Policier & Thriller

  • Que peut-on encore perdre quand la vie vous arrache le seul être
    que vous avez jamais aimé ?
    Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l'inimaginable. Alors qu'elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d'un bois. En quelques secondes, l'existence d'Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n'est qu'un début. Car Adam n'a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu'il existe pire que de perdre ce que l'on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois...
    Né en 1977, Valentin Musso est l'auteur de nombreux succès traduits dans plusieurs langues. En quelques années, il a su s'imposer comme l'une des voix les plus originales du thriller français, notamment avec Le Murmure de l'Ogre, Une vraie famille et Dernier Été pour Lisa, tous disponibles en Points.
    " Valentin Musso fabrique une œuvre romanesque aux récits remarquables par leur construction, leur écriture et leur densité. "
    Pierre Vavasseur, Le Parisien

  • C'est drôle, c'est exquis, c'est anglais !
    Quand Miss Marple rencontre le Capitaine Marleau : la série phénomène dont vous ne pourrez plus vous passer.

    Dans la petite ville de Marlow, en Angleterre, Judith Potts, 77 ans, mène la vie qui lui plaît. Elle boit un peu trop de whisky et se baigne toute nue dans la Tamise, et alors ? Au pays des excentriques, elle est la reine !
    Un soir, elle entend, provenant de la maison de son voisin, un cri suivi d'un coup de feu. Elle en est sûre : un meurtre a ete commis. Mais la police ne la croit pas. Pas d'énigme sans solution pour Judith Potts ! La vieille anglaise passionnée de mots-croises va se lancer dans l'enquête avec, a ses côtés, Becks, la femme du vicaire, et Suzie, la promeneuse de chien et commère attitrée de Marlow.
    Vous reprendrez bien un nuage de crime avec votre the ?

    Robert Thorogood est le créateur et scénariste de la série TV a succès Meurtres au paradis, suivie par 5 millions de telespectateurs en France. Avec cette première enquête des Dames de Marlow, il donne vie a une héroïne qui déchire tout : Judith Potts !

  • « Allô, le service de la Sûreté ? M. l'inspecteur principal Ganimard est-il ici ? Pas avant vingt minutes ? Dommage ! Enfin. Quand il sera là, vous lui direz ceci de la part de Mme Dugrival. Oui, Mme Nicolas Dugrival. Vous lui direz qu'il vienne chez moi. Il ouvrira la porte de mon armoire à glace et, cette porte ouverte, il constatera que l'armoire cache une issue qui fait communiquer ma chambre avec deux pièces. Dans l'une d'elles, il y a un homme solidement ligoté. C'est le voleur, l'assassin de Dugrival. Vous ne me croyez pas ? Avertissez M. Ganimard. Il me croira, lui. Ah ! J'oubliais le nom de l'individu : Arsène Lupin »

  • Si tu laisses la porte entrebâillée, les murmures viendront se glisser...
    Un écrivain veuf, Tom, et son fils de 8 ans, Jake, emménagent dans une nouvelle ville.
    Featherbank. Si charmante et calme en apparence.
    Où vingt ans plus tôt, un serial killer a été arrêté après avoir tué plusieurs enfants.
    On l'appelait l'Homme aux murmures.
    Des murmures que Jake a entendus. A la porte de sa maison.
    Et si tout recommençait ?
    Alex North est né et vit à Leeds. L'Homme aux murmures est son premier roman.
    " Brillant ! Pour tous les lecteurs de Thomas Harris et de Stephen King. " Booklist
    " Poignant et terrifiant. " Entertainment Weekly
    Traduit de l'anglais par Brigitte Remy-Hébert


  • Metz 1789. Le vigneron Lefèbvre est sauvagement assassiné. Le vétérinaire Augustin Duroch découvre par hasard son cadavre, pris en glace dans la Seille. L'homme travaillait dans les vignes des notables de Metz, dont le conseiller au parlement Roederer et le maître échevin Maujean.



    L'ambition politique du conseiller Roederer inquiète l'artiste vétérinaire Augustin Duroch qui se passionne pour les élections aux états généraux. A cette occasion, des factions rivales s'affrontent d'une manière préoccupante. Tandis que la misère désespère le peuple, les privilégiés donnent des réceptions musicales, se livrent au libertinage, vivent dans l'insouciance. L'arrivée d'une belle harpiste dans sa ville natale fait naître jalousies et médisances. Dans tout le pays, des rumeurs inquiétantes accusent des bandes de pillards d'attaquer les villages et les châteaux et laissent entendre que les Juifs se livrent à des trafics...
    Dans ce milieu où s'accumulent les menaces, la disparition d'un vigneron, à la veille de la Saint-Nicolas, plonge Augustin Duroch dans une affaire complexe où trempent les personnalités en vue de la ville de Metz



    Anne VILLEMIN-SICHERMAN, médecin gynécologue, a créé le personnage d'Augustin Duroch, artiste vétérinaire enquêteur, en hommage à son père, dernier maillon de trois générations de vétérinaires. Passionnée par le XVIIIe siècle, elle plonge ses lecteurs au coeur de la vie quotidienne sous l'Ancien Régime. Elle a obtenu le Prix de la ville d'Hagondange 2017 lors du Salon du livre féminin et le Prix Historia 2019 du roman policier historique.



  • Little Heaven

    Nick Cutter

    Le passé est un molosse qui vous poursuit à travers champs et collines, tenaillé par une faim dévorante, vous pistant jusqu'à ce que, une nuit, vous l'entendiez gratter à la porte. La première fois que les chasseurs de primes Minerva, Micah et Ebenezer font équipe, en 1966, c'est pour retrouver un enfant enlevé par une secte obscure oeuvrant au Nouveau-Mexique, dans un endroit nommé Little Heaven. Quinze ans plus tard, c'est la fille de Micah qui est enlevée, et le trio devra s'armer pour affronter le débarquement de l'Enfer.
    Avec un plaisir manifeste et sa perversité habituelle, Nick Cutter démontre dans ce western sanglant et nerveux qu'il a su dompter les codes du roman d'épouvante.

  • Une Parisienne, élevée par de riches cousins et lassée de ce milieu snob, a épousé un hobereau de la Haute-Auvergne, qui l'emmène dans son château des Bois-Noirs. Dans cette région perdue sous la neige, au milieu des brouillards, Hélène, surprise par la vétusté et l'abandon d'une antique demeure, plus semblable à une prison qu'à un château, s'efforce de s'adapter à une vie déconcertante où elle s'engage pourtant avec toute sa loyauté. Elle sera aidée par l'amitié affectueuse - et bientôt passionnée - de son beau-frère. Leurs intérêts ne tardent pas à s'opposer à ceux du mari. Dans ce conflit, Gustave le Taciturne, qui nourrit pour sa femme un sombre et insatiable amour, deviendra irrésistiblement le ministre d'un destin qui a fait séculairement de cette maison le royaume de la mort la plus cruelle.

  • Il vit à Londres, au 221 B Baker Street à la fin du dix-neuvième siècle. Il a des idées un peu bizarres... Il se passionne pour certaines branches de la science. Il est assez calé en anatomie, est un chimiste de premier ordre qui, malgré des études très décousues et excentriques, a amassé un tas de connaissances peu ordinaires. Il n'est pas aisé de le faire parler, bien qu'il puisse être assez expansif quand l'envie lui en prend. Il joue du violon.Il a un métier : dénouer des énigmes étranges auxquelles il est le seul à pouvoir apporter une solution. Il a un défaut : il affectionne les drogues. Il a un ami : le docteur Watson, témoin et narrateur de ses aventures. Son créateur, Arthur Conan Doyle, a inventé le récit policier moderne. Il s'appelle Sherlock Holmes.
    Traduction nouvelle de Eric Wittersheim Edition bilingue Illustrations de Sidney Paget
    On trouvera, dans ce premier volume : Romans - Une étude en rouge- Le Signe des quatreNouvelles Un scandale en Bohême, La Ligue des rouquins, Une affaire d'identité, Le Mystère de la vallée de Boscombe, Les Cinq Pépins d'orange, L'Homme à la lèvre tordue, L'Escarboucle bleue, La Bande tachetée, Le Pouce de l'ingénieur, L'Aristocrate célibataire, Le Diadème de béryls, Les Hêtres-Dorés, Flamme d'argent, Le Visage jaune, L'Employé de l'agent de change, Le Gloria Scott

  • Branle-bas de combat à la Criminelle de New York. Isaac McQueen, dit le Collectionneur, prédateur pédophile à l'intelligence redoutable, vient de s'évader de prison. Dans la foulée, il a fait sa vingt-septième victime, à qui il a laissé la vie sauve uniquement pour qu'elle délivre un message au lieutenant Dallas. Douze ans plus tôt, Eve mettait ce détraqué derrière les barreaux. Aujourd'hui, déterminé à se venger, McQueen la défie dans un jeu de piste macabre qui doit la conduire à Dallas, au Texas. Là où Eve a longtemps vécu. Là où dorment les plus noirs démons de son enfance...



  • Il vit à Londres, au 221B Baker Street, à la fin du dix-neuvième siècle. Il a des idées un peu bizarres... Il se passionne pour certaines branches de la science. Il est assez calé en anatomie, est un chimiste de premier ordre qui, malgré des études très décousues et excentriques, a ammassé des tas de connaissances peu ordinaires. Il n'est pas aisé de le faire parler, bien qu'il puisse être assez expansif quand l'envie lui en prend. Il joue du violon. Il a un métier : dénouer les énigmes étranges auxquelles il est le seul à pouvoir apporter une solution. Il a un défaut : il affectionne les drogues. Il a un ami : le docteur Watson, témoin et narrateur de ses aventures. Son créateur, Arthur Conan Doyle, a inventé le roman policier moderne. Il s'appelle Sherlock Holmes.

  • Il vit à Londres, au 221 B Baker Street à la fin du dix-neuvième siècle. Il a des idées un peu bizarres... Il se passionne pour certaines branches de la science. Il est assez calé en anatomie, est un chimiste de premier ordre qui, malgré des études très décousues et excentriques, a amassé un tas de connaissances peu ordinaires. Il n'est pas aisé de le faire parler, bien qu'il puisse être assez expansif quand l'envie lui en prend. Il joue du violon. Il a un métier : dénouer des énigmes étranges auxquelles il est le seul à pouvoir apporter une solution. Il a un défaut : il affectionne les drogues. Il a un ami : le docteur Watson, témoin et narrateur de ses aventures. Son créateur, Arthur Conan Doyle, a inventé le récit policier moderne. Il s'appelle Sherlock Holmes. Traduction nouvelle de Eric Wittersheim Edition bilingue Illustrations de Sidney Paget

  • - Une belle nuit, Jugonde ! Une nuit lourde de promesses ! Il humait : - Sentez-vous ? L'air véhicule des relents de meurtre. Je discerne un subtil parfum de police répandu partout. Cette soirée m'évoque certaines fins de journées d'été orageuses où l'on surprend, le long des caniveaux, des fuites de rats ; où des nappes de vapeurs empoisonnées, remontées des égouts, stagnent au ras des trottoirs. L'air sent la mort, ce soir ! Le secrétaire considéra son patron avec des sentiments proches de l'inquiétude. L'homme à la mine de hibou était-il un avocat ou un nécromant ? - En voiture ! reprit Lepicq. En voiture pour la maison du crime ! Nous allons découvrir comment on a tué, et qui a tué ! Nous allons tout découvrir ! Jamais je ne me suis senti aussi vivant que ce soir, où nous descendons chez les morts ! Cercueils, croque-morts et pierres tombales pour deux cadavres sans assassin. Et pour Prosper Lepicq, une course endiablée après le corps du délit. Une enquête magistrale à la manière noire.

  • Dodgers

    Bill Beverly

    " Avec son rythme soutenu et son intrigue impeccablement maîtrisée, un des plus grands polars littéraires que vous lirez jamais. "
    Donald Ray Pollock
    East, quinze ans, est chef des guetteurs devant la taule, une maison où l'on vend et consomme de la dope, dans un ghetto de Los Angeles.
    On ne saura jamais pourquoi ni comment, car la petite bande n'a rien vu venir, mais un jour les flics débarquent.
    La taule est fermée, East doit se racheter.
    En allant dans le Wisconsin éliminer un juge, témoin compromettant. Accompagné de son frère Ty, douze ans et complètement fêlé, d'un pseudo-étudiant et d'un gros plutôt futé. Sans armes, avec de faux papiers et quelques dollars en poche.
    À bord du monospace bleu pouilleux qui quitte le soleil californien pour le froid des Grands Lacs, l'ambiance est de plus en plus crispée. Et, à l'arrivée, rien ne se passera comme prévu.
    Roman noir écrit au cordeau, voyage initiatique qui infléchit les destinées, Dodgers fait penser à The Wire et à Clockers. Mieux : il y a là une tonalité poignante, une poésie tragique, un je-ne-sais-quoi d'électrisant tout à fait uniques.
    Bill Beverly a grandi à Kalamazoo (Michigan) et fait ses études à l'Université de Floride. Il enseigne la littérature américaine à la Trinity Washington University et vit dans le Maryland. Dodgers est son premier roman.
    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Samuel Todd


  • Une jeune Bridget Jones française et un misanthrope américain amateur de bonne chère plongé dans une enquête passionnante.

    Paris. Pour fêter ses 40 ans, Anne Darney s'apprête à prendre l'avion à la recherche de son amour de jeunesse, Daniel Harlig, histoire de s'affranchir d'un souvenir qui l'obsède et aura contribué à l'échec de toutes ses relations amoureuses. Elle a décidé, plus de vingt ans après, de retrouver ce garçon américain qui lui avait fait la promesse, un jour, de venir la chercher. Mais ce que Anne va trouver à San Francisco ne ressemble en rien à une bluette...
    Pour connaître toute la vérité sur ce qui lui apparaît vite comme " l'affaire Daniel Harlig ", il lui faudra convaincre un inspecteur de police fraîchement retraité, Bill Rainbow, grand amateur de gastronomie dont la corpulence n'est pas sans évoquer celle d'Orson Welles, de reprendre du service. En échange de la confection par Anne, cuisinière émérite, d'un repas de Noël digne du Festin de Babette, Bill va accepter de reprendre cette enquête qui le mènera à une découverte stupéfiante.
    Ce roman policier psychologique et charnel, truffé d'hommages à Alfred Hitchcock, où les secrets intimes enfouis dans le passé se mêlent aux appétits les plus crus, est ancré totalement dans l'époque, l'action se situant essentiellement aux États-Unis en décembre 2008, en pleine récession mondiale, un mois après l'élection de Barack Obama.
    En bonus, la présence de fiches cuisine à la fin du roman, reprenant les plats qui composent le festin élaboré par les deux protagonistes du livre (recettes originales du chef Éric Léautey, auteur de nombreux ouvrages sur la cuisine et chef de la chaîne Cuisine.TV).

  • Vers le milieu de la nuit dernière, le plus fameux des hors-la-loi modernes, aidé de quelques complices, a pris à l'abordage le Allô-Police , yacht de M. Mac Allermy junior. L'équipage, attaqué par surprise, a été désarmé et les officiers enfermés dans leurs cabines. Les assaillants se sont alors trouvés maîtres du navire. Cette situation invraisemblable a duré jusqu'aux environs de midi. À ce moment, les officiers captifs ont pu communiquer entre eux, par un trou percé dans une cloison, et l'un d'eux a réussi à ouvrir les portes de ses camarades, délivrer les matelots, et bataille a été livrée aux pirates. Ces derniers ont enfin, malgré leur résistance, été contraints à se rendre. Arsène Lupin lui-même, après un combat acharné, dut céder au nombre. Traqué comme une bête fauve dans tout le navire, il fut enfin acculé à l'avant contre le bastingage. Mais au moment d'être pris, il s'est jeté par-dessus bord et a plongé dans les flots. Aucune des innombrables personnes qui assistaient à la scène ne le vit remonter à la surface...

  • Grégory et Jennifer habitent Pissos, petite commune située dans les Landes. Deux ados qui aspirent à quitter cette prison et ses étendues étouffantes de pins. Il faut dire que l'avenir se veut inéluctablement sombre dans ce bled et ce ne sont pas les adultes qui pourraient déjouer ces présages. Jean-Marc s'occupe de sa fille tant bien que mal, alternant la scierie et les litres de pastis pour noyer son veuvage. Michel, lui, se perd entre son poste de buraliste et ses tournées au bar, écrasé par le poids de ses envies inavouables. Pas de place pour son fils dans tout ça. Et si la marche de ce quotidien morose était bousculée par une vieille histoire? Devenus pions d'un homme prisonnier du passé, ces laissés-pour-compte de la France moderne verront leur vie basculer.

    Né en 1985, Sylvain Matoré est psychologue. Grand lecteur (Steinbeck, Kerouac, Burroughs...) passionné depuis toujours par l'écriture, il est passé par la musique, cognant sa batterie pour plusieurs formations rock, dans des concerts en France, en Angleterre et aux États-Unis, avant de prendre la plume. Il est l'auteur de Cercles paru chez Alma en 2014, Emprisonnés est son deuxième roman.



  • Points clés


    Quatrième tome des enquêtes d'Augustin DUROCH, artiste vétérinaire au XVIII° siècle. Description de la cour de Louis XVI. Intrigues financières et criminelles sous l'Ancien Régime. Documentation historique précise, suspens policier, aventure amoureuse.


    Contenu


    6 février 1784. Á Metz, la rue de la Baue brûle et l'on trouve le cadavre de Phélipette de Rosemain, une femme d'affaires, dans les cendres. Les rumeurs vont bon train à propos des activités énigmatiques qui conduisaient la victime à la cour de Louis XVI.



    Augustin DUROCH, artiste vétérinaire, commence son enquête à la demande d'une banquière juive de Metz qui avait octroyé un prêt conséquent à la victime.

    À Versailles, les aristocrates s'impatientent, car leurs affaires ne suivent pas le cours attendu. Calonne, fastueux personnage, ministre des Finances de Louis XVI, est visé par les pamphlets et les cabales destinées à le discréditer aux yeux du roi. Éléonore, sa maîtresse, part le rejoindre à Versailles. Quel jeu jouera-t-elle ? Qui traite dans l'ombre ? Inquiet, le ministre Calonne s'adresse lui aussi à Augustin DUROCH, qu'il estime depuis longtemps pour sa sagacité et sa loyauté.

    En chemin, à Versailles, à Paris, DUROCH affrontera de nouveaux périls. Sa route croise celle de personnages historiques hors du commun, jusqu'au Marquis de Sade qui lui offrira un secours inattendu.







  • C'est à une véritable immersion dans le Saint-Flour du XVe siècle que l'auteur nous invite.
    Un horrible meurtre ayant été commis le 10 novembre 1453, Quentin Ballade, prévôt du lieutenant du bailli, ouvre son enquête. Elle ne se terminera que le 30 novembre 1461.
    En suivant Quentin dans son enquête, le lecteur va s'immerger dans le quotidien de Saint-Flour à cette époque marquée par la fin de la Guerre de Cent Ans et la fin du Moyen Âge. Il découvrira la vie dans les quartiers besogneux du faubourg du Pont et de la rue Coste, où l'on retrouve tanneurs, cardeurs, drapiers, potiers et ferroniers, et la vie dans les quartiers de la ville haute où l'on retrouve la haute société dans ses hôtels particuliers. Seuls les taverniers sont présents dans toute la ville, en haut comme en bas.
    De l'évêque aux trois consuls, de la police communale à la justice royale, des processions des corporations aux jeux du Pré de Pâques, de la loge de la recluse à la mayso de las filhetas comunas (le bordel municipal), c'est toute cette époque qui revit.

  • Les Ombres du désert

    Parker Bilal

    • Seuil
    • 2 Février 2017

    Après Meurtres rituels à Imbaba, la troisième enquête de Makana, détective privé pas comme les autres.
    Début 2002, peu après le 11-Septembre. Alors que les Israéliens assiègent Ramallah, une forte tension agite les rues du Caire, où Makana file tant bien que mal la Bentley de Me Ragab, que sa femme pressent d'adultère. En réalité, l'avocat va voir sa protégée, Karima, une jeune fille gravement brûlée dans l'incendie de son domicile. La police croit à un accident, il soupçonne un crime d'honneur commis par le père de la victime, un djihadiste en cavale. Makana se rend à Siwa, oasis à la lisière du désert libyen, pour se renseigner sur la famille de Karima, mais il s'y heurte à l'hostilité des autorités, qui appliquent la loi à leur manière et se méfient des étrangers. Pire, il est accusé de deux meurtres barbares qui l'éclairent sur une donnée majeure de l'équilibre local : la présence de gisements de gaz...
    À travers le personnage d'une femme membre de l'Association pour la protection des droits des Égyptiennes, la série " Makana " s'enrichit d'une nouvelle perspective : la condition des femmes et l'islam.
    Parker Bilal est le pseudonyme de Jamal Mahjoub, Anglo-Soudanais également auteur de six romans non policiers. Né à Londres et diplômé en géologie de l'université de Sheffield, il a vécu au Caire, au Soudan, au Danemark et à Barcelone avant de s'établir à Amsterdam.
    Traduit de l'anglais par Gérard de Chergé

  • Qu'y a-t-il de plus banal que deux amies de lycée qui reprennent contact, de manière épistolaire, une quarantaine d'années après mai 68 ? Oui, mais, ce n'est pas aussi simple, car leur mémoire leur joue des tours et les souvenirs de Silvia ne sont pas les mêmes que ceux d'Anne. Qui ment ? Qui triche ? Qui est devenue folle ? Qui veut jouer avec la mort ?

  • Le sénateur Planchon, maire d'une commune proche de Deauville doit intégrer le gouvernement. Mais un pervers étouffe plusieurs femmes avec des sacs plastiques ornés du blason de sa ville. Une pigiste proche du monde politique est engagée par une association pour démanteler une filière du proxénétisme. Son en quête la rapproche du tueur.

  • « Demain, je tue le plus con. » Quand la mairie de Saint-Cernin-sur-Cher, petite commune des Combrailles, reçoit ce courrier anonyme, elle ne sait pas si elle doit prendre cet avertissement au sérieux. Et surtout : qui est la personne désignée ?
    Parce que des cons, ils sont pléthore comme partout ailleurs. Mais le lendemain, lorsqu'on découvre Pierrot Girard, agriculteur malfaisant et détesté de tous, étendu raide mort de deux balles dans le corps, c'est une évidence : quelqu'un a bien tué le plus con. L'enquête de gendarmerie n'aboutit pas et chacun
    retourne à ses occupations... Jusqu'au mois suivant où ce même courrier mystérieux est renvoyé. Les forces de l'ordre auront beau patrouiller, elles n'empêcheront pas un deuxième meurtre.
    Et quand fin août, une troisième lettre identique est déposée à la mairie, c'est la panique. Tout le monde est persuadé d'être la prochaine victime. En clair, tout le monde est persuadé d'être le plus con.
    Dans ce roman épistolaire, Pascal Descos croque toute une galerie de personnages dans laquelle de vieux paysans essayent de s'accommoder des néo-ruraux peu familiarisés avec leurs us et coutumes.
    Un récit drôle, enlevé et qui relève avec humour les difficultés que ces communes rurales rencontrent à faire vivre ensemble agriculteurs, chasseurs et écologistes venus des villes.

  • Michel de la Tournière, jeune métis franco-khmer, s'embarque pour le Cambodge pour y occuper un poste paisible. Il y arrive au moment où André Malraux est surpris en flagrant délit de pillage d'antiquités. La mystérieuse disparition du couple qui accompagnait les Malraux le replonge dans son histoire personnelle : sa soeur aînée a trouvé la mort à Angkor dans des circonstances mystérieuses 15 ans auparavant. Il va tenter d'élucider ces disparitions mystérieuses survenues depuis l'arrivée des Européens avec l'aide du commissaire Crettier et du grand architecte Henri Marchal.

  • Alors qu'il ensevelit un cadavre dans une caverne forestière de l'Ouest parisien, Adrien, presque dix-huit ans, a bien du mal à se remettre du cataclysmique règlement de comptes familial auquel il vient de survivre, notamment grâce à l'intervention déterminante d'animaux, face aux personnes qui les exploitaient.
    La veille, sa mère, productrice d'une émission télévisée, et son père, chirurgien esthétique, avaient dû répondre de leurs perversités commises depuis leur rencontre quasi-initiatique devant Le Cavalier de l'Apocalypse, un des Écorchés de Fragonard. Une autopsie à vif de la vie éminemment déviante de ses parents, menée par des inquisiteurs particulièrement vindicatifs...

empty