Graphic Novel

  • In waves

    Aj Dungo

    Avec beaucoup de finesse et de pudeur, AJ Dungo, immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l'émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme.
    Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l'océan. Et évite très justement l'écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d'histoire du surf.

  • Hors du temps, loin du monde.Elisabeth préfère qu'on l'appelle Daisy. Au prétexte de la guerre qui s'annonce, cette new-yorkaise de 15 ans en conflit avec son père et sa nouvelle compagne est envoyée au fin fond de la campagne anglaise, chez une tante et des cousins qu'elle ne connait pas. Edmond, Piper, Tante Penn, Isaac et Osbert l'accueillent avec une gentillesse désarmante et ce nouveau cadre familial déstabilise Daisy avant de la charmer, lui faisant presque oublier la mort de sa mère... Et, surtout, il y a l'amour naissant entre elle et Edmond. Cette bulle presque rêvée prend fin brutalement à l'apparition d'une guerre que l'on ne voit pas, mais dont l'écho transforme leur vie en chaos. Daisy n'aura alors de cesse de retrouver sa nouvelle famille, et son Edmond.Récit transpirant la tendresse et l'affection portée à cette période qu'est l'adolescence, How I live Now est une aventure sensible et humaine. Adaptation du livre éponyme de Meg Rosoff déjà transposé au cinéma, elle évoque en bande dessinée le travail de Charles Forsman (The End of the F***ing World ou I am not okay with this) et s'habille d'une douce mélancolie qui provoque autant l'apaisement que le désarroi.

  • Dune, le chef-d'oeuvre épique de science-fiction de Frank Herbert se
    déroulant dans un avenir lointain au milieu d'une société
    interstellaire féodale tentaculaire, raconte l'histoire de Paul
    Atréides alors que lui et sa famille acceptent le contrôle de la
    planète désertique Arrakis... Un mélange étonnant d'aventure et de
    mysticisme, d'environnementalisme, et de politique, Dune est une
    histoire puissante et fantastique qui jette un regard sans précédent
    sur notre univers et est ici transfigurée par son adaptation en roman
    graphique. Brian Herbert et Kevin J. Anderson ont conservé
    l'intégrité du roman original, et Raúl Allén et Patricia Martín ont
    réalisé de splendides illustrations. Le tout est magnifié par les
    couvertures de Bill Sienkiewicz. Découvrez ou redécouvrez cette saga
    incontournable !

  • Comment lui faire comprendre que c'est elle ?Rucheng est en 3e2, c'est la classe avec l'option beaux-arts. À part le dessin et les cartes à collectionner, il n'est intéressé que par une chose : attirer l'attention de Yun. Une élève brillante qui, en plus d'être assez mignonne, maîtrise parfaitement le dessin et les couleurs. Rucheng aime bien Yun. Elle est douce et talentueuse. Mais il se demande parfois s'il ne se passe pas quelque chose entre elle et le beau gosse de la classe, Wen Jun. Il faut dire qu'il a tout pour plaire : il est grand, ses parents sont riches et lui rapportent tous les gadgets dernier cri du Japon, il est bon en sport et il arrive même à se débrouiller en dessin. Tous les trois voudraient d'ailleurs pouvoir entrer à l'Académie des Beaux-Arts l'année prochaine. Les places sont limitées et il faudra redoubler d'efforts. Mais même en se donnant à fond, on ne peut empêcher les coups du sort. La vie est faite d'aléas, de hasard, tout arrive et parfois, le talent et le travail ne suffisent pas pour réaliser ses rêves.Dans La Plus Belle Couleur du Monde, Golo Zhao dessine et raconte, aidé d'un sens raffiné de la dramaturgie, le quotidien simple et doux-amer d'un jeune garçon chinois des années 1990 qui cherche à comprendre sa place dans le monde. Long et tendre zoom consacré à cette époque si particulière de nos existences, ce roman graphique coloré de près de 600 pages se dévore avec la fraîcheur de l'adolescence qu'il dépeint.

  • Sweet tooth t.4 Nouv.

    Il y a de cela de nombreuses années, une mystérieuse pandémie frappa
    la Terre et décima la quasi-totalité de la population. Aux mêmes
    instants, une nouvelle espèce - mi-homme mi-animale - faisait ses
    premiers pas. Gus, hybride livré à lui-même depuis la mort de son
    père, a traversé une Amérique hostile pour comprendre d'où il venait
    et qui il était. Il a vécu de nombreuses aventures, trouvé des amis
    fidèles, l'amour aussi, mais surtout la paix intérieure. Des années
    plus tard, l'histoire se répète. Un jeune garçon aux bois de cerf se
    réveille dans un monde qui lui est étranger et dans lequel l'humanité
    lutte pour sa survie. Cependant, avec le temps, les rôles se sont
    inversés : les hybrides ont pris leur revanche et les oppressés
    d'hier sont devenus les oppresseurs.

  • Récit d'autofiction pionnier paru pour la première fois aux États-Unis en 1995, Stuck Rubber Baby retrace un parcours initiatique à la croisée du collectif et de l'individuel, entre lutte pour les droits des Afro-Américains et découverte intime de l'homosexualité...
    Clayfield, une petite ville du Sud des États-Unis au milieu des années 1960. Toland Polk est un jeune homme blanc timide. Grâce à ses amis Ginger, Mavis, Sammy et Les', Toland découvre l'envers du monde conventionnel dans lequel il a grandi, et sort peu à peu de lui-même pour soutenir la lutte contre les inégalités dont sont victimes les Afro-Américains. Il réalise par ailleurs qu'il est bien difficile de se découvrir homosexuel... 
    25 ans après sa création, à l'heure où la lutte pour les droits des personnes homosexuelles continue, et tandis que grandit le mouvement Black Lives Matter, Stuck Rubber Baby permet de mieux saisir la culture d'un pays où le progressisme se heurte souvent aux menaces fascistes...

  • « Moi je crois que plus on s'abîme, plus on est beau ».Le drame et la poésie s'invitent naturellement quand est évoquée la figure de cet acteur culte du cinéma français décédé à 35 ans après avoir joué dans 37 films et 27 pièces de théâtre. Un après-midi d'été de l'année 1982, chez lui face à un miroir, il se saisit de son fusil .22 Long Rifle, l'enfonce dans sa bouche et tire. Patrick Dewaere incarne l'idée de l'artiste écorché vif, dévoré par une existence intense et instable. De son enfance complexe et douloureuse, à son ascension en tant qu'acteur en passant par ses rencontres, ses amours et sa mort, ces pages content son histoire. C'est aussi un "voyage"parfois à la limite du fantastique, hanté par la fureur et la mélancolie.

  • La fin du monde n'était que le début d'un long voyage pour le jeune
    Gus, désormais conscient que le sang qui coule dans ses veines
    pourrait bien être la clé d'un futur possible pour l'Humanité.
    Maintenu en détention par une milice armée et sans pitié, le jeune
    garçon devra compter sur l'aide d'un Jepperd avide de vengeance. Ce
    dernier saura-t-il s'associer aux bonnes personnes ? Car une fois
    libérées, certaines forces peuvent rapidement devenir incontrôlables.

  • Alaska, 1911, scientifiques et marins endurcis bravent les mers
    gelées dans le but de retrouver un groupe de missionnaires porté
    disparu. Un siècle plus tard, dans le Nebraska, Jepperd et Gus
    s'apprêtent à exhumer un secret qui pourrait bien faire de leur
    refuge le théâtre de leur perdition. Sans le savoir, les destins
    entrelacés de ces hommes et femmes que tout séparent détermineront
    l'avenir de l'humanité.

  • Et si les animaux prenaient la parole ?Entre le XVIIe et le XVIIIe siècle en France, il était possible de faire un procès à un animal. L'anecdote énoncée, on est en droit de se demander comment ce dernier pouvait se défendre au cours de la procédure... En réalité, le processus était aussi simple qu'ingénieux : il ne le pouvait pas. Bien heureusement, tout cela est terminé, nous avons évolué et sommes aujourd'hui loin de ces tristes pratiques moyenâgeuses. Dorénavant, il n'y a plus de procès en effet, mais la sentence est peut-être bien pire encore... Si les animaux pouvaient s'exprimer et nous expliquer posément tout ce que nous leur faisons subir, que diraient-ils ?
    Avec Lettre des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes Frédéric Brrémaud et Giovanni Rigano cherchent à répondre à cette question en adaptant en bande dessinée le livre engagé d'Allain Bougrain-Dubourg. Dans cet ouvrage militant, ils se glissent dans la peau des animaux de notre planète pour porter leurs voix et transmettre avec douceur et pédagogie les conséquences tragiques de nos actions. Bouleversant et instructif, l'ouvrage s'adresse autant aux enfants qu'aux adultes et sensibilise en employant le ton de l'humour et en jouant d'une nouvelle perspective.

  • Will Eisner est l'un des pionniers de la bande dessinée moderne. Il fut - au long de sa longue carrière - l'un des plus ardents défenseurs de ce mode d'expression et un perpétuel "chercheur" dans l'art de la narration. Cette nouvelle intégrale regroupe Le Rêveur + Au Coeur de la tempête + L'Appel de l'espace. Elle rejoint dans cette série consacrée à l'oeuvre de Will Eisner La New York Trilogie et la Trilogie du Bronx, ainsi que L'Intégrale des Clés de la Bande Dessinée.

  • Comment vivre avec ses différences quand personne ne sait les expliquer ?Lusun n'est pas comme les autres. Elle déteste qu'on la touche, regarder les gens dans les yeux lui fait peur, le bruit la rend anxieuse et sa franchise maladroite pousse le monde à la considérer d'un oeil curieux... À l'école, tout le monde la rejette et à la maison, elle communique difficilement... Petit à petit, des idées noires s'immiscent dans son esprit : elle ne correspond pas à la norme et c'est un mal dont elle est la seule responsable. Aucun mot n'est posé sur ses différences, aucune explication ne lui est donnée sur ses états d'âmes... Pour apprendre à comprendre qui elle est vraiment, devenir autonome et s'accepter, Lusun traverse les vingt premières années de son existence entre doutes, colères et tristesse. Parfois pourtant, elle accède à quelques moments de répits, des petits instants de joie offerts par sa famille, son meilleur ami Jérôme Bouton et son obsession pour le rubik's cube. Elle reste toutefois instable jusqu'au jour où un diagnostic est posé sur sa situation : Lusun est Asperger. Enfin elle sait ! Enfin elle comprend ! Enfin ! Elle s'explique ses comportements décalés. Enfin ! Lusun peut être correctement accompagnée. Une nouvelle vie peut commencer.
    Témoignage autant qu'outil de compréhension Couleur d'asperge met en scène l'anxiété sociale provoquée par le syndrome d'Asperger. Cela dit, au fil de la lecture, il devient clair que le mal-être des personnes touchées par cette forme d'autisme n'est pas tant lié à ses symptômes qu'à un manque d'accompagnement et de compréhension. Drakja au scénario et Gery au dessin livrent dans les pages de leur première bande dessinée, un récit de fiction juste et réaliste inspiré de leurs vécus et parsemé d'histoires personnelles. Un roman graphique touchant, optimiste et chaleureux.

  • Princes robots et trains dragons, mercenaires arachnides et chats détecteurs de mensonges, fantômes enfantins et vaisseaux végétaux... La diversité de la faune, de la flore et la richesse des thèmes abordés ont rapidement fait de saga la nouvelle référence comics de space fantasy. Du vertige de l'espace infini à l'intimité des querelles d'un jeune couple de parents, les auteurs vous invitent à découvrir un space opera épique, ambitieux et touchant. (contient les épisodes #7-12)

  • Approcher la mort. Découvrir la vérité.À 15 ans, alors qu'il intègre le prestigieux club de rugby de Bordeaux, Julien voit son avenir devant lui tout tracé : il sera rugbyman professionnel. Mais une violente chute au cours d'un match lui fait perdre connaissance et vivre une expérience de mort imminente (EMI : sensation de décorporation suivie d'un état modifié de conscience, parfois consécutive à un état de mort clinique) qui le met sur la piste d'un lourd secret de famille. Revenu de cette expérience bouleversante aux frontières de la vie, il demande à ses proches qui est l'homme qui l'a accueilli au seuil de la mort. Ce dernier dit s'appeler Paul et lui livre un glaçant secret de famille. Entre l'incrédulité des soignants, qui ne voient là qu'un simple épisode hallucinatoire, et le violent déni que ses proches lui opposent, Julien entreprend de soulever une chape de plomb que son père - tyran domestique - maintenait hermétiquement fermée sur le clan familial depuis des années. Lorsque l'Invisible frappe à notre porte il a le pouvoir de faire éclater la vérité, nous rendre notre intégrité et nous réinventer.En associant habilement le drame familial à la thématique des expériences de mort imminente, Eric Liberge signe en solo un puissant et passionnant récit. Une fiction dans laquelle les recherches pointues sur les effets médicaux et psychanalytiques des EMI servent une histoire captivante.

  • La perte de leur second enfant a été un choc pour Alana, Marko et l'apparition d'une vision fantomatique de leur futur enfant n'a pas arrangé les choses. Malgré ce drame, les choses semblent s'arranger pour tout le monde (ou presque) : Pétrichor et Prince Robot sont devenus inséparables, Alana et Marko sont plus soudés que jamais autour de leur nouveau projet, tandis qu'Hazel et Écuyer apprennent lentement mais difficilement à se connaître. De son côté, Le Testament est devenu l'esclave d'Ianthe qui souhaite à tout prix nuire à la famille d'Hazel... La menace approche et tous ne s'en sortiront pas indemne...

  • Contraints de faire escale sur la comète Phang, agitée par une guerre civile sans fin, Hazel, sa famille, mais aussi Monsieur Robot et Pétrichor y perdirent bien plus qu'un temps précieux. Izabel mourut une nouvelle fois de la lame de mercenaires appelés La Marche, les habitants de Phang furent absorbés par un terrible Temportex et l'enfant à naître d'Alana et Marko ne donne plus signe de vie depuis le décollage du vaisseau arbre... L'avenir de tous est désormais incertain.

  • Joker

    ,

    Lorsque le Joker, le pire criminel de Gotham, ressort de l'Asile
    d'Arkham par la grande porte, il compte bien reprendre en main ses
    divers rackets, et restaurer son titre de « Clown Prince du Crime ».
    Face à lui, les autres criminels de la ville maudite, mais également
    Batman, son protecteur, n'ont qu'à bien se tenir ! Une vision du
    Joker très proche du personnage interprété par Heath LEDGER dans The
    Dark Knight.

  • « Y a des marins qui boivent et reboivent aux dames... »Dans Le Port des Marins Perdus, sublime roman graphique paru en 2016 et couronné de succès, on a pu croiser les prostituées du Pilar, un bordel pour marins de Plymouth. Dans ce spin-off, on retrouve ces filles de petite vertu qui nous content à tour de rôle une histoire confiée par leur amant d'un soir. Aventure, drame et merveilleux sont au rendez-vous de ce nouveau petit bijou ciselé par Teresa Radice et Stefano Turconi.

  • Après avoir assassiné la reine robot et kidnappé le nouveau-né princier, Dengo, homme de ménage avide de vengeance, cherche par tous les moyens à attirer l'attention des puissants du Royaume. Quoi de plus efficace, dans ce cas, que de prendre en otage l'enfant née de l'amour interdit d'un cornu et d'une ailée ? Tandis que Gwendoline et Sophie partent en quête d'un remède capable de guérir les blessures du Testament, Marko et le prince robot se lancent à la poursuite du dangereux criminel. Arriveront-ils à temps ?

    Contient : Saga (#25-30)

  • Pour la première fois depuis longtemps, Alana, Marko et Hazel sont de nouveauPour la première fois depuis longtemps, Alana, Marko et Hazel sont de nouveau réunis. À leurs côtés, le prince Robot cherche désespérément son fils, retenu par le Testament, et Petrichor, tout juste évadé des geôles de la Révolution, espère débuter une vie nouvelle loin des préjugés. En attendant, une pannede carburant contraint la petite équipe à se poser d'urgence sur la planète Phang, un territoire en pleine guerre civile.

    Contient : Saga #37-42

  • Réunis pour finalement voir leur fille kidnappée par des membres de la Dernière Révolution, Marko et Alana sont sous le choc. Ils ignorent tout de leurs intentions envers Hazel et du lieu où est elle se trouve actuellement. Le Testament, de son côté, se remet progressivement sur pied grâce aux efforts conjoints de Gwendoline et Sophie, non sans pleurer la mort de sa soeur La Marque. En somme, une « résurrection » dont le mercenaire se serait bien passé...

    Contient : #31-36

  • Une plongée vertigineuse dans le monde des informateurs de la police.Père modèle mais sans emploi, Goran Stankovic accepte un job véreux, se fait arrêter et n'a d'autre choix que de collaborer en devenant « indic' ». Coincé entre truands et police, dans un monde de manipulations, Goran va devoir jouer un double jeu périlleux pour s'en sortir. Coécrit par Mark Eacersall, scénariste venu de l'audiovisuel, et Henri Scala, pseudonyme derrière lequel se cache un commissaire passé par des services d'investigation prestigieux, GoSt111 est autant un polar haletant qu'une plongée vertigineuse dans le monde méconnu des informateurs de la police. Un récit noir ciselé et hyperréaliste, transcendé par le trait expressif de Marion Mousse.

  • Récemment récompensés par les Eisner Awards du Meilleur Scénariste et de la Meilleure Dessinatrice 2014, Brian K. VAUGHAN et Fiona STAPLES débutent le deuxième chapitre de leur série, récompensée par l'Eisner Award de la Meilleure Série 2014. La série connaît également un grand succès en France avec plus de 15 000 exemplaires vendus du premier tome !

    Arrivés depuis plusieurs mois sur la planète Gardenia, Alana, Marko, leur fille Hazel et Klara, la mère de Marko, ont commencé une nouvelle vie. Marko s'occupe de l'éducation d'Hazel tandis qu'Alana semble promise à une brillante carrière de comédienne au sein du Circuit, le divertissement le plus populaire de la galaxie... pour peu qu'elle tempère ses sautes d'humeur. Ailleurs, sur Continent, la Princesse Robot met au monde l'héritier du Robot Prince IV.

    (Contient SAGA vol.4 : #19-24)

  • Cet ouvrage vient rejoindre la série d'intégrales consacrées à l'oeuvre d'Eisner. Celle-ci regroupe Un pacte avec Dieu, Jacob le cafard (A Life Force) et Dropsie Avenue, qui forment une trilogie dédiée aux souvenirs d'Eisner lorsqu'il vivait au coeur de New York.
    Au 55, Dropsie Avenue, dans le Bronx à New York, il y avait cet immeuble. Dans ces appartements vivaient les familles de petits fonctionnaires, ouvriers et autres commis. Tous occupés à élever leur progéniture et à rêver d'une vie meilleure. Les histoires recueillies dans cet ouvrage décrivent la vie telle qu'elle était dans ces immeubles et dans ces rues pendant les années 1930. Ces histoires sont toutes véridiques.

empty