soupe et de l'héberger pour la nuit... Contrainte par les circonstances, elle finit par accepter... Tandis qu'elle mange, il parcourt un vieux grimoire traitant du « petit peuple »... Elle ricane de ces sornettes. Elle ignore, alors, que cette rencontre sera pour elle le point de départ vers un autre univers, un autre espace-temps, où toute sa vie et ses principes vont basculer... Les conséquences de cette aventure seront des plus surprenantes pour elle, pour son entourage, voire pour l'humanité...
    Régis Loisel s'associe à la plume talentueuse de Vincent Mallié pour mettre en images cette fantastique histoire.

  • Promue au rang de mage de la cité de Castlelek, la jeune Shannon doit faire face à des phénomènes étranges, et des morts inexpliquées. Et il y a ces enfants... ces enfants au regard inquiétant.
    Shannon doit protéger sa cité mais tout se complique lorsque des enfants découvrent un trou au sous-sol d'une maison où ils sont aspirés puis recrachés. Depuis, ils sont, comment dire... différents. À ces faits s'ajoute la mort du maître des archives. Une mort accidentelle ? Peut-être pas. Shannon mène l'enquête et celle-ci la mène aux enfants, ces enfants qui semblent obéir à une entité étrangère.

  • L'avènement d'un ange exterminateur.Paris, de nos jours. Mickaël a le don de synesthésie : il est capable de voir les sons. Son cerveau interprète la musique, il la matérialise sous ses yeux, et les notes et les vibrations prennent ainsi la forme de couleurs et de figures géométriques. Après une soirée de trip pendant laquelle il s'amuse à repousser les limites de sa perception à l'aide de THC, il ouvre par hasard la porte d'un nouvel état de conscience. Son troisième oeil s'est révélé. Autour de lui-même autant que de tous les êtres vivants, il perçoit les contours d'auras aux apparences multiples. Instinctivement, il comprend que ces ectoplasmes colorés aux formes improbables traduisent les pensées, les émotions et l'état de santé des personnes qu'ils entourent. Cette dimension nouvelle pour ses sens grise et fascine Mickaël. La réalité s'ouvre à un nombre infini de possibilités métaphysiques inédites. C'est comme si la magie existait... Bientôt toutefois, la rêverie prend fin. Mickaël réalise que parmi cette faune de phasmes étranges et indifférents, on rencontre aussi des êtres malveillants : des démons, prenant la forme de parasites immondes qui possèdent les gens mal intentionnés. Ils en ont après sa vie et s'il veut se défendre, Mickaël va devoir exploiter son nouveau pouvoir. Ainsi débute sa formation de « Veilleur du Crépuscule »... Renouant avec la veine de Xoco, Olivier Ledroit livre ici un thriller fantastique contemporain situé dans un Paris mystique et nocturne. L'artiste fait de la capitale un véritable personnage à part entière, dont il se régale à mettre en scène toute la dimension ésotérique et occulte des hauts lieux (les flux d'énergie mystiques qui passent en des lieux comme Notre-Dame, l'Arc de Triomphe, le Louvre, etc.). Une nouvelle trilogie ténébreuse dont l'auteur a le secret, peuplée de représentations sombres, sublimes et délirantes.
    Une expo-vente des originaux de l'auteur à la galerie Glénat se tiendra à l'automne. Une édition collector à tirage limité sera publiée à cette occasion.

  • Un monde pour en sauver un autre ?Pour échapper à leurs agresseurs, Pauline et Gaëlle n'ont eu d'autre choix que de se réfugier dans le Petit Monde à l'aide des larmes d'abeille. Dans cet endroit où le temps s'écoule plus lentement, elles font la rencontre de Sombre, le fils qu'Erwan a eu avec la prêtresse hermaphrodite. Alors que Gaëlle se prend d'affection pour le petit, elle le ramène accidentellement avec elle dans le vrai monde. Ici, plusieurs semaines ont passé et les tensions entre Erwan et Blanche sont plus que palpables alors que la catastrophe s'est répandue, que les épidémies se succèdent et que l'humanité, réduite à ses plus bas instincts, semble ne plus en avoir pour longtemps. Se retrouvant sur le même plan d'existence, Blanche et Sombre vont enfin pouvoir se retrouver... Mais quelles seront les conséquences ?Avec ce huitième volume, découvrez la conclusion épique et tant attendue du Grand Mort, série unique en son genre qui mêle avec une virtuosité rare le fantastique au récit post-apocalyptique. Un récit aussi mystérieux qu'ambitieux, miroir des problématiques écologiques et sociales de notre temps, et rendu somptueux par la plume de Vincent Mallié et la palette de François Lapierre.

  • Pour Loisel, co-scénariste avec Djian, et pour Vincent Mallié, le fantastique est toujours le meilleur moyen de découvrir de belles vérités humanistes.Après avoir rempli la première partie de leur mission, Erwan et les prêtresses réalisent que Pauline, sur qui l'effet des larmes d'abeilles a cessé, a disparu. De retour dans la réalité, il découvre que Cristo est mort et que ses grimoires ont été éparpillés. Son ami Jérôme, qui gardait sa maison en son absence, lui apprend qu'une certaine Pauline est passée ; celle-ci avait un comportement étrange et vomissait régulièrement. Avant de rentrer chez elle à Paris, elle lui a laissé une lettre. Impatient mais inquiet, Erwan prend le train pour la retrouver. Une fois devant l'immeuble de Pauline, la concierge lui annonce que cette dernière a déménagé. Il parvient à soutirer ses nouvelles coordonnées, mais tout semble aller de mal en pis. De sombres perspectives obscurcissent désormais la gigantesque ville, et pour retrouver cette fille qui, il y a peu, lui était étrangère, Erwan va ricocher d'adresse en adresse, de surprise en surprise, de mystère en mystère...Après le grand succès de la série Peter Pan, Régis Loisel est cette fois scénariste, et prête son talent de raconteur d'histoires au doué Vincent Mallié.

  • Urbicande. Une ville altière, majestueuse, conquérante. Ses lignes d'une pureté sans pareille font l'admiration de tous ; peut-être sa splendeur en fait-elle la ville des villes, dans l'univers des Cités Obscures.Pourtant, l'urbatecte Eugen Robick, l'un des grands artisans de ce rayonnement architectural, est insatisfait. La Commission des Hautes Instances, véritable gouvernement d'Urbicande, lui refuse l'aménagement dans la cité d'un troisième pont qui, prétend Robick, rétablirait un équilibre urbain gravement menacé. C'est dans ce contexte de tension politique et émotionnelle qu'un étrange objet fait son apparition sur le bureau de Robick : une structure cubique évidée d'origine inconnue, faite d'un métal apparemment indestructible, et qui commence lentement à croître et proliférer...Plus de vingt ans après sa publication initiale, La Fièvre d'Urbicande n'a pas pris une ride. Un maître-album impressionnant de maîtrise, passionnant de bout en bout, et qui demeure, aujourd'hui encore, l'un des épisodes majeurs du cycle des Cités Obscures.

  • Aidé par ses sbires et ses puissants calamyrhs, le Roi banni Gédéon est plus fort que jamais. Pour gagner sa guerre secrète contre le royaume d'Azur, il s'en prend à tous ceux qui en maîtrisent la magie, et veut en finir avec la première d'entre eux : la Reine. Pour la retrouver, Gédéon est prêt à tout. Il ne reste qu'un espoir ; celui dont rêve Aristophania : trouver la Source Aurore avec l'aide des enfants. Mais le temps presse et désormais tous les laquais du Roi-Banni sont à leurs trousses, bien décidés à ne jamais les laisser arriver en vie à la source légendaire...

  • Dans une ville théâtre d'une vague de disparitions soudaines et inexpliquées, Teresa est libraire spécialisée en fantastique, occultisme, horreur. Une de ses clientes régulières est Matilde, jeune fille timide habillée comme une otaku. Une nuit, dans la forêt, Teresa lance une incantation trouvée dans un livre et fait apparaître Laura, une démone dont le pouvoir est de réaliser le voeu de qui l'a appelée. Mais Teresa ne sait pas quoi demander ! Or, Laura ne peut repartir sans réaliser sa mission. Commence alors une cohabitation des plus étranges, souvent drôle, toujours décalée...

  • Le sort des deux mondes est entre leurs mains Les dignitaires sont atterrés. Macare, la prêtresse hermaphrodite sortira-t-elle de son coma ? Le petit monde est au bord du chaos le plus total, car elle-seule aurait la possibilité de le sauver : elle détient la connaissance, mais risque de mourir avec... La seule solution pour remédier à cela est de faire revenir Erwan, le transporteur, afin qu'il la partage équitablement entre les clans. Mais Macare vivra-t-elle assez longtemps ? Et comment prévenir Erwan qu'il y a urgence alors qu'il est coincé dans le grand monde entre la terrifiante Blanche et l'attente du retour de Pauline et Gaëlle qui sont censées lui rapporter les « Larmes d'abeille » ? Pauline et Gaëlle qui doivent affronter les pires dangers, tout en protégeant les fioles contenant le précieux liquide...Beaucoup de révélations pour l'avant-dernier épisode du Grand Mort ! Djian, Loisel et Mallié poursuivent avec un talent rare cette série aux dessins somptueux et uniques en son genre, mêlant fantasy et récit post-apocalyptique. Une métaphore des problématiques de notre société moderne comme l'écologie ou la crise des migrants.

  • Quand le fantastique permet de dénoncer des vérités qui dérangentDésormais en compagnie de Gaëlle, Erwan continue de s'interroger sur l'inquiétant et mystérieux sillage que laisse Pauline... Où peut-elle être dans ce Paris dévasté par la misère, la pollution et les attentats ? Le hasard d'un reportage télévisé va la faire réapparaître, mais à peine retrouvent-ils sa trace qu'elle disparaît de nouveau... Des indices leur permettront de comprendre qu'elle est retournée en Bretagne, et c'est chez Erwan lui-même qu'ils finissent enfin par la retrouver. Ils font alors connaissance avec Blanche, son énigmatique enfant. Ensemble, Pauline et Erwan tentent de comprendre ce qu'il leur est arrivé dans le petit monde. Mais le mystère s'épaissit davantage encore lorsqu'Erwan reçoit une lettre posthume de maître Cristo : le destin de l'homme est en grand danger et ce sera à lui -le nouveau transporteur- de tout faire pour maintenir le grand équilibre...Loisel et Djian donnent à ce troisième tome un ton plus inquiétant et dramatique, on y découvre un monde et une nature en plein déclin. Le dessin expressif de Vincent Mallié est, quant à lui, toujours aussi juste et enchanteur.

  • Charly a le pouvoir de neutralier un vampire par sa seule présence. Dans un New York secoué par la crise, les créatures malfaisantes pullulent et Charly vit de son art.
    Accompagné de sa prisonnière, une Lamie coupable de meurtre transformée en fillette, Charly rejoint une troupe ambulante de "monstres de foire" dans une ambiance à la "Freaks". Il se lie avec Trixie, femme tatouée de la troupe.

  • Paraît-il que le temps atténue les rancoeurs... Pour Arundill, le temps lui a servi à préparer sa vengeance. 20 ans ont passé, elle est enfin prête ! Arundill a six ans quand elle est achetée par l'alchimiste triste-sourire pour devenir à la fois sa disciple et sa fille adoptive... Vingt ans ont passé. Aujourd'hui la jeune femme appartient à l'ordre des Ombres et elle s'est jurée de retrouver celui qu'elle avait pris pour un père et qui lui a enseigné le grand Art. Elle brûle de se venger de ce qu'il lui a fait subir, même si pour ça elle doit enfreindre les règles et devenir elle-même une proie pour son ordre.

  • Mages, la nouvelle série événement ! Sur les Terres d'Arran, suite à l'affaire « Lah'saa-Slovtan », les Mages doivent désormais obéir à une nouvelle loi : être recensés et servir un seigneur humain ! S'il refuse, le mage est traqué par l'ordre des Ombres, emprisonné ou selon le cas, exécuté !
    Tyrom, un vieil ermite, s'attache bien malgré lui à Shannon, une gamine espiègle de Castlelek. Cette cité indépendante est convoitée par le roi Gerald qui entend l'annexer à son royaume. Alors, quand Tyrom voit un mercenaire menacer Shannon, il s'interpose. L'instant d'après, la dépouille fumante du mercenaire git à ses pieds. Il ne comprend pas ce qu'il vient de se passer. Est-il un mage ? Et si oui, pourquoi a-t-il perdu la mémoire ?

  • (Re)découvrez la série majeure de Charles Burns - un travail de 11 années, qui vous entraînera dans la noirceur d'une Amérique prostrée. L'intégrale Black Hole, un monument du 9e Art !
    Dans une petite ville américaine, une étrange maladie fait son apparition. Ce mal, vite baptisé « la Crève », affecte exclusivement la population adolescente. Les symptômes, aussi variés qu'imprévisibles, provoquent parfois d'ignobles mutations. Rapidement, les pestiférés s'isolent et tentent de vivre avec cette maladie venue de nulle part?

empty