Librinova

  • Sophie Chrizen est l'anagramme de schizophrénie. Qui soigne le mieux la maladie, est-ce réellement le psychiatre ? L'auteure se met en scène mais dresse également un portrait lucide et critique de la prise en charge des malades, évoquant ses vingt années de maladie, mais également son brillant parcours d'étudiante. À la fois roman et auto-fiction, L'Étrange univers du schizophrène embarque le lecteur de manière très romanesque dans un univers mal connu et pris en charge très partiellement, à grands coups de médicaments.

  • Mirages froids

    Baudouin De Mol

    Frédéric Hestainc, chef de l'entreprise qu'il a lui-même créée, ressent une violente envie d'autre chose. Il caresse l'idée de vendre sa société. Seulement, les taxes menacent de lui retirer une large partie du prix qu'il devrait en obtenir. L'exil s'impose. Les époux Hestainc s'installent en paradis fiscal pour y jouir de la vie somptueuse, des cercles d'amis nantis et des loisirs permanents qu'on leur promet. C'est sans compter sur la machination implacable des détrousseurs du chemin qu'ils ont pris. Une course haletante entre la Sologne et l'eldorado s'enchaîne. L'ancien patron parviendra-t-il à distinguer mirages et réalité ? Avec un style implacable, Baudouin de Mol nous plonge dans les sombres faux-semblants de la criminalité économique. Un thriller glaçant !

  • Dans un petit bourg de campagne, quatre jeunes trentenaires vivent au rythme des traditions locales, entre soirées arrosées et matinées embrumées. Chacun reste bien à sa place, de sorte que rien ni personne ne dépasse. La routine est un anesthésique puissant et bienfaiteur, pour qui préfère oublier les affres du passé. Quand, au hasard d'une sortie en ville, Vince découvre un roman faisant le récit de leur traumatisme commun, la machine bien huilée des interactions de la clique se grippe. Les tourments refont alors surface. De fil en aiguille, Brioche, La Biche, Vince et Rousine vont devoir sortir de leur torpeur, s'ouvrir les uns aux autres et partager cette peine qui les ronge depuis des années.

    Et toujours ces questions, qui les obsèdent : où est-il, le monstre à l'origine de leur malheur ? Qui est-il, celui qui a fauché leur ami d'enfance et par là-même volé leur insouciance ? Si onze années ont passé, la colère est intacte. Les relents du passé ne s'effacent jamais vraiment.

  • Rêver en grand

    Elsa Janela

    Comment ai-je pu en arriver là ?
    Moi, c'est Salomé. Entre mon boulot et ma rupture amoureuse, j'avais besoin d'une parenthèse. Au placard la robe d'avocat ! Je comptais profiter pleinement de mes vacances à Bali. Ce que je n'avais pas prévu, c'était d'y croiser le célèbre reporter Adrien Sarreau.
    Soudain, tout s'est emballé. Dans ma tête. Dans mon coeur. Une chose est sûre, depuis cette rencontre improbable, ma vie a vacillé.
    Il me faudra comprendre. Avancer. Mais à quel prix ? Et s'il était temps pour moi de dépasser mes peurs ?
    De Bali à Bordeaux en passant par Paris, découvrez un roman frais et bourré d'humour où les rencontres inattendues, avec un autre comme avec soi-même, jalonnent le chemin du coeur.

  • Impact(s)

    Marie Devers

    " Bercée par une chaleur tropicale, mon être, tout entier, battait sauvagement la mesure. Soudain, un choc immense m'a traversée de toutes parts. Un choc violent, brutal, intense. Mon coeur, presque aussitôt, a bondi hors de moi, soulevé par une bourrasque d'effroi. Puis, plus rien. "
    Un jour de printemps, Maïa est violemment percutée par la voiture de Juliette, sous le regard déboussolé de Ninon. Malgré elles, ces trois femmes se retrouvent alors liées. IMPACT(S) retrace l'histoire de destins mêlés, de vies qui s'entrechoquent et se répondent. De plaies béantes ou niées. De démons qui rôdent et de réminiscences inattendues.
    Ce roman décrit avec tendresse et puissance la vie de trois femmes, courageuses et fortes, qui se débattent pour (sur)vivre. Trois femmes qui sont à la croisée des chemins et qui, au-delà des tempêtes, ont choisi de lutter envers et contre tout.

  • Quitter la ville pour la campagne : un mythe, un rêve, un défi ? Audrey, citadine de longue date, a besoin de changer de vie. Avec son compagnon et leur fils, ils décident d'aller vivre "au vert", plus proches de la nature. Ce livre retrace avec authenticité et humour leur parcours, les obstacles et les bonnes surprises rencontrées en chemin. Au fil de leur histoire, c'est un portrait de la campagne actuelle qui est dépeint, avec tout ce qui fait rêver mais pas que... Ecrit à plusieurs voix par un collectif de femmes du Nord Ardèche, cet ouvrage a pour ambition d'offrir des éclairages et des témoignages sur le thème de l'installation à la campagne, autour du récit d'un personnage central.

  • Schoolblock

    Max Steen

    2040. Endeuillé par la mort de sa fiancée dans l'explosion criminelle du lycée de Savannah où ils exerçaient tous deux, Holden Openbook, jeune professeur de français américain, obtient un poste à Meaux. Le calvaire qu'il va y endurer le fait hélas vite déchanter.
    Il saisit  alors l'occasion qui lui est offerte de quitter une France en crise et de regagner son Sud natal. Sa candidature y a en effet été retenue pour inaugurer à Charleston le projet expérimental du "schoolblock", un lycée-forteresse high-tech garantissant le complet anonymat de ses enseignants et la docilité contrainte de leur auditoire.
    Mais une rencontre fortuite dans la baie, un jour de  tempête, le conduit à s'éprendre en secret de sa meilleure élève, la "pupril" Wanna Lurne, étrange métisse de 18 ans.
    Prendra-t-il le risque de se démasquer et de fuir avec elle vers Monument Valley ?

    Création et graphisme de couverture: Raphaël Stintzy et Thierry Labeyrie-Cabanne.

  • Dans la mort, le corps avait gardé une part d'enfance. Le jeune homme se tenait adossé contre l'arbre, le visage tourné vers le feuillage et le ciel, et ses yeux grands ouverts fixaient les espaces au-delà, dans un calme serein mais plein d'attente, comme on prie.

    Il n'y avait pas de sang. Pas de traces de coups. Pas de vêtements salis ni déchirés. On ne l'avait pas non plus traîné, il semblait s'être assis là, tout simplement, en attendant que la vie s'échappe de lui. Même son visage paraissait paisible. Et ses yeux...

    Ce roman commence par une énigme : pourquoi ce mort sans traces ? Pour comprendre cette mort, Cathy Borie nous propose de de suivre deux vies qui pourtant ne se rencontrent pas, semblent ne rien avoir à faire l'une avec l'autre : celle d'une jeune femme, Clémentine, qui vit à Paris, celle d'un trentenaire, Grégoire, installé depuis quelques semaines à Barcelone. À travers leurs intimités, leurs recherches du bonheur, leurs difficultés, ils nous livrent peu à peu leur impossibilité à entrer dans leurs propres existences.

    Qui est Clémentine ? Qui est Grégoire ? Qu'ont-ils de commun ? La vérité se dévoile. Une vérité qui interroge l'existence même.

  • « Sait-on jamais ce qu'il restera de nous ? Des vestiges écarlates, l'amour et la honte à la fois, le remords qui commence là où s'amenuise la passion. Vivre avec la simple idée qu'une fois les corps éteints, il ne subsistera peut-être rien de ce qui a tant bouleversé, quelle déconvenue. »

    Lorsque l'avocat Mathieu Berger reçoit la visite de Margaux Delore, il est loin de se douter qu'il ne s'agit pas d'une cliente comme les autres. La jeune femme est venue lui remettre un dernier message de sa mère, Clémence Madigan, décédée d'un cancer deux mois auparavant. Se sachant condamnée à bref délai, Clémence a profité du temps qui lui était imparti pour un dernier voyage intérieur et elle a choisi l'écriture pour laisser quelques vestiges à ceux qu'elle a aimés. Sa famille, bien sûr, déchirée plusieurs années auparavant par un drame dont personne ne sortira indemne, mais aussi Mathieu, sa part d'ombre et de lumière à la fois. Une  histoire d'amour aussi intense que déraisonnable - de celles qui restent en filigrane de toute une vie et où la douleur de la chute est à la mesure du bonheur éprouvé.

  • « Je me sens vide et creux tel un écrivain qui vient de terminer son manuscrit ou un coupable qui a fait ses aveux.
    Je suis un assassin. »
    Le commissaire, chargé d'enquêter sur un attentat pendant une campagne électorale à Marseille raconte son histoire. Il nous plonge dans une ville fantasmée, suspendue entre rêves et réalité où il vit des amours étranges.
    Une enquête rythmée par des sujets actuels : le terrorisme, le racisme, les enjeux de l'immigration clandestine.
    Curieux commissaire qui rêve de Marseille aux portes du désert... qui joue avec sa fille Julie dans un Far-West de cinéma et l'entraîne dans des voyages improbables.
    Est-il amoureux de l'amie de Julie, Leïla, que sa mère veut exiler en Algérie ?...

    « Au détour d'une enquête rythmée par des sujets actuels tels que le terrorisme, le racisme ou encore les enjeux de l'immigration clandestine, l'auteur évoque avec subtilité les conséquences de ces phénomènes sur la société actuelle. »

    « Aux frontières du cinéma et du théâtre, Marseille la Blanche est un roman de tous les genres. Découvrez ce roman atypique qui n'aura de cesse de vous surprendre ! »
    Extraits du communiqué de presse de Librinova

    " Un vrai texte, des passages très forts... Poésie incontestable de l'écriture."
    Comité de lecture Centre de ressources des écritures contemporaines
    Extraits de critiques dans sa version théâtrale

  • Ici, sans toi

    Loïc Gry

    La nuit est belle, parsemée d'étoiles qui se dessinent à l'horizon.
    Étendue sur un buis d'oyat, elle observe l'immensité des cieux. Le frémissement des vagues sur la roche berce l'île, mais elle ne le perçoit pas. Elle sent la corde serrer de plus en plus son cou, asphyxiant progressivement ses poumons. Elle ne se débat plus, se contente d'observer, abasourdie, la beauté qui se dessine devant elle.
    Les mains qui l'étreignent appuient de plus en plus fort sur sa gorge. Une dernière bouffée d'air salée, l'instant d'après, elle s'éteint.
    La nuit. L'obscurité. Éternelle.
    Cette nuit-là, Paul, ancien flic des Stups, quadragénaire divorcé et mélancolique est appelé pour une disparition : la fille unique d'un riche homme d'affaires de La Baule vient de s'évaporer en mer.
    Très vite, son cadavre est retrouvé sur l'île des Évens, mais une chose intrigue Paul, un détail, morbide, sur le corps de la jeune fille : ses tympans, ils ont été percés, de son vivant.
    Alors, crime passionnel ou pulsion mortelle ?

  • "Chez les Brontë, le pilier était le père, intimidant par sa haute stature et son titre de révérend. Il y avait une tante pour veiller à l'éducation des enfants, mais pas de mère. C'est probablement par cet interstice que j'avais pu me faufiler dans la famille et me sentir chez moi parmi les quatre enfants qui complétaient la maisonnée."

    On sait que lire ne va pas sans risque, la narratrice le vérifie à ses dépens : pour avoir trop fréquenté les Brontë, elle finit par se prendre pour un membre de la famille. Seul bémol à sa conviction, elle n'est pas sûre de savoir lequel. Ainsi débute une enquête qui la plonge dans les vertiges de l'identité, au fur et à mesure qu'elle brosse les portraits des trois célèbres soeurs et de leur frère. Comme s'ils détenaient à eux tous le secret de sa vie, la narratrice se reconnaît à divers titres dans chaque membre de cette fratrie. Charlotte, Emily, Anne et Branwell ont été des enfants écrivains, c'est là que se noue la trame singulière qui relie sa propre histoire à celle des Brontë. Portraits croisés, promenades et rêveries sur la lande du Yorkshire interrogent la condition enfantine et celle des femmes écrivains, que tout rapproche à cette époque.

  • En 2023, à New York, Alexandre naît sans mains. Les docteurs Jefferson, pédiatre expérimenté, et Kogino, chirurgien de la main, décident d'équiper le nouveau-né de prothèses myoélectriques intelligentes reliées à son cerveau.

    Malgré cette prouesse médicale, Jefferson se questionne sur l'existence de cet enfant. Pour quelles raisons Alexandre semble-t-il si concerné par son absence de mains, alors qu'il vient à peine de naître ?

    Les recherches du pédiatre lui révèlent que la vie d'Alexandre a débuté trente millénaires plus tôt et qu'il renaît éternellement... De la grotte de Maltraviesco, en passant par l'apprentissage des hiéroglyphes et les métiers manuels, Alexandre a toujours fait de l'usage de ses mains le centre de sa vie. De quoi sera faite sa nouvelle destinée ?

    Plongez dans L'Éternité et deux mains, un roman intemporel qui nous transporte de siècle en siècle sur les traces d'un homme aux vies multiples.

  • Fondamental

    Angie

    Après une expérience professionnelle éprouvante, Sophie décide de quitter ses Cévennes natales et part s'installer sur la côte d'Azur. Cadre dans la maintenance navale, la jeune femme n'a pas oublié les valeurs entrepreneuriales que son père lui a inculquées. Cet homme, qui a dédié sa vie à l'entreprise familiale, est son héros. Aussi, lorsque celui-ci disparaît, Sophie perd une partie d'elle-même. Elle éprouve alors le besoin de se recentrer sur l'essentiel, sur ce qui lui a été transmis. Peut être est-il temps pour elle de revenir aux origines ? Peut-être la réponse se trouve-t-elle au coeur d'une vieille légende familiale ?

  • Un soir, en rentrant du travail, Samuel découvre que son fils a disparu de la maison d'Ardèche. Il soupçonne rapidement sa compagne, qui souffre de troubles psychologiques. Avec l'aide de Christian, un ami fidèle, Samuel part à la recherche de son petit garçon. 
    Sur leur route, ils font la rencontre de Johnny, Marie-Philomène ou encore Charles, des personnages hauts en couleur, à l'existence cabossée. Touchés par la quête de Samuel, ceux-ci décident de l'aider à retrouver le petit Alexandre. Ensemble, ils traversent la France, de Marseille à Dunkerque, sur les traces de l'enfant.
    Bruno Salazard nous plonge dans un roman sensible et poignant sur la famille, la paternité et l'amitié.

  • La vie de Suzanne a mal commencé : un père violent, une mère partie trop tôt, une famille qui l'abandonne...

    Mauvais karma ou simple malchance ?

    Destinée à une vie triste et sans saveur, elle décide de mener une existence solitaire et morose, qui va pourtant voler en éclats suite à une grande révélation.

    Suzanne réussira-t-elle à transformer ses souvenirs du passé pour devenir une femme comblée et heureuse ?

    Celui qui accepte d'entendre et de voir les événements de sa vie différemment peut découvrir un plus grand bonheur, inattendu et bouleversant.

    On ne peut pas choisir le point de départ mais on peut décider de l'arrivée !

  • L'enfant-mandragore

    David Vall

    Novembre 1970. Sous une identité usurpée, une femme avide de vérité entre au service d'Anton Hauser, vieil homme mourant reclus dans sa riche propriété au bord du lac Léman. Certaine que sous le nom de Hauser se cache un criminel de guerre qui a échappé à la justice, la femme se risque bientôt dans une relation ambiguë avec celui qu'elle s'est juré de retrouver avant Dieu. Mais auprès du vieil homme malade vit un enfant singulier, au comportement étrange et aux propos insensés. Il prétend marcher sur cette Terre depuis plus de quatre siècles, être né d'une sorcière brûlée vive pour hérésie, avoir servi de modèle au peintre Michelangelo Merisi da Caravaggio et suivi son actuel protecteur sur les chemins de la perdition. En échange d'un répit pour le vieil homme, le garçon propose à la femme de lui raconter sa propre histoire et les secrets de son protecteur désormais aux portes de la mort. L'enfant est-il vraiment condamné à traverser l'Histoire sans vieillir, à en être le témoin maudit des heures les plus admirables comme les plus noires ? Est-il doté d'un esprit manipulateur, habité par la folie, ou au contraire frappé d'une lucidité terrible sur le monde ? En décidant d'écouter cet enfant qui n'en est peut-être plus un, la femme entame une plongée dans le passé et la psychologie des profondeurs, un voyage vers le salut ou sa propre perdition.

  • Octo-géniale !

    Karen Vinot

    Gentiane, pimpante octogénaire, vient d'être rapatriée dans sa villa en Corse à la suite d'un accident de ski. Durant sa convalescence, les souvenirs de son passé tumultueux viennent danser dans sa tête, tandis que Daniel, un homme de trente ans son cadet, se rapproche curieusement d'elle.
    Cette grand-mère espiègle déterre les sixties et vous entraîne dans cette décennie où règnent vitalité, audace, révolutions. Accrochez-vous, Gentiane roule vite, porte un revolver, adore l'apéro et croquer les hommes !

  • « Mais tu n'as jamais conduit autre chose que ta vieille Twingo automatique ! D'ailleurs, ta vie entière tu l'as menée comme ça : étriquée, cabossée et sans jamais passer la seconde toute seule ! »  
    Jayne se foule la cheville le jour où elle joue sa carrière d'avocate, devant le café tenu par Nora et Zadig. Sur le trottoir, les chutes s'enchaînent, réunissant des blessés qui n'auraient jamais dû se rencontrer. Du café à l'hôpital, entre sourires et émotions partagés, les liens se renforcent ou se distordent. Peut-être l'occasion pour chacun de se poser les bonnes questions sur sa vie ?
    Les étincelles sont au rendez-vous dans ce roman feel-good où les protagonistes ont en commun un besoin de se réinventer et une langue bien pendue. On y parle de confiance en soi, de relations mère-fille, de reconversion professionnelle, d'amitié et d'amour (et inversement). Des sujets universels, traités sur un ton enjoué et poétique.  

  • Cela fait 300 000 ans que nos ancêtres ont fait leur apparition sur la planète Terre. De toutes les espèces, Homo sapiens est l'une de celles à s'y être le plus rapidement développée.
    Cette dernière a fortement imprégné et marqué son environnement, sans vraiment se préoccuper de l'impact que cela pouvait avoir sur les autres formes de vie ou les ressources naturelles dans lesquelles elle ne s'est pas privée de puiser.
    Quels sont les grands épisodes de cette marche en avant effrénée ? Quels sont les enjeux d'aujourd'hui et quelles sont les perspectives d'avenir ?
    C'est dans cette incroyable aventure que nous plonge Bruno Charlaix en revisitant quatre périodes cruciales de l'histoire de l'humanité, des origines jusqu'aux derniers dérèglements actuels. Malgré tous les efforts entrepris par un collectif composé des vingt personnes les plus puissantes de la planète, les chances de survie semblent désormais bien minces.

  • De chair et de marbre

    David Vall

    Au milieu des années 2000, dans le Paris des arts et de la nuit, deux êtres blessés en rupture avec leurs proches se débattent pour se trouver une identité et fuir en avant vers leurs idéaux. Cillian, bouleversé par la mort de son frère et dégoûté tant par sa famille que par la société, ignore encore tout d'Alice, étudiante au Conservatoire et habitée par des démons qui la dévorent à petit feu. Lui est attiré dans la nuit par Romain, un jeune homme charismatique et mystérieux, comme à la poursuite d'un souvenir fugitif ; elle se réfugie dans la musique et sa virtuosité au clavier, comme si les notes pouvaient suffire à la nourrir. 
    De rencontres marquantes en obstacles de parcours, tous deux vont apprendre un peu de la vie par des chemins détournés, avant de se découvrir une route commune marquée par le hasard ou le destin. Et s'il n'y avait de salut que dans l'évasion à deux ? C'est l'histoire de la résilience des êtres, de la lumière après la nuit, de la nausée et du bonheur enfin de se frotter aux autres.

  • Leila, Adèle, Ben, Magalie et Madame Ronchin : un voyage dans la psyché et les souvenirs, une immersion dans l'amour, les blessures et la violence. Un périple plein d'humanité qui ne vous laissera pas indemne. Inclus notamment "L'ultime voyage de la Rose", nouvelle finaliste du concours des éditions Epoints et Librinova 2016 "Des nouvelles pour voyager".
    Réédition 2018 : découvrez un récit exclusif, "le voleur d'enfance".

  • Café crème allongé

    Alexandra Apikian

    24 cafés, tous sur le trajet du bus emprunté au quotidien. 24 pauses sur le chemin du travail pour retrouver la liberté et le plaisir d'écrire. À partir de faits réels à peine romancés et de rêveries de comptoir, l'auteur nous plonge avec un regard amusé dans la vie parallèle des cafés parisiens le matin. De la chronique de café au blog girly, en passant par le guide du bistrot parisien, récit d'une école buissonnière moderne. Salvateur !

  • La Troupe

    Frederic Meurin

    Pacôme, Nathan et leurs amis se lancent à la conquête des planches. Leur pari pour sortir de l'ombre ? Faire corps face à l'adversité. Car dans les coulisses, quand les personnages se taisent, les comédiens aiment, espèrent, galèrent. Mais les comédiens tombent-ils jamais le masque ?

empty