Policier procédural

  • - 53%

    Bosch ira-t-il jusquà l'impensable ?Harry Bosch, retraité du LAPD malgré lui, tente de tuer le temps en remontant une vieille Harley lorsque Mickey Haller, son demi-frère avocat de la défense, lui demande de l'aide. Il ne voit en effet que Bosch pour l'aider à innocenter Da Ouan Foster, un ex-membre de gang accusé d'avoir battu à mort la directrice adjointe des services municipaux de West Hollywood. Même si la preuve est accablante, Haller en est sûr, son client est innocent.? Dilemme pour Harry ! Passer du côté de la défense quand on a travaillé avec passion pour la police de Los Angeles toute sa vie ? Tout simplement impensable.

  • Savez-vous ce que
    signifie «-faire chanter
    le coffre-»-?
      «Faire chanter le coffre», pour la Mafia de Las Vegas, c'est tuer quelqu'un et l'abandonner dans un coffre de voiture. Ainsi, quand Harry Bosch apprend qu'un producteur de navets à caractère érotique est retrouvé mort dans celui de sa Rolls, les coupables semblent-ils tout désignés. À quelques petits détails près : la veuve ne se montre pas le moins du monde peinée par la nouvelle du décès et les spécialistes du crime organisé ne partagent pas le point de vue de Bosch sur l'affaire.
    La solution? Filer à Las Vegas et essayer de comprendre. Vengeance de l'épouse trompée? Sombre règlement de compte entre flics à un très haut niveau?
    «-Dialogues habiles, intrigue solide et rythme qui tient le lecteur en haleine, Connelly sait faire fonctionner tout cela à merveille.-»
    Publishers Weekly
     

  • Tout bascule dans la tête de l'inspecteur Harry Bosch lorsqu'il découvre le cadavre de Billy Meadows dans une canalisation du barrage de Mulholland à Los Angeles. Cette fois en effet, il ne s'agit pas d'une énième victime de la dureté de la ville. Billy Meadows, c'est un ancien combattant de la guerre du Vietnam, un « nettoyeur » des tunnels creusés par l'Armée nord-vietnamienne. Plus choquant encore, Harry le connaissait car lui aussi a dû s'enfoncer dans les ténèbres de ces tunnels et, couteau et lampe à la main, aller y tuer des soldats ennemis qui avaient son âge. 
    Et maintenant, mission oblige, c'est tout cela qu'il va devoir revivre lorsque, un élément d'enquête minutieusement décrit après l'autre, il apparaît clairement que c'est dans le dédale des ruelles et des égouts de la mégalopole qu'il va falloir retourner pour comprendre ce qui s'est passé et se trame encore. Et entre justice et vengeance, le choix n'est pas simple.

  • À l'unité des Affaires non résolues du LAPD, les victimes meurent rarement une décennie après le crime. C'est pourtant ce qui arrive au mariachi Orlando Merced  : le musicien succombe à ses blessures dix ans après avoir reçu une balle lors d'une fusillade apparemment sans autre but que celui de faire respecter la loi des gangs et de terroriser la population. L'inspecteur Harry Bosch hérite donc d'une affaire avec un cadavre certes encore frais, mais aux pistes quasi inexistantes. Rien de mieux pour un vieux de la vieille comme lui qui doit enseigner le métier à sa nouvelle coéquipière Lucia Soto. Étoile montante du service après s'être comportée de façon héroïque au cours d'une fusillade, elle n'a néanmoins aucune expérience véritable du travail d'enquête et c'est à Bosch qu'on demande de la former avant de prendre sa retraite. Décision de la hiérarchie. Mais l'affaire se révèle politiquement très «  sensible  »  : la balle qui a mis tant de temps à tuer le joueur de vihuela n'aurait pas été tirée au hasard.
    Sans même parler du fait que ce crime en cache un autre aux enjeux encore plus importants  : la mort de plusieurs enfants lors d'un incendie qui, lui, s'est déclenché vingt ans plus tôt.
    Tout risquer pour trouver la solution ou, plus sûrement, laisser dormir des secrets bien compromettants, tel est le choix qui s'offre à ces deux inspecteurs aux destins bouleversants.
     

  • Dans la chambre de motel où l'officier des  Narcotics, Cal Moore, est retrouvé mort,
    l'inspecteur du LAPD Harry Bosch se fait  éconduire par sa hiérarchie : l'homme s'est  suicidé, affaire classée. Mais Bosch n'y croit  pas une seconde : certes, les faits sont bel  et bien là mais, pour l'inspecteur, seul le  lien entre eux compte. Détail troublant, on  découvre dans la voiture de Moore un mot  que celui-ci lui a Clairement destiné. Et les  choses se corsent rapidement : Harry Bosch  se retrouve face à des meurtres liés à un trafic  de drogue qui court d'Hollywood Boulevard
    jusqu'à de lugubres contre-allées au sud de  la frontière avec le Mexique. Se noue alors  un dialogue fascinant entre Moore et Bosch,  avec pour fil conducteur la « glace noire »,  une drogue nouvelle et très recherchée. Bosch  comprend vite qu'il risque gros.
    Avec ce deuxième ouvrage, Michael Connelly  confirme le talent qui lui a valu le prestigieux  Edgar du premier roman policier pour  Les Égouts de Los Angeles.

  • "Avec ce roman, Michael Connelly rejoint les meilleurs auteurs de romans policiers de la nouvelle génération."
    Los Angeles Times Book Review
    L'inspecteur des Vols et Homicides Harry Bosch vient de tuer Norman Church. Un horrible tueur en série qui maquillait ses victimes, toutes blondes, avant de les assassiner. La veuve de Church a beau intenter un procès, rien n'y fait. La police des polices est formelle: Bosch n'a commis aucune faute en l'abattant. À ceci près que, quelques mois plus tard, une autre blonde, elle aussi maquillée, est retrouvée morte sous le plancher en béton d'un immeuble. Et l'autopsie l'affirme: elle a été étranglée de la même façon que les autres. Dans une Los Angeles où la police est déjà fortement soupçonnée de corruption, Bosch n'a pas besoin qu'on la traite en plus d'incompétente. Il va devoir très rapidement retrouver le vrai coupable s'il ne veut pas y perdre et sa réputation et son travail.

  • « Tout ce qui fait la force de Connelly est ici à l'oeuvre : l'oeil qui sait voir le détail, l'art de l'intrigue et, plus important encore, la présence émouvante d'Harry Bosch. »
    Publisher's WeeklyBosch vient de décrocher un sursis de trois ans avant d'être mis à la retraite d'office lorsqu'il se voit confier un cold case datant de 1989. Viol suivi de meurtre, ADN, antécédents judiciaires et profil psychologique, tout incrimine un certain Clayton Pell. Un suspect... qui n'aurait eu que huit ans au moment des faits. Erreur du labo ou faute impardonnable de deux inspecteurs ? Les conséquences de ce cafouillage s'annonçant monumentales, Bosch se met immédiatement au travail lorsqu'il est appelé sur une scène de crime. Un homme se serait jeté du septième étage du célèbre hôtel de Los Angeles, le Chateau Marmont. La victime, George Irving, est le fils d'un conseiller municipal très influent à L.A., un homme qui n'a jamais porté Bosch dans son coeur. Pourquoi exige-t-il que ce soit lui qui mène l'enquête ?
    Deux intrigues menées en parallèle, l'une révélant la corruption de politiciens obnubilés par leurs profits, l'autre la monstruosité de prédateurs sexuels, et une description de Los Angeles qui fait froid dans le dos.Ecoutez un extrait de Ceux qui tombent, offert par Audiolib

  • « La jubilation du lecteur tient dans les errances et les impasses de l'enquête. Bosch est celui qui remet tout en question, tout le temps. Nul axiome ne lui résiste.»
    Le Point1992. Los Angeles est en proie aux émeutes et les pillages font rage quand Harry Bosch découvre, au détour d'une rue sombre, le cadavre d'Anneke Jespersen, une journaliste danoise. À l'époque, impossible pour l'inspecteur de s'attarder sur cette victime qui, finalement, n'en est qu'une parmi tant d'autres pour la police déployée dans la ville en feu. Vingt ans plus tard, au Bureau des Affaires non résolues, Bosch, qui n'a jamais oublié la jeune femme, a enfin l'occasion de lui rendre justice et de rouvrir le dossier du meurtre. Grâce à une douille recueillie sur la scène de crime et une boîte noire remplie d'archives, il remonte la trace d'un Beretta qui le met sur la piste d'individus prêts à tout pour cacher leur crime. Anneke faisait peut-être partie de ces journalistes qui dérangent quand ils fouillent d'un peu trop près ce que d'autres ont tout intérêt à laisser enfoui...L'ouvrage a fait partie de la sélection Publishers Weekly des meilleurs livres de l'année 2012.

  • Abandonnée par son mari, Lisa Trammel n'a soudain plus assez d'argent pour payer ses mensualités d'emprunt immobilier, et la Westland National Bank menace de saisir sa maison. Affolée, elle engage l'avocat Mickey Haller, mais elle est si révoltée par l'épidémie de saisies liée à la crise des subprimes qu'elle manifeste souvent et violemment devant la banque au point de s'en voir interdire l'accès par la justice.
    Malheureusement pour Haller qui espérait gagner du temps en faisant traîner la procédure, le dossier se corse quand sa cliente est soudain accusée du meurtre de Mitchell Bondurant, un cadre dirigeant de la Westland retrouvé mort dans le parking de son agence.
    Au fur et à mesure qu'il monte un système de défense bien hasardeux, Haller découvre un certain nombre d'éléments qui l'amènent à douter de sa cliente et de lui-même, et ce, jusqu'au verdict.
    Récit particulièrement brillant d'un procès, Le Cinquième Témoin est aussi une fine analyse de la crise des subprimes, dont les conséquences se font encore sentir dans le monde entier.«L'ancien chroniqueur criminel du Los Angeles Times est devenu avec James Ellroy l'un des poids lourds mondiaux du genre noir.»Le Monde des livresEcoutez un extrait du livre, offert par Audiolib

  • Une journaliste d'un magazine féminin dépose plainte pour viol contre un acteur très connu. Les faits se seraient produits à l'Hôtel Intercontinental à Lyon et Thomas Royer désigne David Lucas pour assurer sa défense. Se pose immédiatement la question du consentement et de la crédibilité de la parole des victimes. Vérité, contre-vérité ? Alors que les médias et les réseaux sociaux s'en mêlent dans un monde post #MeToo, et que l'affaire Thomas Royer devient exemplaire, David Lucas va devoir jouer au plus fin, accompagner son fringant et ténébreux client dans le respect du secret professionnel, enquêter pour trouver les failles du côté de la victime, dans un contexte où l'innocence présumée de l'accusé, vole en éclats dès qu'il est question de viol.

    Coupable, non coupable ? C'est la cour d'assises qui tranchera...
    Après Le Jeu de la défense et Jeux de dames, une nouvelle affaire de David Lucas, avocat pénaliste au barreau de Lyon.

  • Grand avocat de la défense, Mickey Haller est bien surpris lorsque le procureur du comté de Los Angeles le prie un jour de plaider pour l'accusation. Et l'affaire n'est pas des moindres. Incarcéré depuis vingt-quatre ans pour le meurtre d'une fillette, Jason Jessup vient d'être libéré sous caution, le tribunal ayant conclu à la nécessité d'une révision de son procès suite à un test ADN qui semble l'innocenter. Haller est sûr que Jessup est coupable et prend Harry Bosch comme enquêteur et son ex-épouse, Maggie McPherson, comme assistante. En face de lui, l'avocat Clive Royce, dit « l'astucieux », et des médias tout excités par ce procès : quoi de plus sensationnel qu'un tueur innocenté par son ADN ? 
    /> À ceci près que Jason Jessup, qui parade devant les médias le jour, se livre à d'étranges activités la nuit
    Ecoutez un extrait du livre, offert par Audiolib

  • Lorsque le célèbre avocat noir Howard Elias est retrouvé mort dans le funiculaire de l'Angels Flight, aucun inspecteur du LAPD ne veut enquêter sur l'affaire. Il faut dire qu'Elias poursuivait souvent la police de Los Angeles pour brutalités policières, racisme et corruption... Finalement, c'est Harry Bosch qui prend le dossier.
    L'avocat a été assassiné à la veille d'un grand procès - celui où il allait attaquer au civil les fl ics de Los Angeles pour avoir interrogé si brutalement son client noir que celui-ci en a en partie perdu l'ouïe. Elias avait bien l'intention de cibler les mauvais fl ics et de dévoiler l'identité du vrai meurtrier. Mais après l'affaire Rodney King, les émeutes qui s'ensuivirent et le procès d'O. J. Simpson, Los Angeles est devenue une ville très tendue. Bosch, dont le bonheur avec Eleanor Wish est en train de vaciller, aura à révéler des choses que beaucoup préféreraient garder sous silence...

  • Grande agitation à Hollywood lorsque le producteur David Storey passe en procès pour le meurtre d'une actrice : l'inspecteur Bosch est bien décidé à prouver qu'en plus, il a maquillé son crime en suicide. 
    Pendant ce temps-là, l'ex-agent du FBI Terry McCaleb, le héros de Créance de sang, reçoit la visite d'un collègue qui veut son avis sur une affaire que personne n'arrive à résoudre. McCaleb consulte le dossier et découvre la victime les mains dans le dos et la tête dans un seau. Et sur son bâillon, il est écrit : Cave Cave Dus Videt, « Prends garde, prends garde, Dieu voit » en latin d'église. 
    Peu à peu, les deux affaires commençant à se croiser, McCaleb et Bosch se retrouvent devant des faits qui les entraînent dans un grave confl it : un flic serait-il passé du côté des ténèbres ?

  • Rosine ; une criminelle ordinaire Nouv.

    Un récit glaçant qui plonge dans les méandres d'une histoire familiale taboue et d'un inconscient torturé.
    Clélia Rivoire est enquêtrice de personnalité, elle intervient quand un suspect est en passe d'être jugé. Elle ne cherche pas donc pas qui a tué mais pourquoi. Qu'est-ce qui fait qu'un jour un homme, une femme ordinaire, bascule et devient un criminel ordinaire ?
    Un jour, Rosine Delsaux, une femme, une mère, une amie parfaite, tue ses deux filles. Elle les noie. Elle ne sait pas ce qui s'est passé, comment a-t-elle pu faire ça ? Elle culpabilise, s'accuse d'être un monstre. On ne tue pas ses deux filles comme ça. Il y a forcément quelque chose dans la vie de Rosine qui a « permis » ce crime. Avec l'aide de Rosine, Clélia va rechercher quoi.
    Lauréat du Grand prix de la littérature policière de 2021, un roman bouleversant et impressionnant de finesse sur les raisons qui poussent à l'acte le plus innommable. 
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "C'est un des textes noirs les plus forts de l'année écoulée" -Libération
    "L'écriture de l'auteur est puissante, profonde, elle fouille les âmes" -Médiapart
    "Sandrine Cohen frappe fort, tant par ses personnages puissants que par le côté obscur du récit" -Les lectures de Maud
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Sandrine Cohen est comédienne, scénariste et réalisatrice de fictions et de documentaires. Passionnée de faits divers, elle a notamment réalisé trois documentaires sur des crimes de proximité, passionnels et familiaux : Le mystère Manuela Cano, Meurtre devant un club échangiste et Une grand-mère assassinée. Elle s'est intéressée, au-delà du sensationnel au mécanisme du passage à l'acte. Comment, pourquoi ces hommes, cette femme, un jour tuent, leur conjoint, leur maîtresse ou leur grand-mère. Qu'est-ce qui dans la vie de ces personnes ordinaires rend possible le crime. Elle a également assisté à un procès d'assises. Comment fonctionne la justice ? Qu'est-ce que juger ? Comment juger ces criminels ordinaires ? C'est de ces expériences qu'est né son premier roman extrêmement documenté : Rosine, une criminelle ordinaire.

  • Bosch face à la menace terroristeHarry Bosch, qui a quitté les Affaires non résolues du LAPD pour rejoindre la prestigieuse brigade spéciale des Homicides, doit enquêter sur un meurtre aux conséquences potentiellement désastreuses pour la sécurité des États-Unis : un médecin ayant accès à une substance radioactive vient en effet d'être assassiné au belvédère qui surplombe le barrage de Mulholland, et on apprend que, peu de temps avant, une importante quantité de césium a été volée. Ce meurtre pourrait bien faire partie d'un complot terroriste destiné à anéantir une ville américaine de première importance.
    Pris dans une course contre la montre, Bosch comprend qu'il doit non seulement se battre contre les coupables, mais aussi contre la Homeland Security Agency et le FBI, convaincus que l'affaire n'est pas du ressort du LAPD. Bosch va s'appliquer à les faire mentir.

  • Un cadre bancaire ambitieux, qui avait des preuves de malversations concernant son supérieur, est renversé par une voiture avant de pouvoir le faire chanter...
    Francis Gosciniak a recueilli les preuves de malversations financières impliquant son supérieur. Une opportunité à ne pas laisser passer pour ce cadre bancaire très ambitieux et dénué de scrupules. Il n'aura cependant pas le temps de monnayer son silence. Il sera renversé le soir même dans une rue de Vannes par une voiture qui prendra la fuite. Intrigué par le comportement de Gosciniak dans les heures qui ont précédé le drame, le lieutenant de police Kerzhéro se lance dans une enquête aux contours imprécis. Tous les coups sont permis au nom de l'argent roi. Les protagonistes se croisent, s'ignorent ou se jalousent. La haine n'est jamais loin. Cette comédie tragique force Kerzhéro à bousculer les codes d'un monde qui n'aime pas les scandales. Chacun y joue son rôle... jusqu'au coup de théâtre final.
    Dans ce polar breton aux airs de tragi-comédie, suivez le lieutenant Kerzhéro dans une enquête trépidante où l'argent est roi et où les protagonistes tenteront tout ce qu'ils peuvent jusqu'au dénouement !
    EXTRAIT
    - Sa mort vous rend service. Jérémie en resta pantois, les yeux écarquillés.
    - Vous avez de ces raccourcis, émit-il enfin.
    - Gosciniak, vous travailliez bien avec lui ?
    - Dans le même département, oui.
    - Depuis longtemps ?
    - Trois ou quatre ans.
    - Et vous vous entendiez bien ? Il bougea les épaules. S'entendre avec Francis Gosciniak ? Oui, ce devait être possible, à condition de ne pas lui faire d'ombre, d'ignorer sa suffisance, de mépriser son arrogance. Gosciniak était un petit con prétentieux. Certains réussissent, Gosciniak eut vraisemblablement été de ceux-là. Mais il était mort, son âme voguait probablement vers les turbulences du Cap Horn avant d'atteindre des contrées plus paisibles, il convenait de se montrer charitable.
    - Honnêtement, nous avions peu de choses en commun, dit Jérémie, mais il n'y a jamais eu de heurts, nous n'étions pas concurrents, juste collègues.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un puzzle se crée entre les lignes pour un récit qui prend peu à peu forme et une tournure inattendue. Une analyse de la vie en province et une fin magistrale ! Un gros coup de coeur ! - Blog Eireann Yvon
    Excellent polar qui perturbe parce que chaque chapitre se clôt avec des paragraphes en italique qui interpellent : qui est le mystérieux narrateur ? Comment sait-il tout cela ? Il peut être n'importe lequel des protagonistes et tous à la fois. Je me suis posé la question tout au long de ma lecture jusqu'à ce qu'enfin Hervé Huguen donne la solution. Et quelle solution, un truc auquel je ne m'attendais pas du tout et qui m'a scotché. - Yves Mabon, Sens Critique
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Le Nantais Hervé Huguen est avocat de profession, mais il consacre aujourd'hui son temps à l'écriture de romans policiers et de romans noirs. Son expérience et son intérêt pour les faits divers - ces évènements étonnants, tragiques ou extraordinaires qui bouleversent des vies - lui apportent une solide connaissance des affaires criminelles. Passionné de polar, il a publié son premier roman en 2009 et créé le personnage du commissaire Nazer Baron, un enquêteur que l'on dit volontiers rêveur, qui aime alimenter sa réflexion par l'écoute nocturne du répertoire des grands bluesmen (l'auteur est lui-même musicien), et qui se méfie beaucoup des apparences...

  • Le cadavre du Principal du collège Pertuis d'Antioche est retrouvé sur le parking du phare de Chassiron. Confiée à Henri Morvant, le patron de la brigade de gendarmerie de Saint-Pierre d'Oléron, l'enquête s'enlise. Et c'est bientôt le professeur d'éducation physique du même établissement que l'on retrouve assassiné selon le même mode opératoire !
    Le mystère s'épaissit et la panique gagne l'île. Mais c'était sans compter l'aide précieuse d'Adhémar Timon, ancien commissaire de police en vacances à Saint-Denis. Grâce à sa sagacité et son expérience, il mettra tout en oeuvre pour confondre le ou les assassins. Les deux hommes parviendront-ils à mettre un terme à cette vague de crimes qui déferle sur Chassiron ?
    Sur fond de paysages typiquement oléronais, Yves Chol nous emporte dans une enquête trépidante aux multiples rebondissements.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Yves Chol, après avoir travaillé dans un organisme de formation professionnelle pour le compte du ministère du Travail et de l'Emploi, a franchi le pas de l'écriture de romans il y a une dizaine d'années ; un premier polar Coup de filet à l'Île d'Yeu en 2015, puis Le noyé de?Kermorvan et en 2018 Claires obscures à Oléron.

  • Lise est Officière de police judiciaire à Toulouse dans la brigade de protection des familles. Un jour, une fillette de onze ans débarque au commissariat, tremblante et déboussolée. Reçue par Lise, la jeune fille déclare avoir été abusée sexuellement par un inconnu à proximité de son école. Il s'agit du point de départ d'une enquête complexe et sordide, aux ramifications internationales. Et à bien des égards, cette affaire va également mettre à rude épreuve les nerfs et la psychologie de la capitaine, une trentenaire au parcours de vie bien chargé. Ce roman nous conduit dans les coulisses du 23 Quai de l'embouchure, dans les bureaux de la réputée brigade de P.J toulousaine. Un thriller puissant et une histoire qui prend aux tripes.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Après les Beaux-Arts de Limoges et de Toulouse, Josiane Saint-Laurent a choisi d'exprimer ses émotions à travers la peinture. Ainsi elle a semé pendant trente ans sa passion créative dans le Sud-Ouest. À la retraite, l'écriture s'est imposée d'elle-même et aujourd'hui le flux des mots est si puissant qu'il l'emporte à rédiger des livres. Son précédent roman : A moi seule a été édité chez Vents Salés.

  • Séduisante et pétillante, Maïka Mekotxea dévore la vie avec audace et passion. Mère protectrice, très moderne d'une ado en pleine crise, la jeune femme mène également une brillante carrière dans la police judiciaire. Quand le cadavre mutilé d'une joueuse de handball, une pelote coincée entre les seins, est retrouvé près de la Grande Plage à Biarritz, une sombre enquête débute pour la commandante et sa fidèle équipe. Entre Pays Basque français et espagnol, le milieu du sport de haut niveau et les corps semés par un prédateur visiblement amateur de chair fraîche, pourra-t-elle éviter de mêler sa vie privée à cette sordide affaire ?
    Une enquête menée tambour-battant par une flic hors norme, au caractère bien trempé. Mais son acharnement risque bien de l'emporter au bord du précipice...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après une carrière professionnelle éclectique - éducateur dans la jeunesse délinquante, puis une trentaine d'années dans le secteur bancaire, avant de s'établir comme propriétaire d'un centre équestre, dresseur de chevaux et entraîneur de cavaliers de jumping -, Serge Archua vit actuellement à Bayonne. Quand il n'est pas sur les terrains de concours hippiques ou en voyage, il se consacre à l'écriture de romans policiers.

  • L'immeuble s'élevait face au Mont Cotton. C'était le plus haut de la ville.
    - Sacrée chute ! Je me demande ce qu'on ressent quand on se jette de là ?
    Muguet posait cette question la main sur le front, se protégeant d'un soleil absent.
    - Peut-être la même sensation que celle de la naissance, murmura Delarque, la peur de l'inconnu, l'angoisse de la douleur, le sentiment d'abandon, enfin, j'imagine... »
    Le corps de Paul Chanon est découvert au pied d'un immeuble de quatorze étages à Bagnols sur Cèze le soir du 1er novembre. Ancien ingénieur chimiste à Prémox, la victime ne semble pas avoir beaucoup d'amis et personne ne sait quoi dire sur elle, sauf que tous le détestait. A commencer par son ex et le chef de la sécurité de Prémox. On demande à un lieutenant nîmois d'aider ses collègues bagnolais. Quatorze étages de chute et autant de pistes. Et si la solution était le temps, le fameux « quart d'heure bagnolais » ?
    Dans ce polar qui oscille entre humour et philosophie, Christian Dorsan nous emmène dans la cité rhodanienne pour une enquête qui nous raconte le mythe de la chute d'Adam.

  • Echo park

    Michael Connelly


    Une sale affaire, 13 ans
    de mystère et, soudain,
    un suspect prêt à passer
    aux aveux ? Ce serait
    si simple...
      Pour Harry Bosch, échouer à résoudre une  affaire est insupportable. Toujours hanté par  la jeune Marie Gesto, disparue à la sortie d'un  supermarché d'Hollywood en 1993 et jamais  retrouvée, il a inlassablement, année après  année, rouvert le dossier. Jusqu'au jour où le  district attorney lui signale qu'un individu  soupçonné de deux meurtres serait prêt à  avouer, mais à l'unique condition d'obtenir  un plaider-coupable qui lui éviterait la peine  de mort. Bosch se méfie immédiatement :  ce suspect ne chercherait-il pas à tromper  la justice ?  Lauréat 2006 du prix du 
    meilleur thrilleer décerné
    par le Los Angeles Times
     

  • Les grenats de Perpignan, ces étincelants bijoux « sang et or » du Roussillon, sont souvent convoités, surtout quand une vieille dame sans défense en
    dispose en grande quantité. Convoités, ils le seront tellement qu'on la tuera pour les lui voler ! Mais alors pourquoi la violera-t-on aussi ?
    Le lieutenant Dominique d'Astié devra, dans un climat de crise qui la touche de près, rechercher un violeur-voleur dans un des vieux quartiers de Perpignan qu'elle aime tant, avant qu'il ne sévisse une deuxième fois.

  • Le droit de se taire

    Paul Heger

    Un homme s'accuse d'un crime mais refuse de s'expliquer. Un doute plane : cet aveu est-il sincère ?
    Comment restituer la vérité dans ce procès ? L'avocate ne peut contester la sincérité de son client, le juge d'instruction souhaite éclaircir cette situation, tandis qu'aux yeux du substitut l'aveu constitue la preuve ultime.
    Après une instruction tumultueuse et des débats passionnés, que décidera la Cour ?
    Ce roman judiciaire vous plonge dans les profondeurs et la complexité du milieu judiciaire. Loin d'un simple jeu de rôles, chacun y joue pourtant le sien.

  • « Il a réinventé le polar. Ni plus  ni moins... Les suites sont souvent  décevantes ; celle-ci fait exception. 
    La confrontation entre Harry  Bosch et le Poète est un sommet  d'intelligence. »
    François Busnel - LireAlors qu'il enquête sur le décès de l'ex-profileur du FBI Terry McCaleb, l'ancien inspecteur des Vols et Homicides Harry Bosch en vient vite à penser que Terry n'est pas mort de sa belle mort, mais a bel et bien été assassiné par un meurtrier particulièrement retors. Les faits et les détails concordants sont très troublants, mais... aussi extravagant que cela lui paraisse, Bosch est amené à penser que l'auteur du meurtre est l'ancien grand patron du FBI, Robert Backus, dit «  Le Poète  ». Sauf que... le Poète est mort. À force de chercher, Bosch découvre une piste qui le remet en contact avec le FBI. 
    Dans le même temps, l'agent du FBI Rachel Walling, ancienne protégée de Backus tout comme l'était McCaleb, et qui a été exilée dans le Dakota du Sud suite au rôle qu'elle a joué dans l'enquête sur le Poète, reçoit l'appel qu'elle redoutait depuis toujours  : oui, le Poète est toujours vivant. Et il ne l'a pas oubliée.C'est donc contre leurs hiérarchies respectives que Walling et Bosch joignent leurs forces et, de Las Vegas au désert du Nevada en passant par les bas-fonds de Los Angeles, ils traquent alors un Poète qui n'a rien perdu ni de sa superbe, ni de son amour de la mort donnée avec la plus grande jouissance.
     

empty